Centre de presse

Communiqué de presse commun

Les pays d’Asie et d’Afrique du Nord, sur le point d’éradiquer la polio, vont accélérer leurs activités de « ratissage »

Les pays d’Afrique centrale et d’Afrique de l’Ouest annoncent, eux, des stratégies d’urgence pour remettre leurs campagnes sur les rails

GENÈVE/ NEW YORK, 17 mai 2004 – L’Asie et l’Afrique du Nord pourraient être débarrassées de la polio dans quelques mois, alors que l’Afrique centrale et l’Afrique de l’Ouest doivent modifier leur démarche pour arrêter le virus, d’après des données présentées aujourd’hui à Genève par les ministres de la santé des six pays où la polio est endémique.

Comme les derniers chiffres montrent que les taux de transmission en Asie et en Afrique du Nord n’ont jamais été aussi bas (avec seulement 21 cas en 2004 au lieu des 94 recensés à la même époque l’an dernier) les Ministres de la santé afghan, égyptien, indien et pakistanais ont annoncé l’adoption d’une stratégie accélérée pour « ratisser » tout nouveau virus. L’effort est ambitieux : la découverte de tout nouveau poliovirus entraînera deux campagnes de vaccination massive et adaptée à la situation, afin de toucher entre un et cinq millions d’enfants avant que le virus n’ait le temps de se propager.

M. N. Khan, Ministre fédéral de la santé du Pakistan a déclaré : « Le président Moucharraf lui-même a approuvé cette stratégie de « ratissage » accéléré. Nous finirons le travail cette année. »

Les taux de transmission n’ayant jamais été aussi bas en Egypte, en Inde, au Pakistan et en Afghanistan, quatre des six pays où la polio est encore endémique pourraient donc éliminer la maladie avant la fin 2004, un objectif fixé par les gouvernements des pays d’endémie le 15 janvier, lors de la signature de la Déclaration de Genève sur l’éradication de la polio.

Mais les pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale, et en particulier le Nigéria et le Niger, devront adopter des stratégies différentes pour espérer rattraper les progrès obtenus en Asie cette année. Alors qu’elles avaient fait des progrès plus rapides que partout ailleurs, ces deux régions ont perdu beaucoup de terrain suite à un début d’épidémie qui a commencé dans le nord du Nigéria, une région où les campagnes de vaccination sont suspendues depuis août 2003.

Le nouveau plan d’action pour la région comprend l’élargissement à 21 pays (au lieu des dix participants originaux) des campagnes de vaccination synchronisées prévues pour la région avant le début de 2005 au plus tard. A cela s’ajouteront des campagnes de « ratissage » là où cela s’imposera, chaque fois qu’il y aura de nouvelles importations.

Reconnaissant le fait que l’Etat du Kano, dans le nord du Nigéria, n’a pas encore repris les vaccinations, le professeur Eyitayo Lambo, Ministre nigérian de la santé,  a dit à la réunion : « Ce mois-ci, nous sommes arrivés à un accord signé entre le gouvernement de l’Etat du Kano et les autorités fédérales sur les conditions requises pour recommencer les activités liées à la vaccination antipolio au Kano. Ces conditions étant maintenant remplies, nous poursuivons les préparatifs pour appuyer une campagne de vaccination de rattrapage au Kano, avant les activités nationales prévues pour l’automne. »

Les partenaires principaux de l’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio ont prévenu que la propagation du virus du Kano en Afrique centrale et de l’Ouest avait déjà coûté 25 millions de dollars en 2003 seulement, pour financer les campagnes d’urgence lancées pour lutter contre ces réinfections. L’intensification des nouveaux efforts prévus devraient produire des coûts supplémentaires significatifs.

L’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio a pour principaux membres l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Rotary International, les Centers for Disease and Prevention Control (CDC) et l’UNICEF. A l’heure actuelle, le poliovirus sévit encore de façon endémique dans six pays seulement, contre 125 en 1988, lors du lancement de l’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio. Les six pays qui abritent encore une souche sauvage autochtone du virus de la polio sont les suivants : Nigéria, Inde, Pakistan, Niger, Afghanistan et Egypte. 

La coalition pour l’éradication de la polio comprend les gouvernements des pays affectés par cette maladie, des fondations privées (entre autres la Fondation des Nations Unies, la Fondation Bill & Melinda Gates), des banques de développement (comme la Banque mondiale), des pays donateurs (e.a. l’Allemagne, l’Australie, l’Autriche, la Belgique, le Canada, le Danemark, les Etats-Unis d’Amérique, la Fédération russe, la Finlande, la France, l’Irlande, l’Italie, le Japon, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, le Portugal et le Royaume-Uni), la Commission européenne, des organisations humanitaires et non gouvernementales (comme les sociétés internationales de la Croix Rouge et du Croissant Rouge) et des multinationales (p. ex. Aventis Pasteur, De Beers, Wyeth). Les bénévoles jouent également un rôle clé dans les pays en développement : 20 millions d’entre eux ont participé à des campagnes de vaccination de masse.

****

Pour de plus amples informations :

Melissa Corkum, WHO/Geneva, tel. +41 22 791 2765,
Oliver Rosenbauer, WHO/Geneva, tel. +41 22 791 3832,
Vivian Fiore, Rotary Int’l/Chicago, tel. +1 847 866 3234,
Steve Stewart, CDC/Atlanta, tel. +1 404 639 8327,
Mohammad Jalloh, UNICEF/New York, +1 212 326 7516


Pour plus d’informations sur l’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio, voir www.polioeradication.org, le site PolioPlus du Rotary International : http://www.rotary.org/foundation/polioplus/, www.cdc.gov, ou le site sur la polio : www.unicef.org/polio


 

 

 

Voir le reportage vidéo (en anglais)

17 mai 2004: vidéo sur la dernière campagne de vaccination contre la polio

Bas débit
Voir clip vidéo (format Real Player)

Haut débit
Voir clip vidéo (format Real Player)

Voir le reportage vidéo (en anglais)

17 mai 2004: vidéo sur l'immunisation au Pakistan.

Bas débit
Voir clip vidéo (format Real Player)

Haut débit
Voir clip vidéo (format Real Player)

Recherche