Centre de presse

Communiqué de presse

L’UNICEF salue les efforts sans précédent déployés par l’Afghanistan contre le recrutement d’enfants soldats

Le Gouvernement afghan continue d’élaborer un « agenda de paix » pour les enfants afghans

NEW YORK/GENEVE, 23 septembre 2003 – L’UNICEF a salué la ratification officielle par l’Afghanistan d’un accord international visant à interdire le recrutement d’enfants soldats.

Lors d’une cérémonie qui aura lieu demain aux Nations Unies, le Dr Abdullah Abdullah, Ministre afghan des affaires étrangères, affirmera l’adhésion de son pays au Protocole facultatif à la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant concernant l’implication d’enfants dans les conflits armés.

La Directrice générale de l’UNICEF Carol Bellamy a dit que la ratification de l’Afghanistan est un « magnifique exemple » pour les autres pays, puisqu’il va au-delà de l’âge limite de 18 ans fixé par le Protocole.

« L’Afghanistan a choisi de son propre chef de porter la limite d’âge à 22 ans pour le recrutement dans l’Armée nationale afghane », a dit Mme Bellamy. « C’est une mesure à la fois symbolique et courageuse pour un pays ravagé par la guerre depuis plus de deux décennies, un pays où les enfants non seulement sont depuis longtemps utilisés comme combattants, mais aussi où ils avaient même commandé certaines milices ».

« Cela montre que le Gouvernement afghan est résolu à élaborer un agenda de paix et à le concrétiser de manière à le léguer aux générations à venir. »

Mme Bellamy a noté également que le Gouvernement afghan a progressé vers l’adhésion au Protocole dans un climat où la question du désarmement est très délicate. « Le processus de désarmement et de démobilisation est très complexe en Afghanistan, mais depuis les tout premiers jours le Gouvernement est déterminé à mettre en place les structures juridiques nécessaires à la protection des enfants », a-t-elle dit.

« Et en montrant son attachement à l’éducation des filles en dépit de violences sporadiques, le Gouvernement afghan continue de montrer que le sort des enfants est au coeur de ses programmes législatif et pratique », a-t-elle ajouté.

Le Président afghan Hamid Karzai avait clairement indiqué en août 2002 son intention d’arrêter le recrutement d’enfants soldats en Afghanistan, quelques mois seulement après avoir été nommé à la Présidence du Gouvernement de transition. Une série de réformes législatives ont suivi, qui ont culminé en mai 2003 avec le décret présidentiel qui interdit le recrutement d’enfants et de jeunes âgés de moins de 22 ans dans la nouvelle Armée nationale afghane.

Le Protocole facultatif est une instrument international qui fait passer de 15 à 18 ans l’âge du recrutement dans les forces armées et qui souligne que c’est à l’Etat qu’incombe la responsabilité de la réintégration et de la réinsertion des enfants de moins de 18 ans déjà enrôlés dans des forces armées.

* * *

  • On compte 111 signatures au Traité du Protocole facultatif, et 59 ratifications.
  • A n’importe quel moment, plus de 300 000 enfants combattent dans une trentaine de conflits un peu partout dans le monde.
  • L’UNICEF travaille à la démobilisation et à la réinsertion de milliers d’enfants afghans.
  • Plus de 4 millions d’enfants afghans vont maintenant à l’école. Grâce aux campagnes de l’UNICEF « Rentrée des classes », plus d’un million de filles reçoivent une instruction sont dans le système éducatif.
  • L’UNICEF soutient la vaccination de millions d’enfants Afghans contre la polio, la rougeole et d’autres causes de décès d’enfants.
  • La reconstruction de milliers d’écoles et l’installation d’équipements sanitaires de base font partie des objectifs prioritaires.
    Avec l’aide de l’UNICEF, l’Afghanistan disposera d’usines d’iodation du sel sur tout le territoire d’ici à la fin de l’année prochaine.
    Plus de 700 000 femmes afghanes en âge de procréer ont été vaccinées contre le tétanos cette année.
    L’UNICEF appuie une campagne menée pour recenser tous les enfants de moins d’un an sur l’ensemble du territoire.
    Parmi les principaux donateurs de l’UNICEF on compte (en millions de dollars des
    E.-U.) : Japon (10,2), Etats-Unis (4,5), Canada (3), Allemagne (0,8), Norvège ($0,8), Nouvelle-Zélande (0,8), Suède (0,58), Australie (0,55), Irlande (0,55), Finlande (0,43) et les Comité nationaux de l’UNICEF.

Pour de plus amples informations, veuillez vous adresser à :

Chulho Hyun, UNICEF Médias, Kaboul (+93(0) 702-78493
Edward Carwardine, UNICEF Médias, Kaboul (+93 (0) 702-74729
Gordon Weiss, UNICEF Média, New York (+1 212) 326-7426
Damien Personnaz, UNICEF Média, Genève (+41 22) 909- 5716


 

 

 

Recherche