Zambie

De jeunes délégués à la conférence zambienne sur le climat rapportent à leurs communautés les leçons apprises

Image de l'UNICEF
© UNICEF Zambia 2010/Nesbitt
Des délégués à la Conférence des enfants zambiens sur le climat à l’extérieur du centre de conférences Mulungshi à Lusaka. De g. à d. : Stan Lengwe, Wilfred Simbule et Tendai Nyirenda.

Kondwani Banda et Michal Rahfaldt

LUSAKA, Zambie 28 avril 2010 – Près de 200 enfants venus des neuf provinces de Zambie rentrent chez eux après avoir participé à la première Conférence des enfants zambiens sur le climat à Lusaka cette semaine.

 AUDIO : Jeune délégué Wilfred Simbule

 AUDIO : Jeune déléguée Tendai Nyirenda

 AUDIO : Jeune délégué Stan Lengwe

Les jeunes délégués ont appris beaucoup de choses sur le changement climatique à la conférence et maintenant qu’elle est terminée, ils espèrent diffuser les leçons apprises dans leur communauté. Chacun et chacune des délégués a créé un plan d’action qui sera exécuté dans son district d’origine.

Les délégués, âgés de 12 à 18 ans, se réuniront à nouveau en août pour signaler les progrès obtenus, poursuivre leur éducation en matière de changement climatique et obtenir une formation supplémentaire.

Un forum pour jeunes militants

En partenariat avec l’UNICEF, le Gouvernement de la République de Zambie a organisé la conférence, qui s’appuyait sur les succès du Forum international des enfants sur le climat qui avait eu lieu à Copenhague (Danemark) en novembre 2009. La rencontre de Lusaka entend créer un forum similaire pour les jeunes militants de l’environnement au niveau national.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Zambia 2010/Nesbitt
Des délégués participent à la ‘Mitigation Market Place’ lors de la Conférence des enfants zambiens sur le climat à Lusaka.

Une grande partie des principales causes de décès d’enfants –notamment le paludisme, la pneumonie, la diarrhée et la malnutrition – sont étroitement liées aux conditions climatiques et risquent de s’aggraver à mesure que montent les températures dans le monde. Il n’est pas très surprenant que les jeunes aient beaucoup de choses à dire à ce sujet.

Wilfred Simbule, 15 ans, un des délégués, étudie au lycée Chingola, situé dans la région de Zambie surnommée « la ceinture de cuivre ». Il décrit sa ville natale dans cette région minière : « Les fumées y polluent l’air, l’eau qui était potable est polluée, les terres sont polluées. »

Wilfred veut parler à ses camarades des questions d’eau potable et autres. Avant la conférence, il avait déjà formé un groupe de jeunes intéressés par l’environnement à son école, un groupe qui compte maintenant une cinquantaine de membres. Maintenant, en qualité d’ « Ambassadeur du climat », il espère continuer à recruter et informer davantage de camarades.

« Les dirigeants de demain »

Tendai Nyirenda, 16 ans, une déléguée de la jeunesse venue de Livingstone, dans le sud de la Zambie, explique que les récentes inondations ont provoqué d’énormes dégâts dans le pays. L’éducation de nombreux enfants a été perturbée dans les régions touchées et il y a des enfants qui se sont noyés dans les crues.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Zambia 2010/Nesbitt
Au cours de la cérémonie d’ouverture de la Conférence des enfants zambiens sur le climat à Lusaka, le Directeur régional de l’UNICEF Elhadji Amadou Gueye Sy présente de jeunes Ambassadeurs du climat de l’UNICEF. De g. à d. : Kondwani Joe Banda, Luyando Katenda, Kasaka Katengo et Vanessa Njovu.

Tendai est convaincue que les jeunes Zambiens doivent travailler ensemble pour lutter contre le changement climatique. « Si nous savons ce que c’est que le changement climatique et comment préserver notre environnement, alors, quand nous serons les dirigeants de demain, ce sera beaucoup plus facile de trouver des solutions durables, » fait-elle valoir.

Un autre délégué de la jeunesse, Stan Lengwe, 16 ans, de Lusaka, note que la collecte des ordures dans la capitale doit être améliorée et que de mauvaises conditions d’assainissement contribuent aux problèmes de santé des jeunes. Stan est impliqué dans les questions d’éducation à l’environnement en tant que secrétaire du club de l’environnement du lycée Kabulonga. 

« Nous donnons aux écoles des idées pour les garder propres et nous comptons aller dans les régions rurales pour aider les gens à prendre conscience du changement climatique et de l’importance d’un environnement propre, » dit-il. 

Le changement climatique, sujet de discussion dans les foyers

Les enfants ont un rôle important à jouer pour faire passer le message sur le changement climatique. Mais les connaissances et techniques dont ils auront besoin pour aborder les problèmes d’un environnement en évolution rapide sont souvent différentes de ce qu’on leur enseigne à l’école.

La Conférence des enfants zambiens sur le climat veut montrer aux jeunes qu’ils ont un rôle à tenir pour aborder les problèmes du changement climatique dans leurs propres communautés. Des ateliers étudient la façon de survivre à l’impact du climat, de diminuer le risque des catastrophes et préparer les maisons, les écoles et les hôpitaux à résister aux inondations, entre autres sujets.

Le but est d’aider les Ambassadeurs du climat à faire de la question du changement climatique un sujet de discussion dans les foyers de Zambie, en distribuant des dossiers d’information dans les régions rurales comme dans les agglomérations urbaines. Les jeunes délégués essaieront d’accroître la sensibilisation de leurs camarades à cette question et de veiller à ce que les opinions des jeunes soient prises en considération par les responsables de l’environnement à tous les niveaux.

Plusieurs des ambassadeurs du climat sont également formés à la production d’émissions de radio consacrées au changement de climat. L’UNICEF soutiendra la réalisation d’émissions organisées par des jeunes à ce propos sur des stations de radio locales dans toute la Zambie pour les aider à atteindre leurs camarades et d’autres personnes.


 

 

Audio (en anglais)

24 avril 2010 : Wilfred Simbule, 15 ans, un jeune délégué à la Conférence des enfants zambiens sur le climat, veut aider les membres de sa communauté à s’informer sur les changements climatiques.
AUDIO écouter

Tendai Nyirenda, 16 ans, une jeune déléguée à la Conférence des enfants zambiens sur le climat explique pourquoi il est important que les jeunes Zambiens travaillent ensemble contre le changement climatique.
AUDIO écouter

Stan Lengwe, 16 ans, un jeune délégué à la Conférence des enfants zambiens sur le climat, explique comment il aide ses voisins à comprendre pourquoi il importe de maintenir la propreté de l’environnement. 
AUDIO écouter

Recherche