Centre de presse

George Weah, Ambassadeur de l’UNICEF, récompensé pour son courage par la chaîne ESPN

George Weah accepte le Prix au nom des enfants qui vivent dans des pays en guerre

LOS ANGELES, NEW YORK, 14 juillet 2004 – La chaîne sportive internationale ESPN a décerné à George Weah, Ambassadeur itinérant de l’UNICEF, son prestigieux Arthur Ashe Courage Award (Prix Arthur Ashe du courage) pour le travail courageux qu’il effectue au nom des enfants pris dans les guerres partout dans le monde.

L’acteur Denzel Washington a présenté la récompense au Kodak Theatre à Hollywood (Californie), en présence d’un public constellé de célébrités, lors de la cérémonie des prix ESPY, qui sera diffusée le 18 juillet sur la chaîne ESPN.

M. Weah, un des footballeurs les plus célèbres de la planète, a dédié son prix aux enfants du monde, et en particulier ceux qui se trouvent dans des pays déchirés par la guerre, comme son propre pays par exemple, le Libéria. Le prix récompense ainsi les efforts accomplis pendant une décennie par M. Weah, qui s’est servi de sa célébrité pour attirer l’attention de la communauté internationale sur le sort des enfants les plus vulnérables, dans les endroits les plus isolés de la planète.

“George s’est rendu dans certaines des régions les plus dangereuses du monde pour attirer l’attention de la communauté internationale sur les enfants qui pourraient être oubliés, a dit la Directrice générale de l’UNICEF Carol Bellamy. Nous sommes fiers de compter George dans notre famille de l’UNICEF et nous le félicitons d’avoir obtenu le prix Arthur Ashe. George est un athlète extraordinairement doué mais c’est dans son travail pour les enfants qu’il a atteint un niveau tout à fait exceptionnel. Il a obtenu cette distinction grâce à un courage, empreint de compassion, qui va bien au-delà du sport ».

M. Weah est intervenu pour les enfants affectés par les conflits dans de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest. Mais c’est le Libéria – le pays de son enfance, le pays où il a appris à marquer des buts avec des balles de chiffons – qui lui tient le plus à cœur.

Il est retourné dans son pays natal à peine la guerre finie en janvier 2004 pour aider l’UNICEF dans ses efforts de désarmement et de réinsertion des milliers d’enfants soldats qui avaient été contraints de s’enrôler et de combattre.

Au 1er juillet, près de 4 000 enfants avaient été désarmés et, avec l’aide de l’UNICEF et d’autres partenaires, 2 267 enfants au total avaient été rendus à leurs familles.

L’UNICEF prévoit de remettre à leurs familles 2 000 enfants de plus au cours des semaines à venir. On compte en plus 2 070 enfants soldats engagés dans le processus de réinsertion.

Chaque jour, de nouveaux enfants arrivent pour rendre leurs armes et quitter les rangs des combattants, Le travail se poursuit et pourrait durer des années.

Les jeunes Libériens se joignent à George

Dans le public de la cérémonie de remise des prix ESPY, il y avait Princess, 16 ans, et Highson, 14 ans, deux enfants qui ont survécu à la guerre qui a ravagé le Libéria.

Princess fut capturée par la faction Liberians United for Reconciliation and Democracy (LURD) lorsque le groupe de rebelles s’est emparé de son village. Avec ses cousins, qui furent eux aussi capturés par les forces des LURD, ils ont dû transporter du matériel et accomplir d’autres tâches. Au début de l’année, Princess a été démobilisée et elle vit en ce moment dans un centre de soins soutenu par l’UNICEF, à Monrovia, la capitale du Libéria.

Recruté par les forces gouvernementales du Libéria dans un des taudis du pays, Highson fut d’abord un espion, avant d’être envoyé combattre au front. Après la guerre, il est passé par le Don Bosco Interim Care Center et il a été rendu à sa famille et il est retourné à l’école. « S’il n’y avait pas eu la guerre, dit-il, je serais dans des classes supérieures, pas en 3eme année seulement ».

Pour ces deux jeunes, George Weah est un grand joueur de foot et une personnalité remarquable. « Quand je serai grand, dit Highson, je veux être comme George Weah et aider les autres enfants. »

« Il y a encore beaucoup de gens bons au Libéria. George Weah est un homme bon. Il aide les enfants du Libéria », a déclaré Princess de son côté.

****

Pour toute information supplémentaire :

Kate Donovan, UNICEF Media, 212 326 7452 e-mail:  kdonovan@unicef.org

Depuis près de 60 ans, l’UNICEF est le principal défenseur de la cause des enfants. En menant des programmes sur le terrain dans 158 pays, il aide les jeunes à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays pauvres, l’UNICEF travaille pour la santé et la nutrition des enfants, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles, et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation et le VIH/SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements.


 

 

 

Recherche