Centre de presse

Communiqué de presse

Le Directeur régional de l’UNICEF renouvelle les engagements de l’Organisation en Haïti

«Nous devons tout faire pour arriver à une éducation gratuite et universelle pour tous les enfants d’Haïti».

Port-au-Prince, le 22 février 2005 - Le Directeur régional de l’UNICEF pour l’Amérique latine et la Caraïbes, Monsieur Nils Kastberg, vient de clôturer sa visite de deux jours de  travail en Haïti. Nils Kastberg a co-présidé, avec le Ministre de la Planification et de la Coopération externe, une réunion de haut niveau pour la Revue à mi-parcours de Programme quinquennal de Coopération entre l’UNICEF et Haïti et a officiellement lancé avec les autorités nationales le Rapport La situation des enfants dans le Monde 2005 à Cité Soleil, un des quartiers les plus défavorisés de la capitale Port-au-Prince.

S’adressant aux participants à la réunion de Revue à mi-parcours, Monsieur Kastberg a souligné l’importance d’une bonne collaboration entre le Gouvernement, les organismes de coopération bilatérale et multilatérale, ainsi que les organisations de la société civile. «Nous sommes entièrement engagés à travailler avec vous en vue de relever les défis auxquels font face les enfants haïtiens », a déclaré Nils Kasberg. « Nous devons pouvoir réduire la malnutrition aiguë d’ici cinq ans et atteindre l’objectif de l’éducation pour tous en 2015. Il suffit de travailler main dans la main en définissant des objectifs clairs et des stratégies communes ». A propos du VIH/SIDA, Monsieur Kasberg a appelé les haïtiens à tirer les leçons de certains pays comme l’Afrique du Sud et le Swaziland où les taux d’infection ont augmenté de façon spectaculaire. «Nous ne pourrons jamais sensibiliser assez sur le VIH/SIDA».

Pour le Directeur régional de l’UNICEF qui s’est entretenu avec le Président de la République d’Haïti, Monsieur Boniface Alexandre, « le travail de chacun de nous devrait refléter ce que nous voulons pour les enfants haïtiens et la manière par laquelle nous pouvons le réaliser ». Il a salué le Code de l’Enfant qui sera bientôt adopté et qui constitue un des instruments importants dans la mise en place d’un environnement protecteur pour les enfants. « C’est un cadre par excellence pour la protection des droits des enfants, en particulier les plus vulnérables», a souligné Monsieur Kastberg.

La Revue à mi-parcours du Programme de Coopération entre l’UNICEF et Haïti pour la période 2002-2006, organisée le 21 février à Port-au-Prince,  a permis au gouvernement d’Haïti, à l’UNICEF et aux partenaires, d’évaluer les résultats obtenus et de tirer les leçons pour mieux orienter les interventions en tenant compte du contexte sociopolitique actuel et de la situation des enfants et des femmes. Tous les indicateurs ont connu un déclin suite à la crise politique et aux catastrophes naturelles qui ont frappé le pays en particulier en 2004. Les conditions de vie des familles se sont dégradées avec des conséquences considérables sur l’accès aux services de santé de base, la nutrition et l’éducation, ainsi que l’affaiblissement de la chaîne de protection des enfants.

Pour plus d’informations, prière de contacter la Section Communication de l’UNICEF, par téléphone (509) 245 3525 ou par courrier électronique : snzirorera@unicef.org


 

 

 

Recherche