Centre de presse

Sujets d'actualité

Salle de presse : Raz-de-marée

© Avec la permission de la BBC
Un tremblement de terre d’une magnitude de 9 a provoqué un immense raz-de-marée sur les côtes d’Asie du Sud et d’Afrique de l’Est dans la matinée du dimanche 26 décembre 2004, faisant des milliers de victimes dans onze pays.

Mise à jour pays : Reconstruire en mieux [pdf - en anglais]

À la suite du tremblement de terre, d’une magnitude de 9, qui a frappé le nord de Sumatra, de puissants raz-de-marée, avec des vagues atteignant jusqu’à dix mètres de haut, ont déferlé sur les côtes de l’Inde, de l’Indonésie, du Sri Lanka, de Thaïlande, des Maldives, de Malaisie, du Myanmar, des Seychelles et de Somalie, dévastant des milliers de kilomètres de côtes – et sur les communautés qui vivaient dans ces zones.

Le tsunami a détruit des logements, des écoles et des installations sanitaires; il a démoli des routes, des ponts et des lignes à haute tension; et il a changé à jamais la vie de millions de les gens. Tragiquement L’UNICEF estime que les enfants représentent plus du tiers des morts.

Le 6 janvier 2004, l’UNICEF, dans le cadre d’un grand Appel global interinstitutions des Nations Unies, a annoncé qu’il fallait trouver 144,5 millions de dollars pour fournir une aide humanitaire d’urgence à environ 1,5 million d’enfants touchés en Asie du Sud. L’appel donne les grandes lignes de la réponse que l’UNICEF va donner aux besoins cruciaux et urgents, en particulier ceux relatifs à :

  • une vaccination d’urgence afin d’empêcher des maladies d’enfance mortelles;
  • un approvisionnement en eau propre et salubre et une fourniture d’infrastructures sanitaires de base;
  • une alimentation spéciale pour les enfants souffrant de malnutrition et les femmes enceintes;
  • des soins aux enfants traumatisés;
  • une protection aux enfants « non accompagnés » et séparés de leur famille; et
  • une fourniture de colis d’éducation et la réhabilitation des écoles afin d’assurer un retour en classe des enfants le plus tôt possible.

L'UNICEF travaille en étroite coopération avec les gouvernements des pays touchés, afin d’intervenir selon un plan à long terme. Notre but n’est pas seulement de reconstruire ce qui a été détruit, mais de « reconstruire en mieux » – de meilleures écoles, de meilleures installations sanitaires et d’offrir davantage de possibilités pour les enfants.

Fiches de synthèse :
Principales statistiques
Contactez-nous :

Pour lire des interviews et avoir des détails sur place [pdf en anglais].
Questions réponses : 
Ce que vous pouvez faire
A télécharger :

Photos (haute résolution) des attachés de presse de l'UNICEF

Au fur et à mesure que l’on constate l’ampleur des ravages provoqués par le raz-de-marée en Asie du Sud, le nombre de victimes devrait encore augmenter. Il reste encore une multitude de disparus et de personnes dont on n’a aucune nouvelle. L’UNICEF estime que les enfants représentent un tiers de toutes les victimes (personnes décédées et blessées). Et un très grand nombre d’entre eux se retrouveront orphelins.

Ressources :

© Rune Feldt-Rasmussen AFP/Getty Images
Un avion russe affrété par l’UNICEF Danemark reçoit son chargement à l’aéroport de Kastrup à Copenhague avant de décoller en direction de Colombo, Sri Lanka.

Fiches techniques & publications : lutter contre la propagation des maladies

Les enfants dans les pays frappés par le raz-de-marée

Une grande partie des victimes du raz-de-marée ont été des enfants, à la fois parce qu’ils représentent 39 pour cent de la population des huit pays les plus durement touchés et parce que leur faiblesse physique ne leur a pas permis de résister à la force de l’eau et/ou des débris.

 Pays Population totale Moins de 18 ans  % de la population de moins de 18 ans*
 Bangladesh

 146 736

 65 342

 45%

 Inde

 1 065 462

 414 965

 39%

 Indonésie

 219 883

 77 966

 35%

 Maldives

 318

 158

 50%

 Myanmar

 49 485

 18 759

 38%

 Somalie

 9 890

 5 401

 55%

 Sri Lanka

 19 065

5 734 

30%

 Thaïlande

 62 833

 19 183

 31%

 Sous-région

 1 575 672

 607 508

 39%

*(En milliers, 2003) ; source : La Situation des enfants dans le monde 2005

Coup d’oeil sur :

L’Indonésie | Le Sri Lanka | L'Inde | La Thaïlande
La Malaisie | Le Myanmar | La Somalie | La guerre civile au Sri Lanka

Contacts

Pour obtenir des interviews et autres détails sur place, contactez les attachés de presse de l’UNICEF :

En Indonésie : John Budd + 62 811 936 437, TU +7 heures
                        Shantha Bloemen + 66 1 906 0813, GMT +7 heures

Au Sri Lanka : Martin Dawes  portable : + 977 985 10 40961,
                       bureau : 94 11 2555270 x 250, TU +6 heures

Aux Maldives : Julia Spry-Leveryon + 92 300 500 2595, GMT +5 heures


En Inde : Corrine Woods + 91 981 86 49088, TU +5h30 heures
               Michael Galway  + 91 981 86 49088

À Bangkok : Susan Curran +(66 2) 356 9481, GMT 7 heures

À Genève : Damien Personnaz + 41 22  909 5716, GMT +1 heure

À Copenhague :  Sandie Blanchet + 45 35 27 32 07 TU +1 heure

Siège à New York : Jehane IngramSedky-Lavandero + 1 212 326 -7269, TU -5 heures

Attachés de presse à New York et responsables régionaux en Asie du Sud et dans la région Asie de l’Est et Pacifique :

Siège
 

Chef des relations avec les médias de l’UNICEF : Alfred Ironside, Division de la communication, New York.
+ 1 212 326 7261

  Médias UNICEF : Simon Ingram, Division de la communication, New York.
+ 1 212 326 7426
Copenhagen
Directeur de la Division des approvisionnements de l’UNICEF : Alan Court
acourt@unicef.org
Bureau régional pour l’Asie du Sud
  Responsable régional de la communication de l’UNICEF pour l’Asie du Sud : Martin Dawes, bureau de l’UNICEF à Colombo, Sri Lanka.
+ 94 11 2555270 poste 250
Bureau régional pour l’Asie de l’Est et le Pacifique
Responsable régionale de la communication de l’UNICEF pour l’Asie de l’Est et le Pacifique : Madeline Eisner, bureau de l’UNICEF à Bangkok, Thaïlande.
+ 66 2 356 9406
  Responsable régionale de la communication de l’UNICEF pour l’Asie de l’Est et le Pacifique : Shantha Bloemen, au bureau de l’UNICEF à Bangkok, Thaïlande.
+ 66 2 356 9407
  Directeur de la Division des programmes de l’UNICEF en Indonésie : Edwin Joseph Judd
+ 62 811 936 437
 

Représentants de pays de l’UNICEF

Représentant de l’UNICEF à Sri Lanka : Ted Chaiban, au bureau de l’UNICEF de Colombo (Sri Lanka).
tchaiban@unicef.org

Autorisation de reproduction d’image - crédit: ©  Les photos de l’UNICEF peuvent être utilisées par des organismes de presse légitimes dans le cadre de reportages ou d’articles sur l’UNICEF. La reproduction est ainsi autorisée à cette fin aux conditions suivantes : le contenu de l’image ne peut être modifié par des moyens numériques ou autres, à l’exception du recadrage. L’image ne peut être archivée sous quelque forme que ce soit ou distribuée à un tiers par toute entité autre que l’UNICEF. Aucun autre droit n’est accordé explicitement ou implicitement. Merci de l’intérêt que vous portez à l’UNICEF.


 

 

 

 Version imprimable

Porte-parole

Des faits et des chiffres (en anglais)

Recherche