Centre de presse

Communiqué de presse

Les délégués du Forum de la jeunesse – Junior 8 – vont présenter leurs vues aux dirigeants du G8

La Fédération de Russie accueille le forum de la jeunesse dans le cadre du Sommet du G8

Pushkin, Fédération de Russie, 10 juillet 2006 - Des jeunes venus des pays du G8 ont ouvert leur réunion, surnommée « Junior 8 »,  aujourd’hui à Pushkin, près de St. Petersbourg.  Guidés par un ordre du jour parallèle à celui du G8 lui-même, ces jeunes auront l’occasion de partager leurs points de vue directement avec les dirigeants de la communauté internationale.

« Junior 8 » réunit une soixantaine de jeunes de 13 à 17 ans, représentant tous les pays du G8, pour débattre de ce que les dirigeants du G8 devraient faire à propos des problèmes mondiaux les plus graves.

Accueilli par le Gouvernement de la Fédération de Russie, en partenariat avec l’UNICEF, le sommet « Junior 8 » s’intéressera en particulier aux principales questions inscrites à l’ordre du jour du G8 de cette année : éducation, énergie, sécurité et VIH/SIDA. Les enfants débattront également de la violence et d’autres questions qu’ils considèrent comme prioritaires. Leurs recommandations seront présentées aux dirigeants du G8.

« Les décisions qui seront prises cette semaine par les dirigeants du G8 affecteront l’avenir et donc notre vie à tous », a dit la Directrice générale de l’UNICEF Ann M. Veneman, à l’ouverture du « Junior 8 ». « Notre planète devient de plus en plus un véritable village mondial, nous vivons de plus en plus près les uns des autres, au sens propre comme au figuré, et ces jeunes ne représentent pas seulement les pays du G8 mais tous les pays du monde ».

« Il est important que les dirigeants du G8 écoutent les opinions des enfants parce que les enfants devront vivre avec les conséquences des décisions prises par les dirigeants », a souligné l’Ambassadeur itinérant de l’UNICEF Sir Roger Moore, qui participait à la cérémonie d’ouverture du « Junior 8 ».

Les délégués comprennent des jeunes de chacun des pays du G8, Allemagne. Canada, Etats-Unis, Fédération de Russie, France, Italie, Japon, Royaume-Uni. Les opinions d’enfants de pays qui ne font pas partie du G8 seront incluses grâce à une série de vidéoconférences liant le « Junior 8 » à des enfants d’Asie, Afrique, du Moyen-Orient et d’Amérique latine.

Les délégués au « Junior 8 » de tous les pays sauf la Russie ont été choisis après un concours d’essais organisé par la Morgan Stanley International Foundation, avec d’autres enfants sélectionnés par l’UNICEF. Les délégués russes ont gagné leurs places après un concours télévisé.

Les jeunes délégués débattront des principaux points inscrits à l’ordre du jour du G8, notamment :

Education : 

  • Près de 115 millions d’enfants dans le monde ne sont pas scolarisés – 54 % d’entre eux sont des filles ;
  • Les trois quarts des enfants qui ne vont pas à l’école ont des mères qui elles-mêmes ne sont pas allées à l’école.


VIH et SIDA :

  • On estime à 2,3 millions le nombre d’enfants qui vivent avec le VIH dans le monde ;
  • En 2005, 540 000 enfants ont été infectés par le VIH et 380 000 sont morts de maladies liées au SIDA ;
  • Quelque 15 millions d’enfants ont perdu un ou leurs deux parents à cause de la maladie.

Violence : 

  • Chaque année, environ 1,2 million d’enfants sont victimes de la traite d’enfants ;
  • On estime à 1,8 million le nombre d’enfants – des filles en leur majorité - qui sont victimes chaque année de l’exploitation sexuelle à des fins commerciales ;
  • Environ 250 000 enfants sont utilisés dans des conflits armés, pour les combats, pour servir de messager ou d’espion, comme porteurs ou pour des activités sexuelles.

A propos de l’UNICEF
Depuis 60 ans, l’UNICEF est le principal défenseur de la cause des enfants. En menant des programmes sur le terrain dans 155 pays, il aide les jeunes à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF travaille pour la santé et la nutrition des enfants, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles, et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de gouvernements, d’entreprises, de fondations et de particuliers.

****

Pour les demandes d’accréditation :   http://www.juniorg8.com/main

Pour toute information supplémentaire :
Oliver Phillips, UNICEF NY, (7 926) 272 5455
John Brittain, UNICEF, Russie, (7 495) 937 4812

Pour de plus amples informations sur l’engagement de Morgan Stanley : Andrea Bothamley, (+44) 207 425 4943


 

 

 

Vidéo (en anglais)

10 juillet 2006:
Le correspondant de l´UNICEF, Thomas Nybo, décrit sur le forum de la jeunesse près de St. Petersbourg.

VIDEO haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Recherche