Centre de presse

Communiqué de presse

L’éducation sous le feu

NEW YORK / GENÈVE, 29 juin 2007 – L’UNICEF a condamné aujourd’hui la poursuite des attaques contre des écoliers et des établissements d’enseignement dans plusieurs régions en conflit dans le monde. « Ces attaques contre des écoliers sont inacceptables », a déclaré la Directrice générale de l’UNICEF Ann M. Veneman. « Les écoles doivent être un endroit où les enfants peuvent apprendre et s’épanouir en toute sécurité ».

Ces dernières semaines, deux écolières ont été tuées, et trois autres élèves et un enseignant blessés, à l’extérieur d’une école de filles en Afghanistan, le 12 juin; à Gaza, le 14 juin, un élève qui se rendait à un concours national d’entrée à l’université a été tué; le même jour, un autre élève a été blessé après avoir été pris entre deux feux, toujours à Gaza.

Dans certaines parties de l’Iraq, les parents restent, à juste titre, très préoccupés par les risques que courent les enfants qui vont à l’école. Beaucoup d’écoles ont dû fermer leurs portes en République centrafricaine, au Népal et à Sri Lanka, à cause de l’insécurité.

On s’est aperçu toutefois au cours de ce mois que lorsque le système éducatif continue de fonctionner, les enfants sont prêts à affronter des risques réels pour profiter des possibilités qu’offre l’éducation. Ainsi, dans le Territoire palestinien occupé, en juin, quelque 60 000 étudiants ont réussi à passer leurs examens pendant les 10 jours nécessaires, en dépit de la crise actuelle.

« Les enfants ont droit à un lieu où ils peuvent apprendre en toute sécurité et en tous temps, même dans les circonstances les plus difficiles », a rappelé Mme Veneman.

###

À propos de l’UNICEF
L’UNICEF est à pied d’œuvre dans plus de 150 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à de l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements.


Pour toutes informations supplémentaires :
Patrick McCormick, UNICEF Médias New York, 917 582 7546, pmccormick@unicef.org
Rafael Hermoso, UNICEF Médias New York, 212 326 7516, rhermoso@unicef.org
Veronique Taveau, UNICEF Médias Genève, Tel: +41 22 909 5716 vtaveau@unicef.org


 

 

 

Recherche