Centre de presse

Communiqué de presse

La vaccination commence pour des millions d’enfants du Darfour

Les enfants, premières victimes de la crise humanitaire massive qui frappe la région.

New York/Genève, 7 juin 2004  – L’OMS et l’UNICEF ont annoncé aujourd’hui qu’un programme de vaccination ambitieux, visant à vacciner des millions d’enfants contre la rougeole, a été lancé ce week-end dans la région du Darfour au Soudan.

Les institutions d’aide humanitaire ont affirmé qu’elles espéraient atteindre 2,26 millions d’enfants au cours du mois de juin, dans une région déstabilisée par la violence, les déplacements de population et l’approche de la saison des pluies. Chaque année les pluies empêchent les véhicules d’accéder à de vastes parties du Soudan occidental.

« Nous pouvons sauver 50 000 personnes en empêchant une épidémie de rougeole », a déclaré la Directrice générale de l’UNICEF, Mme Carol Bellamy. « Près d’un quart des enfants montrent déjà des signes de malnutrition, ce qui aggrave encore la menace du virus de la rougeole. »

La campagne d’un mois est placée sous l’égide du Ministère de la santé du Soudan, de l’Organisation mondiale de la Santé et de l’UNICEF, en collaboration avec plusieurs organisations nationales et internationales.

Des milliers de véhicules ont été mobilisés pour transporter le plus rapidement possible des vaccins qui sont sensibles à la chaleur et des équipes mobiles circulent sur ces routes dangereuses dans les trois provinces de la région, d’accès particulièrement difficile.

« Outre le fait de sauver des vies, nous espérons que la campagne – en facilitant l’accès aux populations frappées par la crise et l’évaluation de leur situation sanitaire -- permettra de mieux répondre aux besoins urgents en matière de santé », a déclaré le Dr Lee Jong-wook, Directeur générale de l’Organisation mondiale de la Santé.

La rougeole est provoquée par un virus très contagieux et la maladie est une des principales causes de décès d’enfants dans le monde. Le danger est encore plus grand pour les enfants qui souffrent de malnutrition et encore exacerbé lorsque les populations se déplacent.

Les vaccinateurs profitent également de cette campagne pour distribuer des suppléments de vitamine A et vacciner au moins 90 pour cent des enfants de moins de 5 ans contre la polio.

* * * *
Pour toutes informations supplémentaires :

Paula Claycombe, UNICEF Khartoum,  249-12-309410
Gordon Weiss, UNICEF New York,  212-326 7426
Dr Guido Sabatinelli, OMS Khartoum, 249 121 39 448,
Eugene Mahlehla, OMS Khartoum, 249 912 58 7512,
Fadéla Chaib,  OMS Genève, 41 79 475 5556


 

 

 

Recherche