Centre de presse

Déclaration

Déclaration de Mme Bellamy sur la prise d'otages dans une école russe

© Reuters/Eduard Kornienko

NEW YORK/GENÈVE/HONG KONG, 3 septembre 2004 --  « La prise d'otages de Beslan représente un niveau décourageant de violence jamais atteint jusqu'ici - des enfants détenus sans eau ni nourriture pendant trois journées terrifiantes », a déclaré la Directrice générale de l'UNICEF Carol Bellamy. « C'est inacceptable, incompréhensible et insensé. Et cet épisode tragique n'est que le dernier d'une vague de violence croissante dirigée contre les enfants. Il est temps de faire le point, de jeter un regard réaliste sur le monde dans lequel nous vivons et sur le traitement réservé aux enfants. »

« Nous réitérons notre appel précédant affirmant que les enfants ne doivent jamais être utilisés à des fins politiques, et que les écoles ne doivent jamais devenir des lieux de violence », a dit Mme Bellamy, en voyage à Hong Kong. « Si nous ne respectons pas le caractère sacro-saint de l'enfance, alors nous n'avons plus rien. »

Carol Bellamy
Directrice générale de l'UNICEF

****

Pour un supplément d'informations, contactez :

Angela Hawke, UNICEF CEE/CISand Baltics, 00 4122 909 5433

Jehane Sedky-Lavandero, UNICEF New York, 1 212 326-7269

Gordon Weiss, UNICEF New York, 1 212 326-7426


 

 

 

Vidéo (en français)

3 septembre 2004 : Gordon Weiss coordinateur d'urgences pour  l'UNICEF médias parle sur la crise des otages

Bas débit
Voir clip vidéo (format Real Player)

Haut débit
Voir clip vidéo (format Real Player)

Recherche