Centre de presse

Note d'actualité

LE PAM ET L’UNICEF JOIGNENT LEURS EFFORTS POUR REPONDRE AUX BESOINS URGENTS DES VICTIMES DE GUSTAV EN HAITI

PORT-AU-PRINCE, 1 septemre 2008 – Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance et le Programme Alimentaire Mondial joignent leurs efforts pour apporter une aide d’urgence à des milliers de personnes dans des abris temporaires en Haiti suite au passage de l’Ouragan Gustav qui a dévasté le pays en détruisant les moyens de subsistance, les maisons, le bétail et les récoltes de la population.

L’UNICEF et le PAM fournissent de l’eau potable, des couvertures, des kits d’hygiène, des ustensiles de cuisine, des biscuits protéinés, du riz, des fèves, un mélange maïs-soja, et de l’huile végétale à 4 000 personnes dans la capitale, Port-au-Prince, et au sud dans les villes de Jacmel et Bainet en collaboration avec les autorités locales et les partenaires.

Les opérations d’assistance vont s’élargir dans les jours à venir au fur et à mesure que les besoins seront identifiés par les évaluations du Gouvernement et des agences humanitaires en cours. L’UNICEF et le PAM devraient être en mesure d’atteindre plus de gens dans les abris dans les jours à venir ainsi que des gens qui ont perdu leurs moyens de subsistance suite au passage de l’ouragan. Les communautés dans les départements du Sud, Grande-Anse, Nippes et Ouest auront sans doute besoin d’assistance, selon des évaluations préliminaires.

Les agences de l’ONU et des représentants du Gouvernement anticipent qu’une assistance sera requise pour les prochaines semaines pour environ 10 000 personnes dans le sud d’Haïti.

Entre le 28 et le 31 août, l’UNICEF et le PAM ont mené sept évaluations et distributions conjointes à travers le pays en collaboration avec les autorités locales et les partenaires dans les zones affectées. Une équipe d’urgence conjointe s’est rendue à Jacmel dès que la route depuis la capitale a été rouverte deux jours après le passage de l’ouragan. Jacmel est au coeur de la région la plus touchée. Une route de montagne entre Jacmel et Bainet vient juste d’être rouverte ce qui permet au PAM de transporter par route de la nourriture tant demandée et d’autre matériel humanitaire.

« Il est crucial que nous apportions immédiatement une aide d’urgence pour s’assurer que les femmes et les enfants qui sont les plus vulnérables aux maladies hydriques reçoivent de l’eau potable et de l’assainissement » a déclaré Annamaria Laurini, Représentante de l’UNICEF en Haïti, qui s’est rendue à Jacmel le 30 août pour constater les besoins de la population et rencontrer les organisations partenaires. « La collaboration entre les deux agences pour apporter de l’assistance aux gens touchés par l’Ouragan Gustav démontre l’engagement que nous avons envers la population haïtienne » a ajouté Mme Laurini.

Entre le 29 et le 31 août, le PAM a acheminé, par route et en hélicoptère de l’ONU, plus de 50 tonnes de nourriture ainsi que des kits d’hygiène, des couvertures et des tentes de l’UNICEF dans les zones touchées au sud.

Cinq tentes seront montées dans des villages de la zone pour fournir un abri aux familles qui ont perdu leur maison mais que ne peuvent pas se rendre facilement dans les abris déjà établis.

« Nous sommes soulagés de pouvoir atteindre ces gens qui vivent dans des conditions déplorables depuis le passage de l’ouragan » a déclaré Myrta Kaulard, Représentante du PAM en Haïti. « Notre collaboration avec l’UNICEF signifie que nous pouvons mieux assister la population en leur apportant à la fois de la nourriture et un approvisionnement en eau potable essentiel. »

Le dimanche 31 août, un hélicoptère spécialement affrété fourni par les forces de maintien de la paix de l’ONU en Haïti (MINUSTAH) a transporté trois tonnes de matériel de l’UNICEF et du PAM à Bainet, une ville qui était isolée dans le Département du Sud-Est.

Tout de suite après l’ouragan, les partenaires locaux de l’UNICEF et du PAM ont été en mesure de commencer les distributions de nourriture et d’autre matériel humanitaire que les agences avaient pré-positionnés en cas de catastrophes naturelles. Le partenaire du PAM et de l’UNICEF, Caritas, a fourni une assistance d’urgence le 28 août aux gens les plus touchés à Jérémie.

Dans la capitale, la densité de population dans les districts de Carrefour, Cité-Soleil et Tabarre fait que l’ouragan a forcé des centaines de personnes à quitter leur maison. Ces gens vivent dans une extrême pauvreté et la récente hausse des prix des denrées n’a fait qu’aggraver la situation. L’UNICEF et le PAM ont des programmes en cours à travers le pays pour aider à atténuer les effets d’une catastrophe naturelle sur une population déjà vulnérable. 

Pour Plus d’information, veuillez contacter :

Annamaria Laurini, Représentante, UNICEF Haïti
Téléphone: +509 2245-3525, Mail: alaurini@unicef.org

Louis-Etienne Vigneault-D., Chargé de communication, UNICEF Haïti
Portable: +509 3463 0056, Mail: lvigneault@unicef.org

Myrta Kaulard, Représentante, PAM Haïti, Tél : +509 2229 1668 to 1675, Port: +509 3 483 54 93

Brenda Barton, Directrice adjointe de la communication, PAM/Rome, Tél. +39-06-65132602, Port. +39-3472582217 (Ligne ISDN disponible)

Nancy Palus, WFP Haïti, Port: +509 3 463 35 47

Elio Rujano, PAM Amérique Latine et Caraïbes, Tél:  +507 317 39 00/ 39 30, Port. +507 6617-9261


 

 

 

Recherche