En bref : Viet Nam

Lancement à Hanoï du premier Rapport mondial sur la prévention des traumatismes chez l'enfant

Image de l'UNICEF
© UNICEF Vietnam/2008/ DoanBaoChau
de g. à d. : le Représentant de l’UNICEF pour le Vietnam Jesper Morch; le ministre vietnamien de la Santé Dr Nguyen Quoc Trieu; le Directeur général adjoint de l’OMS, le Dr Ala Din Alwan et le ministre adjoint du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales M. Dam Huu Dac lors du lancement du premier Rapport mondial sur la prévention des traumatismes chez l'enfant

Par Roshni Karwal

HANOI, Vietnam, 10 décembre 2008 – Le premier Rapport mondial sur la prévention des traumatismes chez l'enfant a été lancé à l’occasion d’une cérémonie organisée à Hanoï aujourd’hui. Le rapport est le fruit d’une collaboration entre l’UNICEF, l’Organisation mondiale de la Santé et le Gouvernement du Vietnam et a bénéficié de l’apport de plus de 180 experts de 56 pays.

Ce rapport sans précédent offre une évaluation globale de la question des blessures chez l'enfant et préconise diverses mesures pour les prévenir. Les blessures chez l'enfant sont l’une des premières causes de décès des enfants et chaque année des dizaines de millions d’enfants doivent être hospitalisés pour des blessures qui ne seront pas fatales mais qui, souvent, les laisseront handicapés pendant leur vie entière.

La cérémonie a accueilli de nombreux dirigeants internationaux et locaux, spécialistes et donateurs qui travaillent sur les questions de santé de l’enfant et de développement. Parmi les personnalités présentes, on notait le Vice-premier ministre du Vietnam Truong Vinh Trong, le ministre de la Santé  Nguyen Quoc Trieu, le Directeur général adjoint de l’Organisation mondiale de la Santé Ala Din Alwan et le Représentant de l’UNICEF pour le Vietnam Jesper Morch.

Favoriser un environnement sain et sûr

La cérémonie a commencé par la présentation de photos de blessures d’enfants, faite par le Chef de la Section santé et nutrition de l’UNICEF, Dr Kayode Oyegbite, au cours de laquelle les participants ont rendu un hommage silencieux à tous les enfants du monde qui souffrent.

L’assistance a été visiblement émue ensuite par le récit du jeune Kha Trung Kiet, 13 ans, qui a parlé d’un tragique accident de bateau dont il avait été témoin dans son village de Nghe An. L’accident, survenu lorsque les enfants tentaient de traverser une rivière pour aller à l’école, avait fait 19 victimes, âgées de 12 à 16 ans.

« J’ai perdu beaucoup d’amis dans cet accident, a-t-il dit. On aurait pu les sauver s’ils avaient porté les gilets de sauvetage qui se trouvaient dans le bateau ».

 

Image de l'UNICEF
© UNICEF Vietnam/2008/ DoanBaoChau
Au cours de l’événement, Kha Trung Kiet a expliqué comment plusieurs de ses amis avaient péri lors d’un tragique accident de bateau au Vietnam.

Une des premières causes de décès

De son côté, M. Truong Vinh Trong a dit : « Les blessures sont une des premières causes de décès chez les enfants dans le monde. Le Gouvernement du Viet Nam apprécie beaucoup les efforts accomplis par le Fonds des Nations Unies pour l’enfance et l’Organisation mondiale de la Santé pour développer et lancer ce Rapport mondial sur la prévention des traumatismes chez les enfants.

Suite à la cérémonie, divers experts venus du monde entier se sont réunis pour partager les approches et stratégies couronnées de succès dans la prévention des blessures et ont débattu des prochaines mesures à prendre à l’échelle mondiale pour prévenir les blessures chez les enfants.

« Le lancement de ce rapport est très important pour la prévention des blessures chez les enfants, a constaté le Dr Nguyen Quoc Trieu, il permettra de progresser encore vers la réalisation du droit de l’enfant à vivre dans un environnement sain et sûr.

« Amuse-toi bien, Fais attention ! »

Outre le rapport, l’UNICEF et l’OMS ont produit une version destinée aux enfants appelée « Amuse-toi bien, Fais attention ». Cette publication a pour objet de présenter aux enfants de 7 à 11 ans les divers accidents et blessures possibles et leur montrer comment les éviter.

« En mettant au point des interventions qui protègeront les enfants et les empêcheront de se blesser, nous devons également penser au rôle que les enfants eux-mêmes peuvent jouer », a rappelé le Représentant de l’UNICEF pour le Viet Nam Jesper Morch.

« Amuse-toi bien, Fais attention » utilise des dessins, des jeux de questions-réponses et un vocabulaire facile pour donner aux enfants des informations et conseils utiles et importants sur la façon de se protéger des accidents et des blessures.


 

 

Recherche