Centre de presse

Communiqué de presse

La communauté internationale se réunit au Brésil pour relancer le combat contre l’exploitation sexuelle des enfants

25 novembre 2008, Rio de Janeiro – Près de 3 000 participants venus de plus de 125 pays sont réunis à Rio de Janeiro, Brésil, pour échanger leurs expériences et les enseignements tirés de leur lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants, évaluer les progrès accomplis et renforcer les engagements pris.

« L’exploitation sexuelle laisse des séquelles psychologiques, et quelquefois physiques, sur les enfants et diminue leurs espoirs de mener une vie de dignité », a déclaré la Directrice générale de l’UNICEF Ann M. Veneman. « Aucune région, aucun pays n’est à l’abri de ce phénomène et il n’y a pas de témoin innocent ».

L’exploitation sexuelle est une violation du droit de l’enfant aux soins et à la protection. Le Congrès examinera plusieurs types d’exploitation sexuelle des enfants, y compris l’exploitation sexuelle au sein de la famille, les mariages d’enfants, l’exploitation sexuelle des enfants employés de maison, l’industrie du sexe à des fins commerciales, ainsi que la pornographie mettant en scène des enfants et l’exploitation des enfants dans le cyberespace.

Les prédateurs continuent de se servir de nouveaux outils pour cibler les enfants, notamment le cyberespace et une nouvelle génération de technologies de téléphonie mobile, et les adultes peuvent s’attaquer aux enfants dans des forums de discussions et utiliser la technologie Internet pour afficher ou télécharger des images pornographiques.

Sept années après le dernier Congrès mondial, organisé à Yokohama (Japon) en 2001, qui s’est consacré exclusivement à l’exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales, le Congrès du Brésil examinera les stratégies à utiliser contre les formes non commerciales d’exploitation sexuelle des enfants, y compris l’exploitation sexuelle des enfants chez eux, par des chefs religieux, des enseignants, des soldats de la paix et par des groupes armés dans des zones de guerre.

« L’exploitation sexuelle est la forme ultime d’abus de pouvoir, a dit Mme Veneman. Il y a deux ans, j’ai rencontré une fille de 16 ans au Rwanda qui m’a posé une question très directe : « Qu’est-ce que vous allez faire pour mettre fin aux viols ?’ C’est une question à laquelle nous devons répondre ensemble, et avec un sentiment d’urgence renouvelé ».

***
À propos de l'UNICEF
L’UNICEF est à pied d’œuvre dans plus de 150 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à de l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements.

***
Pour de plus amples informations, veuillez contacter :
Geoffrey Keele, UNICEF HQ New York+1-212-326-7583, gkeele@unicef.org
Kent Page, UNICEF Brésil +55-61-8166-1648, kpage@unicef.org
Maria Jose Ravalli, UNICEF Amerique latine & Caraïbes +54-9-11 737-3809, mjravalli@unicef.org


 

 

 

 Envoyez cet article

 Version imprimable

Recherche