Ouganda

Lors d'un sommet en Ouganda, le Forum des jeunes africains lance un appel à l'action aux dirigeants politiques

Par Thomas Nybo

ENTEBBE, OUGANDA, 20 juillet 2010 – Un groupe de plus de 100 jeunes venus de toute l'Afrique sont prêts à lancer un message clair aux dirigeants des pays de l'Union africaine qui assisteront au Sommet 2010 de l'UA à Kampala, la capitale de l'Ouganda. 

VIDÉO (en anglais) : 19 juillet 2010 – le reportage du correspondant de l'UNICEF Thomas Nybo sur le Forum des jeunes africains en Ouganda et l'appel à l'action rédigé par ses participants.

 

Les délégués des jeunes, qui représentent 40 pays d'Afrique, se sont réunis à Entebbe cette semaine pour le tout premier Forum de la jeunesse africaine (FJA). Ils ont juste fini de rédiger un appel à l'action que deux d'entre eux remettront aux chefs d'État du continent au début de la semaine prochaine.

Les jeunes délégués ont travaillé ensemble pendant une réunion de trois jours pour mettre en forme leurs recommandations collectives sur la santé de la mère, du nourrisson et de l'enfant, qui sont les principaux sujets de préoccupation du Sommet de l'UA. Ils se sont également attaqués à des questions comme la violence contre les femmes et le rôle de la pauvreté dans la mortalité infantile.

Encourager la participation des jeunes

« Nous, par la présente, exhortons nos gouvernements à... intégrer, élargir et actualiser régulièrement l'éducation en matière d'aptitudes nécessaires à la vie quotidienne et de santé reproductive et sexuelle dans les programmes scolaires ainsi que dans les programmes non scolaires en vertu de l'Article 16 de la Charte africaine de la jeunesse, » annonce l'appel à l’action du FJA.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2010-1428/Hofer
La déléguée sud-africaine Bonolo Cebe, 18 ans, dirige la séance du Forum africain des jeunes mettant la dernière main à l'appel à l'action lancé aux dirigeants qui participeront au Sommet de l'Union africaine 2010 de Kamapala, en Ouganda.

La déclaration poursuit : « Nous exhortons nos gouvernements à investir pour le développement de ressources des jeunes éducateurs [et] des jeunes bénévoles et de financer des programmes menés par des jeunes ainsi que des centres pour les jeunes afin d'encourager notre participation dans les recherches, la défense, la formation et la surveillance relatives aux aptitudes nécessaires à la vie quotidienne et à la santé reproductive et sexuelle.» 

Le message insiste aussi sur des choix de vie responsables et sains pour les jeunes eux-mêmes.

« Le monde vous appartiendra »

Le président ougandais Yoweri Museveni était présent lors de la séance d'ouverture. Il était accompagné du Directeur régional de l'UNICEF pour l'Afrique de l'Est et l'Afrique australe, Elhadj As Sy, et de l'Ambassadrice itinérante de l'UNICEF Mia Farrow qui ont exhorté les participants à adopter des changements positifs.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2010-1421/Hofer
Des délégués du Forum africain des jeunes rencontrent le Président ougandais Yoweri Museveni (au centre) lors de la réunion à Entebbe.

« Le monde est un lieu plein de dangers, » a-t-elle dit, « non seulement à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et ne font rien. Soyez le changement que vous souhaitez voir arriver dans ce monde. Vous pouvez le faire. Les jeunes sont la majorité. Le monde vous appartiendra. »

Mia Farrow a aussi confié quelles étaient ses raisons de soutenir le développement en Afrique.

« Je voyage à travers ce vaste continent depuis maintenant deux décennies, » a-t-elle dit. « J'ai vu la guerre, j'ai vu la violence, j'ai vu la famine. J'ai tenu dans mes bras des bébés qui mouraient de faim, des enfants qui mouraient du VIH/SIDA. J'ai vu ce que des êtres humains peuvent se faire de pire les uns aux autres ; mais j'ai aussi vu et j'ai été inspirée par le plus grand courage, la générosité, la gentillesse et une bonté sans égal. J'ai vu sur ce continent ce qu'il y avait de meilleur dans l'humanité. »

Des voix qui doivent se faire entendre

S'exprimant lors de la conférence de presse du Forum, le Dr Sharad Sapra, représentant de l'UNICEF en Ouganda, a fait les louanges du message des jeunes aux dirigeants africains.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2010-1416/Hofer
L'Ambassadrice itinérante Mia Farrow s'exprime devant les délégués lors de l'ouverture du Forum africain des jeunes à Entebbe, en Ouganda.

« Les jeunes, comme j’ai pu le voir dans de nombreux pays du monde, sont pleins d'aspirations, » a-t-il dit. « Ils veulent changer les choses pour le mieux. Et ils veulent participer. Ils veulent faire partie des solutions. Ils veulent que leurs voix soient entendues et que leurs idées soient perçues. »

Pour être sûrs que leurs voix seront entendues, les deux représentants du FJA choisis par leurs pairs liront les points principaux de l'appel à l'action le 25 juillet lors de la cérémonie pour les chefs d'États du Sommet de l'UA et, de nouveau le lendemain lors de la réunion des Premières dames d'Afrique.


 

 

La voix des jeunes

Recherche