Centre de presse

Note d'actualité

La conférence de Paris sur les enfants soldats se conclut sur un engagement à mettre fin au recrutement d’enfants

6  février 2007, Paris / Genève – Les représentants de 58 pays réunis à Paris aujourd’hui se sont  engagés à mettre fin au recrutement et à l’utilisation illicites d’enfants dans les conflits armés.

La conférence de Paris, organisée par le Gouvernement français et l’UNICEF, a permis de rassembler des pays affectés par l’utilisation d’enfants soldats ainsi que des pays donateurs autour d’un but commun, aborder le problème du recrutement d’enfants et exploiter la volonté politique nécessaire à une solution.

« Ce que cette conférence a montré, c’est que l’engagement politique nécessaire pour mettre fin au recrutement illicite d’enfants existe bel et bien », a affirmé Mme Rima Salah, Directrice générale adjointe de l’UNICEF. « Ce qu’il faut faire maintenant, c’est exploiter cet engagement et le transformer en actions concrètes sur le terrain qui permettront de mettre les enfants à l’abri du recrutement et aider ceux qui sont déjà enrôlés à surmonter les traumatismes de leur expérience et à réintégrer leurs communautés ».

La conférence a approuvé plusieurs engagements. Les gouvernements doivent notamment n’épargner aucun effort pour mettre fin au recrutement et à l’utilisation illicites d’enfants par des groupes ou forces armés dans toutes les régions du monde, et veiller à ce que les procédures d’enrôlement et de recrutement dans les forces armées respectent le droit international applicable.

Les efforts accomplis aux plans politique et légal ne sont cependant pas suffisants en eux-mêmes pour mettre fin au problème du recrutement. Ils doivent s’accompagner de programmes sociaux efficaces qui permettent de trouver une solution aux causes sous-jacentes du recrutement.

C’est dans cette optique que les Principes de Paris ont également été dévoilés à la conférence. Les Principes sont une série détaillée de directives visant à protéger les enfants du recrutement et à aider de manière efficace ces enfants qui sont déjà impliqués dans des forces ou groupes armés.

« Nos années d’expérience et les débats ici à Paris nous ont appris que bien que la réponse légale à la question des enfants soldats revête une importance capitale, ces actions doivent s’accompagner d’un soutien social aux enfants affectés », a dit Mme Salah. « Parce qu’on ne mettra jamais fin au recrutement si l’on ne s’occupe pas des problèmes sociaux à l’origine du recrutement », a-t-elle ajouté.

Les gouvernements présents à la conférence se sont également engagés à mettre tout en œuvre pour faire respecter et appliquer les Principes de Paris chaque fois que cela est possible dans leurs rôles politique, diplomatique, humanitaire ou de donateur.

« Nous sommes très heureux de constater la force de l’engagement politique face à ce problème. Nous savons que la route sera longue et que les engagements et l’appui doivent s’inscrire dans une perspective de long terme. Mais nous espérons vraiment que cela marquera le commencement de la fin de l’utilisation des enfants dans les guerres », a dit Mme Salah.

***

A propos de l’UNICEF
L’UNICEF travaille sur le terrain dans 155 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements.


Pour de plus amples informations :

Geoffrey Keele, UNICEF Médias, New York, 1-212-326-7583, gkeele@unicef.org


 

 

 

Vidéo (en anglais)

6 février 2007:
Le correspondant de l'UNICEF dan Thomas parle de la conclusion historique à la conférence "Libérons les enfants soldats"  à Paris. Filmé et monté par Peter Rudden. 
 VIDEO haut | bas

5 février 2007:
Le correspondant de l'UNICEF dan Thomas parle du premier jour de la conférence "Libérons les enfants soldats" à Paris.
 VIDEO haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Recherche