Centre de presse

Communiqué de presse

Un mois après le passage de l’ouragan, les enfants retournent à l’école sur l’île de la Grenade

L’union des communautés permet un « retournement de situation miraculeux »

St Georges Parish, Grenade/New York/Bridgetown, La Barbade, le 22 octobre 2004 – L’UNICEF a félicité aujourd’hui le Gouvernement de la Grenade, alors que des milliers d’enfants commencent à réintégrer l’école un mois après le passage de l’ouragan Ivan qui a dévasté l’Etat insulaire.

L’UNICEF a dit que les écoles ont pu rouvrir grâce aux efforts entrepris pour tout déblayer par les directeurs d’école, les enseignants, les fonctionnaires et les enfants, ainsi qu’à l’aide fournie par plusieurs pays voisins.

« C’est un retournement de situation miraculeux dans des conditions extrêmement difficiles, a constaté Karin Sham Poo, Directrice générale adjointe de l’UNICEF. La Grenade montre l’exemple aux autres pays en donnant la priorité aux enfants. »

Lorsque l’ouragan Ivan a balayé la Grenade le 7 septembre, lendemain de la rentrée des classes, environ 30 000 enfants ont été privés d’école. La plupart des 79 écoles de l’île ont été sérieusement endommagées ou ont été transformées en refuges pour ceux dont la maison avait été détruite.

Les enfants reprennent les cours dans des classes dont le toit a été recouvert temporairement de bâches en plastique fournies par les Etats-Unis. Un chargement de 74 tentes acheminé par l’UNICEF permettra d’ouvrir des salles de classe supplémentaires. Il devrait arriver la semaine prochaine. Certaines écoles devront subir d’importants travaux de réfection.

Pour la Grenade, la reprise des cours représente plus que des briques et du mortier. « L’école n’est pas seulement un bâtiment, c’est un espace où apprendre, où enseigner, où exceller », a fait valoir M. Victor Ashby, Directeur de l’école Grenada Boy’s Secondary School.

« Ce qui permet de relancer le système éducatif, a expliqué Mme Jean Gough, Représentante de l’UNICEF, c’est un effort intellectuel et physique à la fois. » Mme Gough a fait l’éloge des enseignants et des enfants, des associations de parents, des administrateurs tant au niveau des écoles que du district, du Ministère de l’éducation et des forces armées de Trinité-et-Tobago ainsi que du Venezuela.

« Ils ont tous retroussé leurs manches, littéralement, et ont débarrassé les écoles de toute la boue qui s’y était accumulée. »

Le lundi 11 octobre, 22 écoles publiques rouvraient leurs portes.

D’autres îles des Caraïbes ont également été touchées par des tempêtes et ouragans. En Jamaïque, les enfants ont pu retourner à l’école, mais en Haïti, certaines communes ont du mal à se remettre des inondations causées par la tempête tropicale Jeanne. L’UNICEF, les autorités locales  et nationales et d’autres partenaires spécialistes de l’éducation coordonnent leur action pour que les enfants puissent retourner le plus rapidement possible à l’école aux Gonaïves, une ville du nord de l’île.

L’UNICEF a fêté la réouverture des écoles en faisant don de 223 « Ecoles en boîte » pour élèves du cycle primaire, de fournitures scolaires pour les écoles secondaires et des équipements de jeu, ainsi que de 12 trousses d’équipement sportif offertes par la FIFA pour quelque 25 000 élèves des cycles primaire et secondaire lors d’une cérémonie qui s’est tenue à l’école secondaire Grenada Boy’s Secondary School.

« Aujourd’hui, les enfants de la Grenade retrouvent un certain sentiment de sécurité et de stabilité » a dit Mme Sham Poo à la foule assemblée.

Une semaine après l’ouragan, l’UNICEF, en collaboration avec des volontaires, a lancé un programme d’appui psychosocial destiné à aider les enfants de l’île à se remettre des bouleversements survenus dans leur vie. Ce programme, appelé Return to Happiness (Retour au bonheur) a touché près de 400 enfants pendant les ateliers qui se sont tenus tout au long de ce mois.

A présent, la Grenade a besoin de fournitures supplémentaires :

  • entes pour salles de classe temporaires
  • bâches pour recouvrir temporairement le toit de 106 écoles maternelles
  • reprise du programme d’alimentation scolaire pour toutes les écoles
  • manuels scolaires pour écoles primaires et secondaires
  • meubles pour remplacer ceux qui ont été endommagés à tous les niveaux (maternel, primaire et secondaire)
  • renforcement du programme Retour au bonheur qui vise à offrir un suivi psychosocial à environ 20 000 enfants.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Lisa McClean-Trotman, Communication Officer, Tel. 246 467-6157
Leon Charles  UNICEF Consultant, Grenada, Tel. 473 4073054
Kate Donovan, UNICEF Media, NY Tel:  212 326 7452


 

 

 

Vidéo (en anglais)

22 octobre 2004: après l'ouragan, le programme de l'UNICEF "Retour au bonheur" aide les enfants de la Grenade a retrouver leurs sourire

Bas l Haut débit
(format Real Player)

Recherche