Ouganda

Développé par l’UNICEF, ce kiosque à ordinateurs devrait offrir aux communautés isolées de l’Ouganda accès à l’information

KAMWOKYA, Ouganda, 14 octobre 2011 –  Un instrument original développé par l’UNICEF, « Le Tambour numérique » est présenté au public dans le cadre d'une nouvelle exposition du musée Smithsonian American Cooper-Hewitt, National Design Museum. Cette exposition explore différents moyens de répondre aux défis créés par l’explosion démographique dans les milieux urbains.

VIDÉO (en anglais) : le reportage du correspondantd de l'UNICEF, Tom Walsh sur une innovation unique de l'UNICEF visant à transformer les barils d'huile en portes d'entrée vers l'information pour les communautés rurales.  Regarder dans RealPlayer

 

L'exposition gratuite, intitulée « Design with the Other 90 per cent: Cities », a lieu du 15 octobre 2011 au 9 janvier 2012 aux Nations Unies à New York. Elle est divisée en six thèmes – Échanger, Révéler, Adapter, Inclure, Prospérer et Accéder. Le tambour numérique de l’UNICEF fera partie du thème Accéder, car grâce à sa conception simple et originale, il facilitera l’accès des communautés traditionnellement isolées à des services et informations.

Portails d’information

Actuellement en cours de construction et testé en Ouganda, « Le Tambour numérique » est un kiosque informatique à énergie solaire fait de matériaux robustes et disponibles localement. Combinaison attrayante de simplicité industrielle et de technologie moderne, il a pour objectif de changer la vie de millions de personnes des régions rurales.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Video
L’UNICEF a mis au point un instrument ingénieux pour améliorer l’accès des communautés rurales à l’information en Ouganda. Il s’agit d’un ordinateur solide à énergie solaire.

Composé de morceaux de barils de pétrole bon marché soudés ensemble, le kiosque comprend des claviers étanches, des panneaux solaires et des ordinateurs portables de faible puissance et la simplicité de sa conception en garantit la durabilité. Il comprend un contenu déjà téléchargé consacré à la santé et à l'éducation et pourra donc servir de véritable portail d’information.

« Des technologies innovantes comme celle-là sont une vraie passerelle numérique entre ceux qui ont accès à Internet et ceux qui n'y ont pas accès. L’accès est peu coûteux et l’appareil est robuste », a expliqué Sharad Sapra, Représentant de l'UNICEF en Ouganda.

Le manque d’accès

Aujourd'hui, moins de 10 pour cent des Ougandais utilisent Internet. Les communautés rurales en particulier ont bien du mal à avoir accès à l’information mais les habitants les plus pauvres des agglomérations urbaines, comme les enfants des taudis de Kamwokya par exemple, éprouvent eux aussi beaucoup de difficultés à y accéder.

Près d'un milliard de personnes vivent dans des bidonvilles à travers le monde, et ce nombre devrait doubler d’ici à 2030.


 

 

Recherche