Centre de presse

Communiqué de presse

Ishmael Beah est nommé Ambassadeur de l’UNICEF à l’occasion de l’anniversaire de la Convention relative aux droits de l'enfant

NEW YORK, le 20 novembre 2007 – À l’occasion du 18ème anniversaire de l’adoption de la Convention relative aux droits de l'enfant, l’auteur et ex-enfant soldat Ishmael Beah a été nommé par l’UNICEF Défenseur des enfants affectés par la guerre.

C’est Mme Ann M. Veneman, Directrice générale de l'UNICEF, qui a procédé à cette nomination lors d’une cérémonie au siège de l’organisation à New York.

« Ishmael Beah s’exprime au nom des jeunes du monde entier dont l’enfance a été marquée par la violence, les privations et autres violations de leurs droits, a rappelé Mme Veneman. Il  est un éloquent symbole d’espoir pour les jeunes victimes de la violence, ainsi que pour tous ceux qui œuvrent à la démobilisation et à la réinsertion des enfants pris dans les conflits armés. »

« Les droits d’un enfant soldat sont constamment violés », a affirmé Ishmael Beah, qui a été recruté de force dans sa Sierra Leone natale, alors qu’il n’avait que treize ans. Plus de deux ans plus tard, l’UNICEF a négocié sa libération et celle d’autres jeunes combattants avec des chefs de guerre et l’a placé dans un programme de réinsertion.

Beah a fini par se retrouver à New York où il a terminé sa scolarité.  Son livre sur ses souvenirs d’enfance, « Le chemin parcouru », est devenu un best-seller international. Grâce à ce livre et aux conférences qu’il donne régulièrement, il a permis au monde de mieux comprendre la vie d’un enfant soldat.

« Pour beaucoup d’observateurs, un enfant qui n’a jamais connu que la guerre, un enfant qui n’a qu’une Kalachnikov pour gagner sa vie et pour qui la brousse est ce qu’il y a de plus accueillant comme communauté est une cause perdue à jamais pour la paix et le développement. Je conteste cette façon de penser. Pour ces enfants, il est essentiel de prouver qu’une autre vie est possible », a déclaré Ishmael Beah.

L’annonce de la nomination de M. Beah coïncide avec le 18ème anniversaire de la Convention relative aux droits de l'enfant, un traité international élaboré pour aider à prévenir des souffrances comme celles qu’il a endurées. La journée d’aujourd’hui marque aussi le passage à l’âge adulte de la première génération d’enfants née après la création du traité.

La Convention a été approuvée par l’Assemblée générale des Nations Unies le 20 novembre 1989. Elle définit des règles de base pour améliorer la vie de tous les enfants, et c’est l’instrument de droits de l’homme le plus ratifié au monde. Elle énonce de nombreux droits de l’enfant, notamment le droit à la survie, le droit d’être protégé de toute influence néfaste, de la maltraitance et de l’exploitation et le droit de participer pleinement à la vie familiale, culturelle et sociale.

La Convention relative aux droits de l'enfant est devenu un instrument de mesure, accepté dans le monde entier, des responsabilités de la communauté internationale à l’égard des enfants ainsi qu’un outil efficace pour promouvoir des conditions et circonstances favorables à la survie des enfants et à leur développement.

A propos de l’UNICEF

L’UNICEF est à pied d’œuvre dans plus de 150 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à de l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements.

***

Pour de plus amples informations :
Geoffrey Keele, gkeele@unicef.org, +1-212-326-7583
Saira Khan, sskhan@unicef.org, + 1-212-326-7224


 

 

 

Vidéo (en anglais)

20 novembre 2007 :
Le correspondant de l’UNICEF, Chris Niles, décrit comment s’est déroulée la nomination d’Ishmael Beah, premier Défenseur de l’UNICEF pour les enfants touchés par la guerre.
 VIDEO  haut | bas

19 novembre 2007 :
Le Directeur régional du Bureau de l’UNICEF en Europe, Philip O’Brien, parle des progrès réalisés et des défis à surmonter dans le domaine des droits de l’enfant.
 VIDEO  haut | bas

19 novembre 2007 :
Joel Semakula, 17 ans, et Nandita Kaza, 13 ans, parlent de la Convention relative aux droits de l’enfant, après avoir participé, à Genève, à la discussion dans le cadre de la table ronde intergénérationnelle.
 VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Recherche