Aptitudes à la vie quotidienne

Mettre l’accent sur les résultats

 L’objectif

L’objectif d’ensemble doit être la prévention du VIH/SIDA et la réduction des risques qui lui sont liés. Les efforts doivent porter principalement sur les comportements et les conditions clés qui permettront d’atteindre cet objectif, par exemple, éviter les rapports sexuels non protégés et les drogues dangereuses, retarder le début de l’activité sexuelle ou s’abstenir, et ne pas consommer de drogues par voie intraveineuse. Il faut aussi que le cadre d’apprentissage soit ouvert, sain et protecteur, et ceci peut être réalisé en mettant en oeuvre des politiques, en apportant des services d’eau propre et d’assainissement et des services de santé essentiels dans les écoles, et en forgeant de véritables partenariats entre les écoles et les communautés.

Tenir compte des résultats

Examinez toutes les stratégies disponibles et connues pour faciliter la réalisation des objectifs du programme. Certaines sont écartées par manque de compréhension, ou pour des raisons politiques, religieuses ou culturelles ; c’est le cas par exemple des programmes encourageant l’utilisation du préservatif ou l’échange d’aiguilles. Il est important de recueillir toutes les preuves disponibles à partir de sources crédibles pour choisir les stratégies les plus efficaces et les plus acceptables, et pour les adapter en cas de besoin. Certaines stratégies sont retenues parce qu’elles plaisent, sont amusantes ou intéressantes, mais à moins d’être aussi liée à la réalisation des objectifs, la valeur de ces approches pour obtenir les résultats souhaités est douteuse.

Vision à long terme

Sélectionnez des programmes, des activités, des matériels et des ressources en fonction des résultats à long terme qu’ils produiront pour réduire les risques liés au VIH/SIDA chez les apprenants et dans le cadre scolaire. Certaines approches sont susceptibles d’attirer l’attention des médias et du public à court terme, mais ce ne sont pas forcément les plus efficaces, surtout lorsqu’elles ne sont pas coordonnées avec des stratégies existantes. Il est important de donner la priorité à des programmes à court terme associés à des résultats à plus long terme plutôt qu’à des projets uniques attrayants en apparence seulement ou dont l’impact ne durera pas. Si l’objectif immédiat doit être de réduire les risques liés au VIH/SIDA, des programmes complets produiront des résultats qui dépasseront ce seul domaine.

Recherche, surveillance et évaluation

Évaluez les objectifs, les processus et les résultats du programme à l’aide d’indicateurs réalistes, et après une période de temps suffisamment longue pour que des résultats puissent être observés.

Dès le départ, un plan et des mécanismes d’évaluation et de surveillance doivent être en place pour mesurer la réalisation des objectifs dans le temps. Fixer des objectifs trop ambitieux et choisir des indicateurs trop difficiles à recueillir ou qui ne reflètent pas exactement ce que le programme essaie de changer sont des problèmes communément rencontrés. Les processus de surveillance et d’évaluation doivent être choisis spécifiquement pour mesurer l’évolution des connaissances, des attitudes, des aptitudes et des comportements. En général, on recueille davantage d’informations sur les processus que sur les résultats, et il est probable qu’une fraction seulement de ces informations sont communiquées. L’évaluation exacte et la surveillance du déroulement du programme par rapport à ce qui avait été prévu, ou des modifications qui lui ont été apportées, sont tout aussi importantes que les résultats finaux obtenus chez les apprenants.


 

 

Recherche