Centre de presse

Note d'actualité

Ethiopie : les succès remportés en matière de survie de l’enfant compromis par la malnutrition

Selon les estimations 126 000 enfants ont besoin d’une aide immédiate – Mais on manque de fonds

GENÈVE /ADDIS-ABEBA, 20 mai 2008 –  Quelque 126 000 enfants, selon les estimations, ont besoin de soins thérapeutiques d’urgence pour cause de malnutrition grave. L’UNICEF-Ethiopie a averti aujourd’hui que 6 millions d’enfants de moins de 5 ans vivent actuellement dans des districts pauvres et où les sécheresses sont fréquentes et qu’ils ont besoin au plus vite d’interventions préventives dans les domaines de la santé et de la nutrition. 

La situation, la pire depuis la grave crise humanitaire de 2003, se détériore rapidement. L’UNICEF réclame de toute urgence 50 millions de dollars destinés à la santé, à la nutrition et à l’eau et l’assainissement.  

« Il est extrêmement regrettable que les effets combinés de la sécheresse, de l’augmentation du prix des denrées alimentaires et de l’insuffisance des ressources en faveur d’actions préventives aient conduit à une situation de crise qui menace les succès substantiels remportés en Ethiopie en matière de la survie de l’enfant. Les mécanismes et les capacités permettant de prévenir une aggravation de la malnutrition aiguë et de réagir contre ce danger sont en place mais ils manquent de ressources, » a déclaré Bjorn Ljungqvist, Représentant de l’UNICEF en Ethiopie.     

La sécheresse qui frappe une grande partie du territoire, l’insuffisance des précipitations lors de la saison des pluies, de lourdes pertes de bétail, des réserves alimentaires limitées et la forte hausse, liée à les crise alimentaire mondiale, du prix des denrées alimentaires, du carburant et des engrais font se profiler d’inquiétantes perspectives pour les enfants éthiopiens. Par exemple, depuis septembre 2007, les coûts de certaines céréales ont augmenté de 50 à 90%, ce qui compromet la capacité de certains foyers de faire des achats et de subvenir à tous leurs besoins alimentaires. 

Les régions pastorales et les communautés agricoles qui dépendent de pluies qui ne sont pratiquement pas tombées, dans les régions du sud et du sud-est de l’Ethiopie -- la Région des nations, nationalités et peuples du Sud (SNNPR), la Région d’Oromia et celle de Somali -- ont été les plus gravement touchées. On compte d’autres zones sensibles dans les régions d’Amhara, d’Afar et de Tigré. En plus des 8 millions d’Ethiopiens qui se trouvent en état d’insécurité alimentaire chronique et sont assistés par un programme national d’aide sociale, au moins 3,4 millions de leurs compatriotes ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence et ce nombre devrait sans doute augmenter.

Le nombre d’enfants admis dans les centres d’alimentation thérapeutique est en augmentation, ce qui met beaucoup de pression sur les communautés obligées d’intervenir et ce qui diminue la disponibilité des aliments spécialisés utilisés pour traiter les enfants souffrant de malnutrition grave.

L’UNICEF donne à ces derniers une alimentation thérapeutique, avec des aliments thérapeutiques prêts à l’emploi comme Plumpy Nut. Au cours du week-end, l’UNICEF en a reçu 90 tonnes. Cependant, 1 800 tonnes sont nécessaires d’ici les trois prochains mois. 

Le besoin de fonds supplémentaires pour l’accroissement des fournitures thérapeutiques est pressant. L’UNICEF avait demandé 20 millions de dollars pour la seule alimentation d’urgence. Il a seulement reçu 5% de cette somme soit 1 million de dollars. L’UNICEF demande 30 millions de dollars supplémentaires pour la vaccination contre la polio, le contrôle des maladies diarrhéiques, les programmes de proximité santé/nutrition, et pour l’acheminement d’eau par camions-citernes et l’assainissement d’urgence.    

L’UNICEF s’inquiète également de l’impact plus large de cette crise sur les familles et le risque d’une augmentation du nombre d’enfants obligés de travailler et d’abandonner l’école.

Note aux télévisions : Un programme en VNS sur la crise alimentaire en Ethiopie est disponible sur thenewsmarket.com/unicef  

A propos de l’UNICEF
L'UNICEF est à pied d’œuvre dans plus de 150 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s'épanouir, de leur plus jeune âge jusqu'à la fin de l'adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l'UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l'accès à de l'eau potable et à des moyens d'assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l'exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L'UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d'entreprises, de fondations et de gouvernements.

Pour plus d’informations : 
Indrias Getachew, UNICEF Addis Abeba, tél. : +251 115 18 4026, igetachew@unicef.org
Patrick McCormick, UNICEF New York, tél. : +1 212 326 7426, pmccormick@unicef.org
Miriam Azar, UNICEF New York, tél. : +1 212 824 6949, miazar@unicef.org
Kate Donovan, UNICEF New York, tél. : + 1 212 326 7452 kdonovan@unicef.org


 

 

 

Recherche