Centre de presse

Communiqué de presse

La Fondation Clinton et l’UNICEF lancent le Fonds pour l’eau et l’assainissement en faveur des pays

Un partenariat pour répondre aux besoins urgents en eau et assainissement et promouvoir la santé des familles et le développement à long terme

NEW YORK, 10 janvier 2005 – L’ex-Président américain Bill Clinton et la Directrice générale de l’UNICEF Carol Bellamy ont annoncé aujourd’hui la création d’une initiative commune qui vise à fournir de l’eau potable et des équipements d’assainissement aux enfants et aux familles touchés par le raz-de-marée dans l’Océan indien.

Le Fonds pour l’eau et l’assainissement en faveur des pays frappés par le tsunami, un projet lancé conjointement par la Fondation Clinton et l’UNICEF, renforcera les efforts de l’UNICEF pour prévenir les maladies d’origine hydrique dans les régions dévastées par le raz-de-marée. Ce partenariat s’inscrit dans le cadre de l’initiative nationale de collecte de fonds lancée la semaine dernière par le Président des Etats-Unis George Bush et les ex-Présidents George H. W. Bush et Bill Clinton pour soutenir les activités de secours et de reconstruction dans les zones ravagées.

« Je félicite le Président Clinton d’avoir pris l’initiative de cette extraordinaire œuvre de philanthropie », a déclaré Mme Bellamy lundi lors d’une conférence de presse à la Maison de l’UNICEF à New York, à l’occasion du lancement du fonds, en présence de l’ancien Président. « Le tsunami nous a montré que l’eau peut donner la mort; cette initiative montrera comment elle peut sauver des vies. »

Alors que les systèmes d’adduction d’eau ont été pollués et, souvent, détruits par les ondes dévastatrices du raz-de-marée, des millions de personnes privées d’eau salubre risquent de contracter des maladies d’origine hydrique, comme le choléra ou la diarrhée, a expliqué Mme Bellamy. Les enfants, qui représentent au moins un tiers de la population globale des pays les plus durement touchés, sont particulièrement vulnérables.

« Nous avons identifié l’approvisionnement en eau propre et la fourniture d’équipements d’assainissement adéquats comme un besoin à la fois urgent et à long terme de beaucoup des régions submergées par le tsunami. L’eau propre est source de toute vie; sans elle, les gens ne peuvent pas survivre. Et l’assainissement du milieu est essentiel pour éviter la propagation de maladies dans des communautés affaiblies par le choc du raz-de-marée, survenu si brutalement il y a juste deux semaines », a déclaré le Président Clinton. « Je suis heureux de pouvoir élargir les activités de ma fondation en collaboration avec l’UNICEF, qui a prouvé son efficacité dans le domaine de l’aide humanitaire, notamment en faveur des enfants. » 

Les personnes qui souhaitent contribuer au Fonds pour l’eau et l’assainissement en faveur des pays frappés par le tsunami peuvent le faire sur le site Internet de la Fondation Clinton : www.clintonfoundation.org, ou celui de l’UNICEF : www.unicefusa.org. Des dons peuvent aussi être faits en appelant le numéro vert suivant : 1-866-725-9849.

Le fonds permettra à l’UNICEF de poursuivre et élargir ses activités d’approvisionnement en eau, de distribution de comprimés de purification de l’eau et de matériel d’assainissement à l’usage des familles, y compris des jerrycans, du savon et des cuvettes pour se laver, en faveur des millions de personnes affectées par le tsunami. Il financera la construction de latrines d’urgence et la réparation des systèmes d’adduction d’eau urbains et ruraux, en accordant la priorité aux hôpitaux, aux centres de santé et aux écoles, ainsi que l’apport de matériaux destinés à construire des installations d’assainissement de base.

La construction d’une latrine d’urgence provisoire, par exemple, coûte entre 20 et 50 dollars. Celle d’une latrine familiale durable qui sera utilisée par cinq personnes pendant cinq ans revient environ à 100 dollars. Il faut compter environ 1000 dollars, en excluant le coût des outils lourds, pour remettre en service un puits creusé à la bêche qui fournira 20 litres d’eau à près de 200 à 500 personnes.

Une fois satisfaits les besoins humanitaires immédiats, le Fonds pour l’eau et l’assainissement aidera les gouvernements des pays frappés par le tsunami à gérer à plus long terme leurs systèmes d’approvisionnement en eau et d’assainissement. Cet effort comprendra le creusement de puits et la construction de latrines permanentes, notamment dans les écoles et les centres de santé. Le fonds soutiendra aussi l’éducation et la promotion des règles d’hygiène dans les écoles et les groupes communautaires.

Beaucoup des enfants les plus pauvres du monde vivent dans la région dévastée par le tsunami et la plupart d’entre eux n’avaient pas accès à l’eau salubre et à l’assainissement avant même la catastrophe. Ils étaient déjà affaiblis par la malnutrition et la diarrhée, ainsi que par d’autres maladies liées à de l’eau polluée et au manque d’hygiène.

« L’eau salubre est essentielle au développement durable », a déclaré Mme Bellamy. « Les enfants ne peuvent pas devenir des adultes en bonne santé, et les communautés ne peuvent pas prospérer en l’absence d’eau propre et d’assainissement. »

Le Fonds pour l’eau et l’assainissement en faveur des pays frappés par le tsunami sera administré par le Fonds des États-Unis pour l’UNICEF, qui portera directement les dons au crédit de l’UNICEF. Le Fonds des États-Unis pour l’UNICEF est l’un des 37 comités nationaux chargés de diffuser des informations, de lancer des campagnes de plaidoyer et de collecter des fonds pour l’organisation dans les pays industrialisés.

La Fondation Clinton et l’UNICEF collaborent aussi dans le cadre des efforts mondiaux de lutte contre le VIH/SIDA. En 2004, l’Initiative de la Fondation Clinton contre le VIH/SIDA s’est associée à l’UNICEF, à la Banque mondiale et au Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme pour mettre des médicaments et des tests diagnostiques bon marché à la disposition des pays en développement.

* * * *

Des images vidéo non montées sur l’aide de l’UNICEF, notamment dans les domaines de l’eau et de l’assainissement, est disponible à l’adresse suivante www.thenewsmarket.com/unicef 

Pour un supplément d’informations, contactez :
Alfred Ironside, Section des médias, UNICEF, New York : (212) 326-7261
Jehane Sedky-Lavandero, Section des médias, UNICEF, New York : (212) 326-7269
Lisa Szarkowski, Fonds des États-Unis pour l’UNICEF : (212) 922-2643
Tammy Sun, Fondation Clinton : (212) 348-0392


 

 

 

Recherche