Centre de presse

News note

Le Gouvernement du Japon est le premier à donner des fonds à l’UNICEF pour la crise de Gaza

GENÈVE, 23 janvier 2009 – Le Gouvernement du Japon a offert 3 millions de dollars pour soutenir les efforts humanitaires déployés par l’UNICEF à Gaza suite à la récente crise.
Le Japon est le premier gouvernement à répondre à l’appel de fonds lancé par l’UNICEF pour aider la population civile de Gaza, très éprouvée par la violence.

La contribution du Japon permettra de financer les secours d’urgence de l’UNICEF pour la santé des enfants et des femmes à Gaza, leur nutrition, leur ravitaillement en eau et leur accès à des moyens d’assainissement.
 
« Ce don du Gouvernement du Japon permettra de venir en aide aux enfants et aux femmes enceintes affectés par le conflit dans les cinq districts de Gaza », a dit Mme  Sigrid Kaag, la Directrice régionale de l’UNICEF pour la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. « Nous sommes très reconnaissants au Gouvernement du Japon de son appui généreux ».

Ces fonds permettront de soutenir les activités menées par l’UNICEF pour répondre aux besoins immédiats des enfants grièvement blessés ou très gravement malades. Ils comprendront des médicaments et des suppléments nutritionnels pour prévenir des infections et d’éventuels handicaps chez les enfants et les femmes enceintes et leur décès. Plus précisément, ces fonds permettront de :

  • Fournir des équipements et du matériel pour 10 unités néonatales desservant 4 000 nouveau-nés en situation de risque et 7 500 femmes enceintes en situation de risque élevé;
  • Fournir des équipements de soins intensifs pour 13 hôpitaux et 24 centres de santé;
  • Fournir des médicaments essentiels, des équipements et des suppléments nutritionnels pour prévenir la malnutrition parmi les 250 000 enfants de moins de 5 ans;
  • Traiter 1 200 enfants atteints de malnutrition grave dans des centres d’alimentation thérapeutique;
  • Fournir de l’eau potable à plus de 42 000 personnes affectées et des unités de désalinisation d’eau pour 282 écoles – 25 000 enfants par jour;
  • Installer cinq générateurs pour les cinq principaux hôpitaux de chaque district;
  • Renforcer les systèmes de surveillance dans 13 hôpitaux et 56 centres de santé.

D’après le ministère palestinien de la Santé, 412 enfants et 110 femmes ont été tués et 1 855 enfants et 795 femmes blessés lors des événements violents de ces derniers jours. L’organisation non gouvernementale Handicap International a estimé que jusqu’à 50 pour cent des blessés ont subi des traumatismes tellement graves qu’il leur faudra suivre une rééducation pour prévenir des invalidités permanentes.

Les enfants représentent plus de la moitié de la population de Gaza, qui est de près de 1,5 million. Ils sont parmi les plus vulnérables aux effets du conflit et sont les premiers à être victimes de détresse psychologique, à être exposés aux blessures et ce sont eux qui ont le plus besoin d’aide médicale. Avant la crise, les enfants et les femmes de Gaza se heurtaient depuis 18 mois à un blocus qui avait anéanti les moyens de subsistance de nombreuses familles et gravement endommagé l’infrastructure et les services de base.

À propos de l’UNICEF :
L’UNICEF est à pied d’œuvre dans plus de 150 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à de l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements.

Pour de plus amples informations : 
Kate Donovan, UNICEF New York, tél. : + 1 212 326 7452 - courriel : kdonovan@unicef.org
Véronique Taveau, UNICEF Genève, tél. : +  41 22 909 5716 - courriel : vtaveau@unicef.org


 

 

 

 Envoyez cet article

 Version imprimable

Recherche