Centre de presse

Communiqué de presse

Le Gouvernement canadien donne 10 millions de dollars de plus dans la lutte contre la rougeole en Afrique

New York, le 2 avril 2004 – L’UNICEF a remercié aujourd’hui le Gouvernement du Canada du don supplémentaire de 10,5 millions de dollars canadiens qu’il vient de faire pour réduire le nombre de décès imputables à la rougeole dans les pays d’Afrique ravagés par la guerre.

Ces fonds sont destinés aux pays où les enfants courent un risque élevé de contracter la rougeole à cause de toute une série de facteurs comme la guerre, les conflits civils, les catastrophes naturelles et l’effondrement des systèmes de santé publique. Les pays qui en bénéficieront comprennent le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, Madagascar, le Mali, le Niger, la République démocratique du Congo et le Tchad.

La rougeole tue plus d’enfants que toute autre maladie évitable par la vaccination : près de 500 000 enfants en meurent chaque année en Afrique.

« Les Canadiens ont une nouvelle fois fait preuve de générosité et de pragmatisme en soutenant un programme de santé publique qui se distingue tant par ses excellents résultats que par son coût modéré, s’est réjouie Mme Carol Bellamy, Directrice générale de l'UNICEF. Ce don sauvera des milliers de vie. »

Les fonds, versés par l’intermédiaire de l’Agence canadienne de développement international (ACDI), appuieront les efforts déployés par l’Initiative contre la rougeole en Afrique. L’objectif principal de ce partenariat est de réduire de 50 % les décès dus à la rougeole d’ici à 2005, en prenant pour chiffre de base les 869 000 décès enregistrés en 1999.

Depuis 1998, l’ACDI a versé plus de 68 millions de dollars canadiens à l’UNICEF afin de combattre la rougeole. Ces dons ont été faits par le biais de l’Initiative canadienne pour la vaccination internationale ou en finançant divers projets dans les pays traversant une crise humanitaire.

En dépit de ces dons, l’UNICEF redoute qu’un manque d’argent n’empêche de réduire davantage le taux de mortalité imputée à la rougeole. Il exhorte la communauté internationale à fournir les fonds nécessaires, suivant en cela l’exemple du Canada et des membres de l’Initiative contre la rougeole en Afrique.

Le Mozambique est l’un des pays où le manque d’argent entrave les efforts de réduction de la mortalité imputable à la rougeole.

« Prévenir les décès dus à la rougeole dans les pays traversant une crise humanitaire est l’un de ces objectifs essentiels que l’UNICEF et l’ACDI poursuivent ensemble, a fait valoir Mme Bellamy. J’exhorte les autres pays à se joindre à l’alliance contre la rougeole. »

A propos de l’Initiative : L’UNICEF est l’un des principaux membres de l’Initiative contre la rougeole en Afrique, avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), les Centers for Disease and Prevention Control (CDC), la Croix-Rouge des Etats-Unis et la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge, le Gouvernement du Japon, l’Union européenne, Fondation des Nations Unies, USAID et la Fondation Bill et Melinda Gates.

* * * *

Pour de plus amples informations, veuillez vous adresser à : 

Mohammad Jalloh, UNICEF Média, Tel: 212 326 7516
Kate Donovan, UNICEF Média, Tel: 212 326 7452


 

 

 

 Envoyez cet article

 Version imprimable

Recherche