Centre de presse

Déclaration

L’UNICEF condamne l’utilisation d’un mineur lors d’une exécution organisée par les Taliban

NEW YORK/GENÈVE, 23 avril 2007 – L’UNICEF a condamné aujourd’hui l’utilisation d’un mineur lors d’une exécution organisée par les Taliban, la qualifiant d’acte criminel.  Une vidéo qui circule au Pakistan montre un jeune garçon décapitant un adulte. Cet acte offre un terrible exemple de la façon dont les adultes peuvent se servir d’enfants pour commettre des crimes atroces en période de conflit.

L’UNICEF déplore l’utilisation d’enfants lors des conflits, en quelque capacité que ce soit. Plus précisément, il rappelle que l’utilisation d’enfants de moins de 15 ans – comme cela semble être le cas dans cette exécution -- constitue un crime de guerre en vertu du droit international.

Il n’est pas rare que l’on oblige des enfants à commettre des atrocités à l’encontre de leurs voisins et même de leurs propres familles. Cela brise tous les liens entre ces enfants et leurs communautés d’origine et accentue leur dépendance vis-à-vis du groupe armé qui les a recrutés.

Les enfants sont souvent obligés d’être témoins d’actes d’une violence extrême ou d’y participer, ce qui peut avoir de lourdes conséquences à long terme sur leur bien-être affectif s’ils ne reçoivent pas des soins appropriés. L’UNICEF travaille avec d’ex-enfants soldats pour les réinsérer dans leurs communautés et soutient des programmes destinés à remédier à leur détresse psychologique et affective.

À propos de l’UNICEF
L’UNICEF est à pied d’œuvre dans plus de 150 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à de l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements

Pour de plus amples informations :
Patrick McCormick, UNICEF Médias à New York, 1 212 326 7426, pmccormick@unicef.org


 

 

 

Recherche