Centre de presse

Communiqué de presse

La Directrice générale de l’UNICEF félicite la Turquie des progrès accomplis vers les OMD

ISTANBUL, 29 juin 2007 – La Directrice générale de l’UNICEF Ann M. Veneman a conclu cette semaine une visite de quatre jours en Turquie au cours de laquelle elle a participé à deux conférences internationales et s’est entretenue avec le Premier Ministre Recep Tayyip Erdogan. Elle a également eu des discussions avec des enfants, parents, universitaires et ONG du pays.

Mme Veneman a affirmé que sa visite – sa première en Turquie depuis qu’elle a été nommée Directrice générale en 2005 – avait été « enrichissante » et « productive ».

Au nom de l’Organisation des Nations Unies, Mme Veneman s’est adressée à la réunion au sommet de l’Organisation de coopération économique de la mer Noire à Istanbul, à l’occasion de son quinzième anniversaire. De nombreux chefs d’Etat et de gouvernement ont participé à ce sommet. La Directrice générale de l’UNICEF a également assisté à la session d’ouverture du Forum mondial de l’OCDE sur « Comment mesurer et favoriser le progrès des sociétés ».

« Pour prendre des décisions efficaces, il est essentiel de disposer de données fiables et l’UNICEF recueille des quantités considérables de données sur les enfants, dont une grande partie figure dans notre rapport annuel sur La Situation des enfants dans le monde. Nous sommes très heureux d’avoir participé à cette conférence de l’OCDE sur l’importance des données pour le développement », a déclaré Mme Veneman à des journalistes turcs lors d’une conférence de presse.

Au cours de son entretien avec le Premier Ministre Erdogan, Mme Veneman l’a félicité de l’importante campagne menée dans le pays pour assurer la scolarisation des filles. La campagne, lancée en 2003 par le Ministre turc de l’éducation nationale avec le soutien de l’UNICEF, a abouti à la scolarisation de plus de 300 000 enfants – des filles en majorité – qui ne seraient jamais allés à l’école s’il n’y avait pas eu cette campagne.

Mme Veneman a également rencontré un groupe de parents qui ont suivi des cours d’éducation parentale dans un centre d’enseignement pour adultes dans le district de Bakirkoy à Istanbul. Ce programme d’éducation parentale, développé avec l’aide de l’UNICEF, comprend des informations sur la santé, la nutrition et la façon de communiquer avec de jeunes enfants. Les parents, qui viennent surtout d’un milieu peu instruit et où les revenus sont faibles, ont expliqué que, grâce à leur participation au programme, ils étaient moins violents envers leurs enfants. de plus, ont-ils dit, les relations au sein de la famille s’étaient améliorées et leurs enfants avaient vu leurs résultats progresser à l’école.

La Directrice générale a également débattu d’une vaste gamme de sujets avec des adolescents membres de quelques-uns des comités des droits de l’enfant établis dans les provinces de Turquie. Les comités sont en train d’organiser leur propre campagne pour les droits de l’enfant avec l’aide d’organismes gouvernementaux, de l’UNICEF et du secteur privé.

Lors de la conférence de presse, Mme Veneman a noté les bons progrès accomplis par la Turquie vers la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement dans des domaines comme la réduction des deux tiers des taux de mortalité des moins de cinq d’ici à 2015, et l’amélioration des taux de scolarisation.

« Comparé au monde en développement, la Turquie effectue de bons progrès d’ensemble pour ses enfants. Le pays progresse sur le plan économique et nombre de ses principaux indicateurs sociaux témoignent d’une véritable amélioration », a constaté la Directrice générale. Elle a toutefois fait valoir qu’il existait encore « d’importantes disparités » entre régions. Elle a également souligné qu’il fallait améliorer la qualité de l’éducation et s’occuper davantage des questions de protection de l’enfant.

***
À propos de l’UNICEF
L’UNICEF est à pied d’œuvre dans plus de 150 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à de l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements.

Pour de plus amples informations :
Sema Hosta, Chargée de la communication, UNICEF Turquie. shosta@unicef.org, Tel: + 90 312 454 10 00


 

 

 

Recherche