Centre de presse

Communiqué de presse

Vaccination : le droit de chaque enfant

C'est le thème de l'une des plus grandes campagnes de santé publique jamais organisées au Népal

GENÈVE, 24 septembre : Le Népal a lancé cette année l'une des plus grandes campagnes de santé publique jamais organisées dans le pays. Le but : sauver chaque année 2 500 enfants.

Pour atteindre cet objectif, les agents de santé doivent vacciner contre la rougeole 9,5 millions d'enfants âgés de neuf mois à plus de 15 ans. Les enfants représentant environ 40 pour cent de la population, cela signifie que la campagne doit atteindre deux Népalais sur cinq.

La campagne, que soutiennent l'UNICEF et l'OMS, mobilisera quelque 70 000 personnes, des agents de santé, des femmes volontaires des communautés et des équipes d'appui. Elle durera six mois.

Elle partira de l'est du pays pour atteindre les régions les plus occidentales, traversera les plaines de Terai, franchira les collines et gravira les montagnes jusqu'aux villages les plus élevés. Les fournitures médicales sont en cours d'acheminement, par avion et hélicoptère d'abord, puis par camion, voiture et moto. Dans les villages les plus isolés, nichés sous certains des sommets les plus élevés du monde, les équipements seront acheminés à dos de yack.

La vaccination contre la rougeole fait déjà partie des programmes de vaccination de routine du Ministère de la santé, mais environ 20 pour cent des enfants n'ont pas été vaccinés. Des flambées épidémiques soudaines peuvent leur être fatales.

« Chaque année, la rougeole attaque quelque 150 000 enfants au Népal, et elle tue environ 5 000 d'entre eux », fait valoir la Dr Suomi Sakai, Représentante de l'UNICEF dans le pays. « Ce vaccin simple et peu coûteux aurait pu les sauver. »

Le Dr Klaus Wagner, Représentant de l'OMS, explique que le but essentiel de cette campagne est de diminuer de moitié le nombre de victimes en 2005, mais, précise-t-il, la campagne « permettra à des milliers d'enfants d'échapper aux invalidités permanents dues à la rougeole, comme la cécité, les problèmes d'ouïe, et divers handicaps de développement.

Une vaste campagne de sensibilisation a déjà été lancée et les radios et télévisions diffusent constamment des messages pour rappeler aux parents que cet effort concerne également les

enfants plus âgés. Les enfants et leurs familles reçoivent des cartes d'invitation spéciales aux séances de vaccination organisées dans leurs villages.

Le relief accidenté du pays n'est pas le seul obstacle. Il faut également tenir compte du conflit interne qui a fait plus de 10 000 morts depuis le lancement de ce que les maoïstes appellent la « guerre du peuple » en 1996.

L'Organisation des Nations Unies s'est jointe à la Commission nationale des droits de l'homme et d'autres organisations du pays pour demander à toutes les parties au conflit, dans le cadre d'une campagne nationale pour les droits de l'enfants, de :

1. Mettre fin à toutes les activités violentes ou coercitives pendant la campagne contre la rougeole.

2. Ne pas entraver le travail des agents de santé et ne pas les empêcher de se rendre dans les villages pour les activités de formation et autres préparatifs.

3. Soutenir les efforts des agents de santé et des volontaires des villages et des communautés et leur permettre de circuler librement pour les séances de vaccination.

4. Contribuer à amener tous les enfants âgés de 9 mois à 15 ans aux centres de vaccination pour s'y faire immuniser.

5. Ne pas mener d'attaques et ne pas organiser de barrages lors de l'acheminement des vaccins et des fournitures médicales jusque dans les districts.

Bien que l'on ait noté quelques problèmes au début de la distribution des fournitures, il a pour l'instant été possible de négocier avec les parties concernées.

« Nous espérons que cette campagne prouvera que la population peut donner la priorité aux enfants, dit la Dr Sakai, on pourra sauver tellement de vies si notre campagne est couronnée de succès. »


Pour de plus amples informations :

Damien Personnaz, UNICEF Media, Geneva: (+41) 022 909 5716

Gordon Weiss, UNICEF Media, New York: +1 212 326 7426


 

 

 

Recherche