Centre de presse

Communiqué de presse

La huitième conférence mondiale des religions pour la paix adopte une déclaration sur la violence contre les enfants

KYOTO, Japon, 28 août 2006 – Les délégués à la huitième Conférence mondiale des Religions pour la Paix ont adopté aujourd’hui une Déclaration sur la violence contre les enfants qui engage les fidèles de différentes religions et confessions à s’opposer à la violence dont les enfants sont victimes et à protéger les enfants de leurs sociétés.

Cette déclaration sera présentée à l’ONU et aux gouvernements des États membres quand ils recevront communication du rapport intitulé Étude sur la violence contre les enfants qui sera publié et présenté à l’Assemblée générale des Nations Unies le 9 octobre 2006.

La déclaration adoptée affirme : « Nous constatons le fort consensus commun à nos traditions religieuses sur la dignité inhérente de chaque personne, y compris les enfants. Ceci exige que nous rejetions toutes les formes de violence contre les enfants, que nous affirmions et protégions le caractère sacré de la vie à chaque étape du développement de l’enfant... Nous croyons que les communautés de fidèles doivent apporter leur contribution à la suppression de la violence contre les enfants et nous nous engageons à prendre la tête de ces actions au sein de la communauté de nos fidèles comme au niveau global de la société. »

La déclaration a été mise au point au cours d’une consultation mondiale organisée en mai 2006 à Tolède en Espagne par l’UNICEF et Religions pour la Paix. Près de 50 représentants venus de 30 pays et appartenant à de nombreuses religions différentes s’y sont mis d’accord sur un ensemble de recommandations destinées au rapport, ont défini les actions sur lesquelles les communautés de fidèles devaient s’engager et ont rédigé le projet de déclaration qui a été officiellement adopté aujourd’hui.

James Cairns, Directeur des campagnes et de l’action pour les programmes enfants à Religions pour la Paix a déclaré : « Les communautés de fidèles sont dans une position uniquement favorable pour utiliser leurs avantages dans certains domaines afin de faire face à la violence contre les enfants et la prévenir. Ces domaines comprennent les actions de sensibilisation, l’autonomisation des enfants et les actions menées au sein de leurs communautés et en collaboration avec d’autres religions. Elles peuvent par exemple, de concert avec les adultes, promouvoir et renforcer les approches non-violentes de l’éducation des enfants. »

Grâce à son partenariat avec l’UNICEF, Religions pour la Paix a pu apporter une perspective spirituelle et religieuse inspirée de fortes valeurs humaines à l’Étude sur la violence contre les enfants de l’ONU. Ann M. Veneman, Directrice générale de l’UNICEF, a déclaré : « L’UNICEF a une longue histoire de collaboration avec les communautés de fidèles du monde entier. Leur autorité morale et le vaste nombre de leurs adhérents en font des alliés particulièrement puissants pour les enfants. Cette déclaration est un appel lancé aux groupes religieux à s’unir pour cette cause commune : la protection des enfants contre les violences de toutes natures. » Les deux organisations continueront à travailler ensemble pour aider les communautés de fidèles à apporter des réponses effectives au problème de la violence contre les enfants.

La huitième Conférence mondiale des Religions pour la Paix a réuni plus de 800 hauts responsables religieux de toutes les régions du monde et de toutes les grandes traditions religieuses pour discuter du pouvoir des communautés de fidèles face à la violence et de leur rôle dans la promotion d’une sécurité partagée. Les délégués à la conférence font partie du réseau Religions pour la Paix qui rassemble plus de soixante-dix conseils et groupes inter-religieux affiliés au niveau national et régional.

***

A propos de l'UNICEF
Depuis 60 ans, l'UNICEF est le chef de file mondial de l'enfance ; il mène une action sur le terrain dans 156 pays et territoires pour aider les enfants à survivre et à prospérer, de la petite enfance à l'adolescence. Fournisseur de vaccins le plus important du monde à l'intention des pays en développement, l'UNICEF soutient la santé et la nutrition, l'eau salubre et l'assainissement au bénéfice des enfants, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et les filles, et la protection des enfants de la violence, de l'exploitation et du SIDA. L'UNICEF est entièrement financé par les contributions bénévoles d'individus, de sociétés commerciales, de fondations et de gouvernements.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :
Laurel Hart, Religions for Peace: Tel + 212-687-2163
Angela Hawke, UNICEF New York:Tel + 212-326-7269


 

 

 

Vidéo (en anglais)

26 août 2006:
La Directrice générale de l'UNICEF Ann M. Veneman s'addresse à la presse suite à la cérémonie d'ouverture de la huitième Conférence mondiale des Religions pour la Paix.
VIDEO haut | bas


25 août 2006:
Remarques de la Directrice générale de l'UNICEF Ann M. Veneman à la Conférence des femmes pour les Religions pour la Paix.
VIDEO haut | bas

Vidéo (en anglais)

21 août 2006:
L' activiste et ex-enfant soldat Ishmael Beah partage ses vues sur les enfants impliqués dans des conflits armés.
VIDEO haut | bas

Liens

Règlementation et action humanitaire : les enfants soldats

La voix des jeunes

Les liens suivants sont en anglais et s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre:

Kyoto 2006: Conférence mondiale des Religions pour la Paix

Site web de la Conférence mondiale des Religions pour la Paix

Recherche