Centre de presse

L'éducation des filles

L'éducation permet à tous les enfants d'avoir une meilleure qualité de vie et de créer un monde meilleur pour nous tous. Et tout enfant a droit à une éducation de base de qualité. À travers le monde, les filles sont moins souvent scolarisées que les garçons et finissent encore moins souvent  le cycle de l'école primaire. Dans de nombreux pays, les filles sont confrontées à  beaucoup d'obstacles importants qui empêchent leur scolarisation. Les traditions, la pauvreté, l'insuffisance des équipements et parfois l'absence de gouvernement comptent parmi les nombreux obstacles qui entravent de façon disproportionnée l'éducation des filles.

Aussi longtemps que les filles seront laissées à la traîne, les objectifs visant à l'éducation de tous les enfants tout en garantissant un véritable développement humain,  ne pourront jamais être atteints. Une fille à qui on nie le droit à l'éducation est plus vulnérable à la pauvreté, la faim, la violence, l'abus et l'exploitation, le trafic, le VIH/SIDA et la mortalité maternelle – un legs qu'elle transmettra probablement à ses propres enfants.

Certains des Objectifs du  Millénaire  pour le développement (OMD) ne seront pas atteints à moins d'améliorer significativement l'éducation des filles. Le fait d'instruire les filles est un moyen sûr d'augmenter la productivité économique, de baisser la mortalité des enfant et la mortalité maternelle, d'améliorer l'état nutrititionnel et la santé, de réduire la pauvreté et d'éliminer le VIH/SIDA, et d'autres maladies.

Améliorer la scolarisation des filles apportera en retour d'énormes dividendes à la génération suivante. Une fille éduquée participera pleinement à la vie politique, sociale et économique. Une fois mère, ses enfants auront une meilleure chance de survie, seront mieux nourris et iront à l'école à leur tour. Elle sera plus productive à la maison et mieux payée à son travail. Elle sera plus capable de se protéger, elle et ses enfants.

La meilleure façon de garantir une éducation de qualité pour tous les enfants – garçons et filles – est d'éliminer les obstacles qui empêchent les filles d'aller en classe : les écoles trop éloignées de la maison, les frais de scolarité et autres coûts cachés, le manque d'eau salubre et de sanitaires, la discrimination et la menace de violence.

Le défi est difficile à relever et exige les efforts combinés de plus d'une organisation. Fort de ses compétences et de ses responsabilités envers les enfants, l'UNICEF est l'agence chef de file de l'Initiative des Nations Unies pour l'éducation des filles, un réseau qui rassemble des gouvernements, des pays de donateur, d'autres agences des Nations Unies, des Organisations non-gouvernementales et d'autres partenaires dans l'objectif commun de garantir, d'ici à 2015, que tous les enfants, filles et garçons,  accompliront le cycle complet de l'enseignement primaire, et qu'ils auront un accès égal à tous les niveaux de l'éducation.


 

 

UNGEI

Site de l'Initiative des Nations unies pour l'éducation des filles
Recherche