En bref : Viet Nam

L'UNICEF et l'initiative sociale IKEA soutiennent un enseignement en faveur des enfants des minorités ethniques au Viet Nam

Image de l'UNICEF
© UNICEF Video
Les enfants de l'école primaire Ban Pho bénéficient des programmes appuyés par l'UNICEF et financés par IKEA et destinés à rendre les écoles mieux adaptées aux enfants.

Par Rob McBride

PROVINCE DE LAO CAI, Viet Nam, 15 avril 2009 – Au cours de sa routine matinale, Thao Thi Mao dépose son jeune fils à l'école maternelle Ban Pho qui a comme spectaculaire toile de fond les collines septentrionales de la province vietnamienne de Lao Cai. Ce jour-là, elle a aussi amené avec elle un lourd fagot pour faire du feu et préparer le repas des enfants.

L'école maternelle est intégralement soutenue par la communauté locale qu'elle dessert, ce qui est dû en majeure partie au fait que les cours se déroulent aussi bien en dialecte hmong qu'en vietnamien.

VIDÉO : regarder maintenant

Constitué de 54 groupes distincts, le Viet Nam est une société d'une grande diversité ethnique et l'UNICEF, avec ses partenaires locaux du Ministère de l'éducation et de la formation, développe activement un programme destiné à encourager une scolarisation plus importante et à réduire les taux d'abandon scolaire. Encourager un enseignement bilingue s'appuyant sur la langue maternelle est considéré comme un élément fondamental de cette démarche.

A l'évidence, le projet, qui s'adresse à des milliers d'écoles primaires et maternelles, fonctionne. Alors que dans l'école Ban Pho les classes démarrent, les enfants hmongs, vêtus de leur tenue traditionnelle minutieusement décorée, rivalisent tous pour répondre aux questions posées par leur institutrice.

Un financement de l'Initiative sociale IKEA

« S'ils apprennent seulement le vietnamien, » affirme l'institutrice, Ly Mui Xuan, « l'école leur reste étrangère et souvent ils l'abandonnent. Mais apprendre en leur propre langue à l'école maternelle est une bonne base. » A 24ans et récemment diplômée d'un cours de formation pour enseignants, Xuan rayonne de fierté quand elle parle de ce qu'elle fait, son premier poste.

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Avec 54 groupes distincts, l e Viet Nam est d’une grande diversité ethnique. L'UNICEF, avec ses partenaires du ministère de l'Éducation et de la formation, développe un programme qui encourage un enseignement bilingue s'appuyant sur la langue maternelle.

Seule une courte distance à pied sépare cet endroit de l'école primaire Ban Pho qui bénéficie également de programmes destinés à transformer les écoles en espaces « amis des enfants » spécialement conçus pour les enfants. Ces programmes, appuyés par l'UNICEF, sont  financés par l'Initiative sociale IKEA, le plus grand donateur d'entreprise de l'UNICEF.

Depuis 2003, l'Initiative sociale IKEA – grâce à sa campagne de marketing humanitaire « 1 euro c'est une fortune ! » a donné 1 euro pour chaque peluche vendue dans l'ensemble des magasins IKEA pendant la saison des vacances, pour aider au financement de projets d'éducation conduits par l'UNICEF et Save the Children. Soutenue par l'engagement et l'enthousiasme de ses clients et de son personnel détaillant dans le monde entier, la Campagne de Peluches IKEA a engendré 11,5 millions d'euros pour soutenir 34 projets UNICEF dans 24 pays; en Afrique, en Asie et en Europe centrale et de l'Est.

L'école primaire de Ban Pho par exemple, où l'on dispense désormais des cours sur l'hygiène, a également bénéficié de latrines neuves séparées pour les filles. Dans une vaste cour de récréation, les enfants jouent en liberté tandis qu'en classe ils peuvent profiter des programmes d'enseignement bilingue,  avec une abondante documentation et une formation de soutien pour leurs enseignants.

Maintenir les filles à l'école

Ces améliorations font entièrement partie d'un programme soutenu par l'UNICEF et financé par l'Initiative sociale IKEA et d'autres partenaires. Il est conçu pour rendre l'enseignement plus divertissant et retenir dans les écoles vietnamiennes les enfants des minorités ethniques, les filles en particulier.

« Pour les filles, nous prêtons une attention particulière aux cours sur l'hygiène, » affirme Pham Anh Tuan, la directrice de l’établissement. « Nous voulons qu'elles deviennent plus sûres d'elles-mêmes et s'affirment lorsqu'elles viennent à l'école. »

Le programme est conçu pour résoudre le problème d'une faible scolarisation parmi les filles issues des  groupes des minorités ethniques dans les écoles primaires et secondaires.

A la fin du cours, Lu Thi Dung, 10 ans, son frère et son cousin, rentrent chez eux, une simple maison de bois située à une courte distance. Pour elle, l'école est devenue une partie intégrale de sa vie. Bien sûr, un jour, elle veut devenir institutrice. « Si je ne pouvais pas aller à l'école, » dit-elle, « je serais certainement très triste car mes amis et mes professeurs me manqueraient. »

« Sûrs de nous et prêts pour l'avenir »

Pour les enfants plus âgés de cette partie du Viet Nam, l'UNICEF et ses partenaires locaux se sont consacrés à préparer les adolescents à la vie d'adulte en leur proposant un programme d'éducation pour une vie saine et basé sur l'acquisition des compétences nécessaires à la vie courante. Dans la salle de classe de l'école secondaire Kim Dong, des élèves, des adolescents, sont occupés à dessiner et à peindre de saisissantes affiches  mettant en garde contre les risques posés par l'alcool et le tabac et contre les dangers du VIH/SIDA.

Nguyen Dieu Hong, 13 ans, dirige le travail de son groupe. « L'objectif du programme d'acquisition de compétences nécessaires dans la vie courante est de nous faire mieux prendre conscience des problèmes sociaux et de nous rendre sûrs de nous et prêts pour nos vies à venir, » affirme-t-elle.

Dans ce cadre de collines pittoresques du nord du Viet Nam, l'UNICEF, ses partenaires et ses donateurs travaillent pour les enfants de ces groupes ethniques en encourageant cette riche tradition de diversité.


 

 

Vidéo (en anglais)

2 avril 2009 : le reportage du correspondant de l'UNICEF Rob McBride sur le programme d'écoles amies des enfants soutenu par l'UNICEF et financé par IKEA.
 VIDÉO  haut | bas

Obtenez des vidéos de
qualité professionnelle
chez The Newsmarket

UNGEI

Site de l'Initiative des Nations unies pour l'éducation des filles
Recherche