Zambie

En Zambie, les interventions sanitaires et médicales de la Semaine de la santé de l’enfant ont touché plus de deux millions d’enfants

Image de l'UNICEF
© UNICEF/2009/Inzy
Lors du lancement de la Semaine de la santé de l’enfant de Zambie, des centaines de mères ont amené leurs enfants pour qu’ils bénéficient de vaccinations gratuites et d’autres services médicaux offerts.

Par Patrick Slavin

M’TENDERE, Zambie, 28 juillet 2009 – Leurs jeunes enfants enveloppés dans des couvertures et la tête protégée du froid de la saison hivernale de l’hémisphère sud, des centaines de mères zambiennes ont récemment fait la queue plusieurs heures un matin pour pouvoir profiter des soins de santé offerts gratuitement pendant la Semaine de la santé de l’enfant organisée en Zambie.

Cette campagne qui vient de se terminer avait pour objectif de faire bénéficier plus de deux millions d’enfants d’interventions médicales cruciales telles que des vaccinations contre la polio et la rougeole.

Unis pour un pays en meilleur santé

« C’est vraiment impressionnant que la population ait répondu aussi massivement, surtout un temps aussi froid, » a déclaré le ministre de la Santé zambien, Kapembwa Simbao. « Je peux vous assurer que c’est aujourd’hui la même chose dans les dispensaires de tout le pays, et la campagne connaîtra une bonne réponse toute la semaine. »

Lotta Sylwander, Représentante de l’UNICEF en Zambie, a encouragé les parents et toutes les personnes qui s’occupent d’enfants à amener tous ceux qui ont moins de cinq ans pour qu’ils bénéficient des soins gratuits offerts par cette Semaine de la santé de l’enfant, y compris d’une évaluation de leur croissance.

« C’est extrêmement important pour les enfants de Zambie. Amener vos enfants lors de cette Semaine de la santé pour qu’ils soient vaccinés gratuitement, que leur croissance soit contrôlée et pour qu’ils reçoivent un supplément en vitamine A, leur assurera une bonne santé et une vie plus longue. Au nom de l’avenir de vos enfants, je vous demande donc de les amener au dispensaire le plus proche, » a plaidé Mme Sylwander.

Un dépistage du VIH innovateur

Le responsable du programme de santé de l’UNICEF en Zambie, le Dr Lastone Chitembo, explique que chaque année la Semaine de la santé de l’enfant offre un service nouveau et original. Il a noté que cette année dans le cadre de cette semaine, cinq dispensaires de Lusaka offriraient pour la première fois un dépistage précoce du VIH pour les enfants; les tests seront administrés à des enfants à partir de six ans.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/2009/Inzy
Au premier jour de la Semaine de la santé de l’enfant, Lotta Sylwander, Représentante de l’UNICEF en Zambie, administre un vaccin oral à un enfant.

« Si les résultats de leur test sont positifs, le gouvernement et nos autres partenaires pourront fournir aux enfants les antirétroviraux qui leur permettront de vivre plus longtemps. Cela fait partie de l’initiative pédiatrique contre le SIDA menée par l’UNICEF, » a expliqué le Dr Chitembo.

Des messages SMS pour les parents

Un autre élément novateur de la Semaine de la santé infantile de Zambie organisée cette année a été apporté par les principaux fournisseurs de téléphonie mobile du pays qui ont transmis gratuitement à leurs clients des messages SMS les encourageant à amener leurs enfants aux endroits ou les vaccinations étaient organisées.

« Il est grand temps que nous utilisions la technologie moderne pour assurer la santé des enfants, et cette année c’était particulièrement important en raison de la campagne de prévention de la polio, » a expliqué Mme Sylwander, « nous sommes reconnaissants à MTN, ZAIN et Cell-Z d’avoir accepté de nous aider gratuitement en envoyant des messages par téléphone mobile à leur millions d’abonnés et grâce à leurs efforts, nous pensons obtenir 100 pour  cent de couverture cette année. »

L’agence pour le développement international des États-Unis (USAID) a apporté son aide à l’UNICEF dès le début du mois pour organiser cette Semaine de la santé de l’enfant.
« Nous sommes ravis de pouvoir continuer à travailler avec le gouvernement zambien sur ce programme efficace et économiquement satisfaisant qui assure la survie des enfants, » a déclaré Melissa Williams, Directrice de la mission de l’USAID en Zambie

Santé et développement

Comme toujours au cours de ces Semaines de la santé de l’enfant, des services médicaux gratuits ont été offerts aux enfants de moins de cinq ans. L’accent a plus particulièrement porté cette année sur la vaccination contre la polio de tous les enfants vivant dans les centres urbains les plus peuplés comme Lusaka et Ndola, et dans 28 districts situés aux frontières avec l’Angola, la République démocratique du Congo et la Namibie.

Au cours de la semaine, dans cinq des dispensaires les plus fréquentés, des groupes de théâtre locaux ont également apporté leur contribution en faisant la promotion de messages portant sur le dépistage précoce du VIH et sur l’importance de traiter le plus tôt possible l’infection en faisant appel aux programmes pédiatriques contre le VIH.

« Les programmes de santé infantile ont une importance cruciale pour le développement, affirme Mme Williams, un investissement dans la santé est un investissement dans le développement économique, la réduction de la pauvreté, le développement durable et la sécurité régionale. »


 

 

Recherche