Aptitudes à la vie quotidienne

Comment distinguer les aptitudes à la vie quotidienne

Image de l'UNICEF
© UNICEF/ HQ00-0305/ Pirozzi
Un adolescent se réfère à un texte durant une session d’information sur la sensibilisation au VIH/SIDA et sa prévention. Le Caire, Égypte.

Il n’existe pas de liste définitive des compétences nécessaires dans la vie courante. Nous mentionnons donc-ci dessous les compétences psychosociales et interpersonnelles que l’on considère généralement comme importantes. Le choix des compétences et leur degré d’importance varieront en fonction de la question et du contexte local (par ex., la prise de décisions comptera beaucoup dans la prévention du VIH/SIDA, tandis que le règlement des conflits dominera les programmes d’éducation à la paix). Bien que la liste suggère des catégories bien distinctes, dans la pratique, beaucoup de compétences sont utilisées simultanément. Par exemple, la prise de décisions fait souvent appel à la réflexion critique (« Quelles sont les options qui s’offrent à moi ? ») et à la clarification des valeurs (« Qu’est-ce qui est important pour moi ? »). En dernier ressort, le jeu réciproque des différentes compétences est ce qui produit des résultats probants sur le comportement, notamment lorsque cette approche est soutenue par d’autres stratégies telles que des intervention dans les médias, les politiques et les services de santé.

Aptitudes à la communication et compétences interpersonnelles

Aptitudes à la communication interpersonnelle

  • Communication verbale/non verbale
  • Écoute active
  • Exprimer ses sentiments ; réagir (sans faire de reproches) et enregistrer la réaction des autres

Aptitudes à la négociation/refus

  • Négociation et gestion des conflits
  • Aptitudes à s’affirmer
  • Aptitudes à refuser

Compassion

  • Capacité à écouter et à comprendre les besoins et la situation d’autres personnes, et à exprimer cette compréhension

Coopération et travail d’équipe

  • Respecter les contributions et le style différent des autres
  • Évaluer ses propres capacités et contribuer au groupe

Aptitudes à la mobilisation

  • Capacité à influencer et pouvoir de persuasion
  • Prise de contacts et aptitudes à motiver les autres

Aptitudes à la prise de décisions et à la réflexion critique

Prise de décisions / règlement de problèmes

  • Aptitude à recueillir des informations
  • Évaluer les conséquences futures d’actions présentes pour soi et pour les autres
  • Trouver des solutions alternatives aux problèmes
  • Capacité d’analyse de l’influence des valeurs et des attitudes de soi et des autres sur la motivation

Réflexion critique

  • Analyse de l’influence des pairs et des médias
  • Analyse des attitudes, des valeurs, des normes sociales, des croyances et des facteurs qui influent sur elles
  • Identifier les informations et les sources d’informations pertinentes

Capacité d’adaptation et  gestion de soi

Renforcement du locus de contrôle interne

  • Estime de soi/renforcement de la confiance en soi
  • Connaissance de soi, y compris la connaissance de ses droits, de ses influences, de ses valeurs, de ses attitudes, de ses points forts et de ses points faibles
  • Aptitude à fixer des objectifs
  • Autoévaluation / affirmation de soi / auto-surveillance

Contrôle des sentiments

  • Gestion de la colère
  • Faire face au deuil et à l’angoisse
  • Mécanismes d’adaptation après une perte, des mauvais traitements, un traumatisme

Gestion du stress

  • Gestion du temps
  • Idées positives
  • Techniques de relaxation

 

 

Recherche