Centre de presse

Communiqué de presse

L’UNICEF pleure la perte d’un membre de son équipe dans l’explosion de Bagdad

© UNICEF Iraq
Chris Klein-Beekman, September 2002, in Baghdad, Iraq.

NEW YORK, 19 août 2003 - L’UNICEF a exprimé la peine profonde que lui causait la mort, aujourd’hui, dans l’explosion du quartier général des Nations Unies à Bagdad, de membres du personnel de l’Organisation, y compris la mort de l’un des siens.

Le Coordonnateur du Programme de l’UNICEF en Irak, M. Christopher Klein-Beekman, âgé de 32 ans, a été tué lors de l’explosion qui a détruit les principales installations des Nations Unies à Bagdad. M. Klein-Beekman occupait un poste important en Irak et il était responsable pour le compte de l’UNICEF au moment de sa mort.

"Aujourd’hui, le peuple irakien et l’humanité toute entière ont subi une énorme perte," a dit la Directrice générale de l’UNICEF, Madame Carol Bellamy, qui s’était rendue en mai auprès de l’équipe des Nations Unies en Irak. "Chris était un jeune homme énergique, incroyablement doué, dont l’action en Irak a eu une grande incidence, en des temps difficiles. C’était un collègue et un ami extrêmement respecté, et il mettait de la passion à veiller sur les enfants. Nous pleurons tous amèrement sa perte. Ces morts constituent vraiment une terrible tragédie."

L’UNICEF a précisé qu’à la malheureuse exception de M. Klein-Beekman tous les autres membres de son équipe avaient été retrouvés sains et saufs.

L’UNICEF, qui avait maintenu une présence permanente en Irak depuis 1983, dispose à Bagdad des bureaux distants de quelques kilomètres des principales installations des Nations Unies. Mais le personnel de l’UNICEF participe régulièrement à des réunions dans les locaux des Nations Unies qui ont fait l’objet aujourd’hui de cet attentat.

M. Klein-Beekman avait la nationalité canadienne ; il avait encore ses parents et il a laissé une veuve. Il avait pris ses fonctions en Irak en mai 2002, comme adjoint dans une importante opération de l’UNICEF, qui a permis de protéger des millions de vies d’enfants irakiens, avant, pendant et après la guerre.

M. Klein-Beekman avait été auparavant chargé de programme à l’UNICEF en Ethiopie puis au Kosovo. Il était entré à l’UNICEF en janvier 1997.

"C’est un jour tragique pour toute la famille des Nations Unies," a déclaré Madame Bellamy. "Mais pour les familles des disparus et des blessés, c’est pire encore. Nos pensées vont à elles."

* * *

Alfred Ironside, UNICEF Médias, New York
e-mail : aironside@unicef.org
(1-212) 326-7261

Gordon Weiss, UNICEF Médias, New York
e-mail : gweiss@unicef.org
(1-212) 326-7426


 

 

 

Related Links

Iraq Press Room

Iraq: Country in Crisis

Photo Essay: UNICEF staff in Iraq (popup)

Recherche