Centre de presse

Sujets d'actualité

Salle de presse du Darfour

Image de l'UNICEF
© Courtesy of the BBC
Cette carte n’indique en aucune manière la position de l’UNICEF sur la situation juridique de quelque pays ou territoire que ce soit ni sur le tracé de quelque frontière que ce soit.

Le Darfour est confronté actuellement à une crise humanitaire désastreuse, avec plus d’un million de personnes déplacées ayant quitté leur foyer, un nombre qui augmente chaque jour. La situation des enfants et des femmes les plus vulnérables est critique. En dépit du cessez-le-feu signé le 8 avril 2004, il est encore impossible d’accéder à la moitié de la population déplacée afin de lui apporter une aide humanitaire et les principales questions concernant la sécurité et les droits de l’homme restent gravement préoccupantes. Une paix digne de ce nom est nécessaire pour assurer la survie immédiate et le bien-être à long terme de 15 millions d’enfants soudanais.

Un financement suffisant permettrait de sauver la vie de milliers d’enfants dans le Darfour, à l’Ouest du Soudan. L’UNICEF a lancé un appel en vue d’obtenir 46 millions de dollars EU en juin, lors d’une réunion à Genève de donateurs.

Le plan d’action de l’UNICEF prévoit en particulier un soutien au niveau de la santé et de la nutrition, de l’eau et de l’assainissement, de l’enseignement primaire et de la protection. L’UNICEF va également assurer la coordination des  interventions nutritionnelles, avec notamment des centres donnant une alimentation thérapeutique et des suppléments nutritionnels aux enfants souffrant de malnutrition. En outre, l’UNICEF collabore avec des partenaires pour fournir des abris, des vêtements et de la nourriture, entre autres, à des dizaines de milliers de familles qui ont tout perdu.

Depuis 1989, l’UNICEF a apporté des secours d’urgence tant dans les zones gouvernementales que dans celles tenues par le SPLM (Mouvement de libération des peuples soudanais) dans le cadre de l’Operation Lifeline Sudan.

L’aide de l’UNICEF dans le Darfour a commencé dès le début de la situation d’urgence en 2003.

Histoires relationées

Les femmes vivent dans la peur alors que les agressions continuent dans les camps

Communiqués de presses


 

 

Vidéo (en anglais)

Le 18 août 2004 : Le viol est un crime contre l'humanité, et il est beaucoup trop souvent considéré inévitable dans les situations de conflits. Mais même en temps de conflit, les enfants doivent être protégés du crime brutal de l'agression sexuelle. A voir : l'interview de Pamela Shifman, responsable à l'UNICEF de la protection des enfants.

Bas débit
Voir clip vidéo (format Real Player)

Haut débit
Voir clip vidéo (format Real Player)

The NewsMarket

Recherche