Centre de presse

Communiqué de presse

L’UNICEF se félicite de l’adoption du Traité international interdisant les armes à sous-munitions

NEW YORK, 2 juin 2008 – L’UNICEF a salué aujourd’hui l’adoption d’un nouveau traité international qui interdit la production, l’utilisation et le transfert des armes à sous-munitions, qui ont causé d’indicibles souffrances à des millions d’enfants. 

Utilisées depuis plus de soixante ans, ces armes à sous-munitions infestent de vastes territoires dans des pays comme le Laos, le Viet Nam, le Cambodge, l’Afghanistan, l’Iraq, le Liban ainsi que dans des parties du Kosovo. 

« Il s’agit d’un traité important et l’UNICEF demande à tous les gouvernements de le signer et de le ratifier le plus vite possible », a déclaré Mme Hilde F. Johnson, Directrice générale adjointe de l’UNICEF.

Les recherches montrent qu’environ 40 pour cent des victimes des bombes à sous-munitions sont des enfants qui sont blessés ou tués longtemps après la cessation des hostilités directes. Les enfants sont particulièrement exposés aux armes à sous-munitions car elles sont petites et brillantes et attirent la curiosité naturelle des enfants.

« De par leur nature même, les armes à sous-munitions se dispersent sur de vastes zones et les rendent inhabitables. On trouve souvent de ces mini-bombes dans des cours d’école, des champs et autres endroits où les enfants jouent et qu’ils aiment explorer », a dit Mme Johnson.

Ces armes à sous-munitions peuvent rester « actives » et prêtes à exploser pendant des décennies. 

« Il y a des milliards d’armes à sous-munitions entreposées un peu partout dans le monde et ce traité pourrait permettre de rendre le monde plus sûr pour les générations à venir »,  a ajouté Mme Johnson.

À propos de l’UNICEF :

L’UNICEF est à pied d’œuvre dans plus de 150 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à de l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements.

Pour de plus amples informations :

Geoffrey Keele, UNICEF Médias, E-mail gkeele@unicef.org, Tél. : +1-212-326-7583


 

 

 

Recherche