Centre de presse

Communiqué de presse

Le réseau régional pour l`éducation des filles lancé à Dakar

Un large réseau de partenaires en Afrique de l`Ouest et du Centre se mobilise pour accroître l`accès à une éducation de qualité pour les filles

Dakar, 13 avril- Le réseau régional pour l`éducation des filles en Afrique de l`Ouest et du Centre (United Nations Girls Education Initiative - UNGEI) à été lancé à Dakar aujourd`hui par un grand nombre de partenaires des agences des Nations Unies, membres du gouvernement et organisations non gouvernementales. Yvonne Chaka Chaka, ambassadrice de bonne volonté de l`UNICEF, a participé au lancement du réseau: `Les défis auxquels nous faisons face dans cette région au niveau de l`éducation des filles sont énormes, mais nous pouvons les atteindre si nous unissons nos efforts’, a-t-elle dit.

L`éducation des filles en Afrique de l’Ouest et du Centre fait face à de multiples problèmes liés aux conflits, au VIH/SIDA, à la pauvreté et à la persistance des disparités de genre comme le prouvent ces quelques chiffres ; 1 enfant sur 2 ne va pas va à l’école, la majorité de ces enfants non scolarisés sont des filles vivant en milieu pauvre et rural,  81% des enfants non scolarisés sont issus de familles dont la mère n’a pas reçue d’éducation de base et dans la région la disparité de genre est de 86 filles scolarisée pour 100 garçons.

Pour les pays de la région atteindre les Objectifs du Millénaires pour le Développement (OMD) en donnant une éducation primaire à tous sans disparité de genre et en promouvant l’emploi des femmes est une nécessité et une priorité,  c’est pourquoi une plus grande attention pour l`éducation des filles est nécessaire. Le lancement du réseau régional est une étape importante dans ce processus.

La complexité des problèmes nécessite qu’un large partenariat soit mis en place autour d’un seul objectif ; faire avancer les opportunité d’éducation  pour les filles a chaque niveau et dans toutes les situations.  Pour atteindre les Objectifs du Millénaires pour le Développement (OMD) sur l’éducation universelle primaire d’ici 2015 les pays de la région doivent accroître les taux de scolarisation de  3.5 % par an. Ce taux n’a été que de 1% entre 1980 et 2001. D’après OXFAM à ce rythme l’égalité de genre par rapport à l’éducation ne pourra avoir lieu avant 2038.

Le réseau régional pour l`éducation des filles (United Nations Girls Education Initiative –UNGEI) est une étape importante pour aider les gouvernements à tenir leurs promesses. Lors de cette manifestation régionale Mr. Théophane Nikyema, directeur régional a.i. de l`UNICEF pour l`Afrique de l`Ouest et du Centre a souligné l`importance de l`éducation des filles pour la région: ‘’Il y a beaucoup de choses dans la région du point de vue économique et politique qui ne peuvent  être réalisées sans l`apport des femmes et des filles. Il est urgent pour la région et le continent d`investir dans l`éducation des filles afin de réduire les inégalités de genre.’’

UNGEI regroupe l`UNICEF, l’OIT, la Banque mondiale, le UNFPA, l`ONUSIDA, le PNUD, l`UNESCO, l’UNDESA, l’UNPF, l’UNHCR, l’UNIFEM, le PAM, l`OMS, l’UNDG, des agences bilatérales, des ONGs et la société civile.  En Afrique de l’Ouest et du Centre les partenaires les plus importants sont les organisations régionales, les autorités nationales et locales, les ministères de l`éducation, les mouvements de base, les ONG internationales et locales et les pays donateurs.  L’implication de l`Union africaine et de la CEDEAO est  également primordial pour la mobilisation des états à accroître leurs programmes pour l`éducation des filles et à réduire les inégalité de genre afin d’atteindre les OMD dans la région.     

C’est lors d`une consultation régionale à Dakar en novembre 2005 avec 30 partenaires régionaux du secteur de l’éducation qu’il a été convenu d’élaborer un plan d’action régional pour l`éducation des filles. L’adoption de ces recommandations a eu lieu aujourd`hui, 13 avril, dans le cadre du lancement du réseau régional pour l`éducation des filles (UNGEI).

Les  participants à cette réunion régionale se sont également mis d`accord sur la mise en place d’un plan de travail biannuel UNIGEI (2006-2007) afin d’accélérer l accès a  éducation de qualité pour les filles de la région. Ce partenariat devra établir un plaidoyer pour l’éducation des filles, définir des normes d’interventions régionales en matière d’éducation des filles, assurer le suivi et mobiliser des fonds.

****

Pour plus d`informations:
Kent Page, UNICEF Dakar 221-869-5876;
Kate Donovan, UNICEF New York; 1-212-326-7452;
Damien Personnaz, UNICEF Geneva ; 41-22-909-5716;


 

 

 

UNGEI

Site de l'Initiative des Nations unies pour l'éducation des filles
Recherche