© UNICEF/HQ04-0185/Kamber

Les Objectifs

Le microsite des Objectifs du Millénaire pour le développement : schéma à suivre pour aller de l’avant

En septembre 2000 des dirigeants politiques du monde entier se sont rassemblés au Siège des Nations Unies à New York à l’occasion du Sommet du Millénaire. Jamais autant de dirigeants politiques ne s’étaient ainsi réunis. En cette année charnière, les représentants de pas moins de 189 Etats Membres des Nations Unies se sont réunis pour réfléchir à leur destinée commune. Les liens entre nations se renforçaient comme jamais et l’essor de la mondialisation laissait entrevoir la promesse d’une croissance plus rapide, de niveaux de vie en hausse et de nouvelles possibilités.

Cependant les vies des citoyens de tous ces pays étaient difficilement comparables. Certains Etats pouvaient envisager la prospérité et bénéficier de la coopération internationale, tandis que d’autres, plongés depuis longtemps dans la misère, déchirés par des conflits, leur environnement dégradé, avaient peine à s’imaginer un avenir. Environ 1,1 milliard de personnes étaient – et sont toujours – obligés de vivre avec moins de 1 dollar par jour et 30 pour cent d’entre elles sont des enfants. Même dans les pays les plus riches, un enfant sur six vit en dessous du seuil de pauvreté national.
 
Examinons de plus près ces défis que doit relever l’humanité : près de 11 millions d’enfants, soit plus de 29 000 par jour, meurent avant d’avoir 5 ans, la plupart du temps de causes qu’on aurait pu prévenir. Et ceux qui survivent ne s’en tirent pas à si bon compte : malnutrition, qui entraîne retards de croissances et infirmités, accès limité aux soins de santé et à l’éducation et risque accrus d’être exploité, victime de violences et du VIH/SIDA.

Une étude parrainée par l’UNICEF et réalisée par l’Université de Bristol et la London School of Economics, a conclu que plus d’un milliard d’enfants dans le monde – plus de la moitié dans les pays en développement – souffrent d’au moins une forme de privation grave. Par exemple : 

*Un enfants sur trois dans le monde en développement – plus de 500 millions d’enfants au total – n’a aucun accès à des installations d’assainissement; un sur cinq n’a pas accès à de l’eau salubre. 

*Plus de 140 millions d’enfants des pays en développement – 13 pour cent d’entre eux ont entre 7 et 18 ans – ne sont jamais allés à l’école. Cette proportion est de 32 pour cent pour les filles qui vivent en Afrique subsaharienne, une région où 27 pour cent des garçons ne vont pas eux non plus à l’école et de 33 pour cent chez les enfants des régions rurales du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord.

*Le SIDA a tué un parent, ou les deux, de quelque 15 millions d’enfants dans le monde. Sur ce total, 12 millions vivent en Afrique subsaharienne. Le nombre d’enfants orphelins devrait dépasser les 25 millions d’ici à la fin de la décennie (ONUSIDA, juillet 2004)

Pour commencer à chercher une solution à ces crises, les dirigeants du monde entier ont élaboré la Déclaration du Millénaire , une série d’objectifs collectifs prioritaires pour la paix et la sécurité, la réduction de la pauvreté, l’environnement et les droits de l’homme – des mesures essentielles pour faire progresser l’humanité et assurer la survie immédiate d’une grande partie d’entre elle. Le développement humain, ont-ils convenu, est essentiel à un progrès social et économique soutenu dans tous les pays, essentiel également à la sécurité mondiale.

Mais comment la communauté internationale atteindrait-elle ces objectifs prioritaires ? A la suite de réunions avec de nombreuses agences du monde entier, les participants ont également conçu un plan à suivre pour aller de l’avant : les Objectifs du Millénaire pour le développement, D’ici à 2015, ont-ils promis, le monde obtiendrait des améliorations quantifiables dans les secteurs les plus importants du développement humain. Ces objectifs sont assortis d’un système qui permet de mesurer ces résultats,  non pas seulement pour les pays en développement mais pour les pays qui contribuent au financement des programmes de  développement et pour les institutions multilatérales, comme la Banque mondiale et le Programme des Nations Unies pour le développement, qui aident les pays à les mettre en œuvre.

Les Objectifs du Millénaire pour le développement fixent des priorités pour les enfants

Bien que ces Objectifs concernent l’humanité tout entière, ils concernent en premier lieu les enfants. Pourquoi ? 

Parce que six des huit objectifs concernent directement les enfants. En atteignant les deux autres, on améliorera aussi leur vie de manière considérable.  

Parce que c’est pour les enfants que la réalisation des objectifs est la plus importante. Les enfants sont les plus vulnérables lorsque les gens manquent de choses essentielles, nourriture, eau, moyens d’assainissement et soins de santé. Ils sont les premiers à mourir lorsque ces besoins de base ne sont pas satisfaits.

Parce que les enfants ont des droits. Chaque enfant naît avec le droit à la survie, à la nourriture, à l’eau, à un logement, à une éducation, et à la participation, à l’égalité et à la protection – des droits stipulés, entre autres, par la Convention relative aux droits de l’enfant de 1989.  La Convention a été ratifiée par 192 Etats, tous les pays du monde sauf deux. Les Objectifs du Millénaire pour le développement doivent être atteints pour que ces droits fondamentaux puissent être réalisés.

Parce que faire reculer la pauvreté, cela commence avec les enfants. Aider les enfants à réaliser tout leur potentiel, cela revient aussi à investir en faveur du progrès même de l’humanité. Car c’est lors des premières années cruciales de la vie que les interventions peuvent faire la différence dans le développement physique, intellectuel et affectif de l’enfant. Et investir en faveur des enfants, cela veut dire atteindre les objectifs de développement plus vite, car les enfants représentent un grand pourcentage des enfants pauvres de la planète.

C’est à cette étape qu’intervient l’UNICEF. En tant qu’institution de l’ONU, l’UNICEF est la seule agence intergouvernementale qui se consacre exclusivement aux enfants et les gouvernements du monde entier lui ont donné mandat de promouvoir et protéger les droits et le bien-être des enfants. Avec d’autres institutions de l’ONU et ses partenaires internationaux, l’UNICEF a incorporé les Objectifs à son mandat. Du travail accompli avec les décideurs au plan local pour améliorer les soins de santé ou réformer l’éducation jusqu’à l’acheminement des vaccins, chaque action de l’UNICEF constitue un pas vers les Objectifs du Millénaire pour le développement.

Ressources additionnelles

Vidéo

Un regard sur les Objectifs du Millénaire pour le développement
bas | haut débit
(Real player)
 

Objectifs du Millénaire pour le développement : une version pour les enfants