En bref : États-Unis d'Amérique

Faire de l’assainissement une pierre angulaire du développement

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ07-1137/ Noorani
Des cruches d’eau en main, une fille saute un ruisseau après avoir utilisé les latrines fournies par l’UNICEF à l’école Bam Sarai dans la province de Bamyan, en Afghanistan.

Par Elizabeth Kiem

NEW YORK, Etats-Unis, 8 mai 2008 – Des experts en eau et assainissement se sont joints à des spécialistes du financement au siège de l’UNICEF à New York hier pour identifier les méthodes à utiliser sur le long terme pour fournir de l’eau propre et des moyens d’assainissement à tous ceux qui ne jouissent pas de ces droits fondamentaux.

A la réunion de l’Alliance pour un assainissement durable - organisée par l’UNICEF, Ashoka et l’Agence allemande de coopération technique – les principaux intervenants ont affirmé que la question de la viabilité à long terme des moyens d’assainissement était capitale dans tous les aspects de l’amélioration de l’assainissement, y compris le financement, l’environnement et le soutien politique.

« C’est une politique centrée sur les peuples », a dit M. Jon Lane, Directeur général du Conseil de concertation pour l'approvisionnement en eau et l'assainissement, qui a noté qu’au cours des deux dernières décennies les programmes d’amélioration du système d’assainissement avaient essentiellement été des « modes de fonctionnement du sommet vers le bas ».

Une approche plus globale

« Une approche durable de l’assainissement réfléchit de manière beaucoup plus globale à la façon dont les gens peuvent améliorer leur assainissement et elle assure que les améliorations qu’ils ressentent pourront être maintenues sur le long terme », dit-il.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ07-2135/ Tucke
Des feuilles de tôle ondulée servent de latrines improvisées sur une plage envahie de détritus dans un bidonville près de Monrovia, au Libéria, où la plupart des habitants n’ont pas accès à une eau salubre ou des moyens corrects d’assainissement.

M. Lane précise par exemple que presque tous les systèmes d’égouts existant en Afrique ne fonctionnent plus, surtout dû au fait que les gens qui s’en servent n’en font pas une priorité personnelle.

Retard critique

A ce jour, 2,6 milliards de personnes – plus de 40 pour cent de la population mondiale – n’ont pas accès à des toilettes sûres. C’est une situation qui met en danger la santé de millions de personnes  et fait périr plus d’enfants que toute autre cause, à l’exception de la pneumonie. En outre, l’insuffisance des moyens d’assainissement entrave le développement économique et social et contribue à dégrader l’environnement.

Ceux qui militent pour l’amélioration de l’assainissement conviennent que les efforts déployés pour trouver une solution au problème ne sont pas aussi efficaces que ceux qui sont faits pour atteindre les autres cibles du développement. C’est pourquoi la décision des Nations Unies de proclamer 2008 Année internationale de l’assainissement est si importante.

M. Lane a affirmé que cette déclaration était une « action politique faite pour générer plus d’intérêt et de soutien dans le cadre des objectifs et, par là même, générer plus de financement ».

Il estime qu’il faudra trouver chaque année 10 milliards de dollars pour financer les besoins à long terme de l’assainissement, une somme que devront fournir toutes les parties prenantes, des foyers individuels qui investissent dans des latrines à fosse jusqu’aux grands donateurs multinationaux qui doivent assurer un financement soutenu.

En mars, le Conseil de concertation pour l'approvisionnement en eau et l'assainissement a créé le Fonds mondial de l’assainissement pour orienter vers les pays qui en ont le plus besoin pour leurs programmes d’assainissement  les ressources obtenues auprès des donateurs et mises en commun. A ce jour, quelque 50 millions de dollars ont été promis au Fonds.

Nous visons 100 millions de dollars par an, a dit M. Lane. Avec une telle somme on peut commencer vraiment à avoir un impact ».


 

 

Vidéo (en anglais)

7 mai 2008 :
Jon Lane, Directeur général du Conseil de concertation pour l'approvisionnement en eau et l'assainissement parle des efforts déployés pour que tout le monde ait accès à des moyens d’assainissement
 VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Recherche