Centre de presse

Éducation de base et Égalité des sexes

Introduction

L’éducation constitue un droit de l’homme fondamental, indispensable au développement et au bien-être des individus comme des sociétés. L’UNICEF plaide en faveur d’une éducation de base de qualité pour tous les enfants – filles et garçons – en insistant sur l’égalité entre les sexes et l’élimination des disparités de toute sorte. L’organisation coopère avec de nombreux partenaires locaux, nationaux et internationaux à la réalisation des objectifs en matière d’éducation et d’égalité entre les sexes.

Données essentielles sur l’éducation

  • Le nombre d’enfants en âge d’être scolarisés en primaire et ne fréquentant pas l'école a baissé, passant d’environ 115 millions en 2002 à environ 101 millions en 2007, dont 53 millions de filles.
  • Dans le monde, près de 80 pour cent des enfants en âge d’être scolarisés en primaire vont en classe. Dans les pays les moins avancés, ce chiffre est de l’ordre de 66 pour cent.
  • La scolarisation en primaire atteint près de 61 pour cent en Afrique de l’Ouest et du Centre, près de 70 pour cent en Afrique de l’Est et en Afrique australe, 819 pour cent en Asie du Sud et 83 pour cent au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.
  • La plus importante population non scolarisée se trouve en Afrique subsaharienne, où quelque 45,5 millions d’enfants en âge d’être scolarisés en primaire ne vont pas à l’école. Puis, viennent l’Asie du Sud (35 millions), le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (6,7 millions), l’Asie de l’Est et le Pacifique (4,7 millions) et l’Amérique latine et les Caraïbes (4,2 millions) (2007).
  • Dans le monde, seulement 49 pour cent des enfants en âge d’être solarisés dans le secondaire vont dans un établissement de ce niveau. Les autres vont à l’école primaire ou ne vont pas en classe.
  • L’écart entre filles et garçons au niveau de la fréquentation scolaire en primaire est presque comblé dans des régions telles que l’Asie de l’Est et le Pacifique (le taux d’inscription net en primaire est de 98 pour cent pour les garçons et de 97 pour cent pour les filles; le taux de fréquentation net est de 88 pour cent pour les filles et les garçons). De même, pour l’Europe centrale et orientale et la Communauté d’États indépendants, le taux d’inscription net dans le primaire est de 92 pour cent pour les garçons et de 90 pour cent pour les filles; le taux de fréquentation net est de 94 pour cent pour les garçons et de 92 pour cent pour les filles ). En Afrique de l’Est et en Afrique australe, le taux de fréquentation scolaire est supérieur chez les filles (le taux net d’inscription scolaire en primaire est de 83 pour cent chez les garçons et de 82 pour cent chez les filles; le taux net de fréquentation est de 69 pour cent chez les garçons et de 70 pour cent chez les filles).

Mise à jour : décembre 2009


 


 

 

 

 Version imprimable

Recherche