Centre de presse

Déclaration

Déclaration de l’UNICEF sur le Liban

Tamale, (Ghana) 26 juillet 2006 – L’UNICEF a annoncé aujourd’hui l’arrivée du premier convoi d’aide humanitaire pour les enfants à Tyr, dans le Sud du Liban, la région la plus éprouvée par le conflit. Le convoi se compose de 40 tonnes de fournitures humanitaires à destination des dizaines de milliers d’enfants déplacés par l’escalade de la violence dans le pays. Les fournitures de l’UNICEF comprennent des tablettes de purification de l’eau, du savon et divers produits d’hygiène.

La Directrice générale de l’UNICEF Ann M. Veneman a rappelé à quel point il était important d’atteindre les enfants les plus vulnérables. « L’accès sans entrave aux populations touchées est un élément capital de toute intervention humanitaire et une obligation en vertu du droit international », a dit Mme Veneman, qui se trouve en mission au Ghana. « Nous devons de toute urgence atteindre ces enfants et leur donner ces fournitures qui peuvent faire la différence entre la vie et la mort ».

L’UNICEF estime que 45 pour cent des quelque 700 000 civils déplacés sont des enfants. Environ 125 000 personnes vivent dans des écoles et abris et ont besoin de toute urgence de réservoirs et de citernes pour stocker l’eau, de meilleurs moyens d’assainissement et de trousses de santé. Cependant l’insécurité ambiante gêne considérablement les capacités de l’UNICEF à atteindre les populations affectées en dehors de Beyrouth. L’UNICEF se joint aux institutions de l’ONU pour réclamer des « couloirs de sécurité » permettant l’acheminement de l’aide à tous les enfants affectés par la crise.

Mme Veneman a également insisté pour que l’on respecte la neutralité et la sécurité de tous les agents humanitaires, suite aux déclarations de la Croix-Rouge libanaise selon lesquelles plusieurs de ses agents avaient été blessés au cours de bombardements dans le sud du Liban. Mme Veneman a également déploré la mort de quatre observateurs de l’ONU le 25 juillet dans le sud du pays.

L’UNICEF fait partie de l’Appel éclair des Nations Unies lancé hier à Beyrouth par Jan Egeland, le Coordinateur des secours d’urgence de l’ONU et qui se monte à 150 millions de dollars. Sur cette somme, l’UNICEF demande 23,8 millions de dollars pour une aide immédiate à court terme destinée aux enfants.

Pour info :
L’UNICEF a déjà donné des fourniture médicales et autres équipements urgents. Le premier avion spécialement affrété par l’UNICEF est arrivé dans la région, en provenance de Copenhague, le 23 juillet, avec à son bord 38 tonnes de fournitures diverses, notamment, 168 trousses familiales pour l’eau, contenant suffisamment de savons, seaux, tablettes de purification d’eau et jerrycans pour satisfaire les besoins de près de 1 700 familles. L’avion transportait également des sels de réhydratation pour traiter le symptôme de la diarrhée, des médicaments essentiels et des trousses de jeux pour les enfants.

Un deuxième avion a décollé du Luxembourg en partance pour la région dimanche 23 juillet. Il transportait de nouvelles trousses familiales pour l’eau, 800 boîtes de fournitures médicales et autres.

***

Pour toute information supplémentaire :

Jehane Sedky-Lavandero, UNICEF New York : (+1 212) 326 7261

M. Anis Salem, UNICEF Amman : (+962) 79 557 9991 email

Wolfgang Friedl, UNICEF Amman : (+962) 6 553 9977 ext 422

Soha Boustani, UNICEF Beyrouth :  (+961) 1 978 620

Patrick McCormick, UNICEF Genève : (41 22) 909 5604
 

 


 

 

 

Recherche