Zambie

En Zambie, succès de la campagne de grande ampleur contre la rougeole

Image de l'UNICEF
© UNICEF Zambia/2007
Un enfant se fait vacciner contre la rougeole dans un dispensaire communautaire du District de Mpkia, dans la Province du Nord, en Zambie.

NEW YORK, 31 octobre 2007 – Plus de 2,1 millions d’enfants de moins de cinq ans ont été récemment vaccinés contre la rougeole dans le cadre de la dernière campagne nationale organisée en Zambie, ce qui constitue un progrès décisif dans la lutte pour enrayer la rougeole dans ce pays.

La couverture immunitaire pratiquement totale à laquelle on est parvenu a été fêtée aujourd’hui à Lusaka, la capitale zambienne, lors d’une manifestation réunissant tous les partenaires qui ont contribué à coordonner ces efforts contre la rougeole – notamment l’UNICEF, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Ministère de la santé.

La précédente campagne organisée en 2003 a beaucoup contribué au recul de cette maladie, mais il fallait mener une nouvelle campagne pour préserver ces progrès. Avant 2003, la rougeole était l’un des cinq principaux facteurs de mortalité infantile dans le pays.

La récente campagne, effectuée en juillet, entrait dans le cadre de la Semaine de la santé de l’enfant, qui comportait d’autres interventions visant à protéger les jeunes enfants de la maladie et de la dénutrition.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Zambia/2007
En Zambie, la Semaine de la santé de l’enfant prévoyait, outre la vaccination contre la rougeole, un suivi de la croissance. On procède ici à la pesée d’un jeune enfant.

Outre une injection de vaccin contre la rougeole, les enfants ont reçu un complément de vitamine A pour renforcer leur immunité. On a donné aux enfants de un à cinq ans des comprimés de vermifuge et on a traité de nouveau à l’insecticide les moustiquaires de près de cinq cent mille parents et autres personnes prenant en charge des enfants pour prévenir le paludisme.

Secourir ceux qui sont le plus exposés

« La population infantile de la Zambie est vulnérable », a déclaré la Représentante de l’UNICEF, Lotta Sylwander, dans un entretien téléphonique avec Radio UNICEF, qui a eu lieu cette semaine. « Ils sont très pauvres et ils accèdent difficilement aux soins », a-t-elle ajouté.

Mme Sylwander a ensuite évoqué les taux élevés de malnutrition chez les enfants zambiens, qui sont également touchés par la prévalence importante du VIH dans le pays.

Et la géographie accroît la difficulté des défis auxquels est confrontée la Zambie, a expliqué Mme Sylwander. « C’est un pays étendu avec une population relativement limitée, aussi est-il malaisé de toucher tout le monde, » a-t-elle dit. « C’est la raison pour laquelle cette Semaine de la santé de l’enfant a été précédée par une campagne d’information massive – qui a obtenu un grand succès comme le montre le nombre si important  d’enfants et de familles qui se sont manifestés. »

Image de l'UNICEF
© UNICEF Zambia/2007
La Représentante de l’UNICEF, Lotta Sylwander, reçoit un diplôme d’excellence et partenariat pour sauver la vie des mains du Dr Simon Miti, le Secrétaire Permanent au Ministère zambien de la santé.

Un partenariat qui sauve la vie

La campagne de vaccination de cette année, massive et à l’échelle du pays, a été organisée par le Ministère zambien de la santé, avec le soutien et le financement de l’UNICEF, de l’OMS et d’autres participants à ce qu’on a appelé le « Partenariat contre la rougeole qui sauve la vie ».

Cette coalition a mobilisé des milliers de bénévoles locaux, souhaitant contribuer au succès de la campagne. La Semaine de la santé de l’enfant succédait elle-même à  plusieurs semaines de préparation. Il s’agissait de prépositionner dans tout le pays du matériel de vaccination,  provenant notamment du lieu d’expédition le plus lointain, le principal centre de stockage de l’UNICEF, situé à Copenhague.

« Ces partenariats étaient solides et il a fallu la présence de tous ces acteurs pour y arriver », a dit Mme Sylwander.
En dépit de ce succès, toutefois, le combat contre la rougeole est loin d’être terminé.

« Des enfants naissent constamment, il nous faut toucher ces nouveaux enfants à vacciner par une nouvelle campagne, » a dit Mme Sylvander. « Nous ne devons pas verser dans l’autosatisfaction. Si nous continuions à rappeler au gouvernement, et à nous-mêmes,  l’importance de la rougeole, nous pourrions ne plus avoir un seul cas dans quelques années.»


 

 

Audio (en anglais)

30 octobre 2007 :
La Représentante de l’UNICEF en Zambie Lotta Sylwander parle à Radio UNICEF du succès de la récente campagne contre la rougeole organisée dans le pays.

AUDIO écouter

Radio UNICEF

Recherche