Centre de presse

Note d'actualité

La quatrième réunion annuelle sur la Vaccination dans le monde s'ouvre à New York

NEW YORK, 17 février 2009 – Les partenaires dans la lutte mondiale contre les maladies évitables par la vaccination  se sont réunis aujourd'hui à New York pour la quatrième réunion annuelle de la Vaccination dans le monde. La conférence de trois jours, co-accueillie par l'UNICEF, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI), se concentrera sur la vaccination dans le monde; les progrès accomplis et sur les besoins encore nécessaires.

« Cette rencontre est une opportunité inestimable de faire un point sur la vaccination à l'échelle mondiale, de voir où nous en sommes, et quels efforts cruciaux de vaccination devront être continués » a déclaré Peter Salama, Chef de la Santé à l'UNICEF. « Deux  millions de vies supplémentaires pourraient être sauvées chaque année en développant la couverture vaccinale existante et en ajoutant de nouveaux vaccins disponibles pour les maladies comme la pneumonie et la diarrhée, deux des principales causes de mortalité chez les enfants moins de cinq ans. »

Cet événement permettra d'examiner les progrès dans la mise en oeuvre de « La vaccination dans le monde, vision et stratégie » (GIVS), qui a été développée conjointement par l'UNICEF et l'OMS dans l'intention d'augmenter la couverture vaccinale mondiale pour les principales maladies évitables par la vaccination à au moins 90 pour cent dans chaque pays d'ici à 2010. Les orateurs fourniront aussi des mises à jour techniques sur des questions programmatiques, et comprenant le réalisé et ce qu'il reste à accomplir..

La vaccination qui touche 80 pour cent des enfants dans le monde, est l'une des interventions de santé publique les plus couronnées de succès et les plus rentables que jamais. Elle a permis l'éradication de la variole, d'abaisser l'incidence de la polio dans le monde de 99 pour cent depuis 1988 et de réduire de façon spectaculaire les causes de maladie et de mortalité dues à la diphtérie, le tétanos et la coqueluche. En 2008, les partenaires associés contre la rougeole ont annoncé que la mortalité liée à cette maladie avait baissé de 74 pour cent dans le monde entre 200 et 2007.

Les buts de la vaccination qui rejoignent les  huit Objectifs du Millénaire pour le Développement des Nations unies (OMD), seront aussi évoqués pendant la conférence. La vaccination permet déjà d'éviter la  mort d'environ deux millions d'enfants chaque année. C'est une stratégie clef pour la réalisation des OMD4, qui appellent à une réduction des deux-tiers dans le monde de la mortalité de l'enfant d'ici à 2015.

La réunion accentuera aussi le fait que bien que l'immunisation soit un des instruments de survivance les plus réussis, largement exécutés et prometteurs d'enfant disponibles, les augmentations qui ont été faites sont fragiles. Les gouvernements et les donateurs doivent admettre que même avec l'état actuel de l'économie mondiale a augmenté le financement est nécessaire pour soutenir et construire sur les réalisations pour atteindre MDG4 et le 2010 et 2015 buts GIVS.

La réunion mettra aussi en évidence le fait que les bénéfices acquis de la vaccination demeurent fragiles, bien que celle-ci demeure parmi les outils disponibles pour la  survie de l'enfant, l'un des plus utilisé, des plus couronné de succès et des plus prometteur. Les gouvernements et les donateurs doivent accepter que même dans l'état actuel de l'économie mondiale, il est nécessaire d'augmenter les financements si l'on veut accomplir  et atteindre les objectifs OMD4, ainsi que ceux fixés en 2010 et 2015 par « La vaccination dans le monde, vision et stratégie » (GIVS).

À propos de l'UNICEF :

L'UNICEF est à pied d'ouvre dans plus de 150 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s'épanouir, de leur plus jeune âge jusqu'à la fin de l'adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l'UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l'accès à de l'eau potable et à des moyens d'assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l'exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L'UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d'entreprises, de fondations et de gouvernements.

Pour de plus amples informations :

Christian Moen, UNICEF New York, +1-212-326-7516,
Courriel : cmoen@unicef.org
Brian Hansford, UNICEF New York, +1-212-326-7269,
Courriel : bhansford@unicef.org


 

 

 

 Envoyez cet article

 Version imprimable

Recherche