République-Unie de Tanzanie

L’UNICEF en Tanzanie réduit les inefficacités pour mieux servir les enfants

Image de l'UNICEF
© UNICEF Tanzanie/2009/Giacomo
L’amélioration des procédures d’achat, cela signifie une livraison plus rapide des approvisionnements permettant de sauver des vies d’enfants

Par Sara Cameron et Matloob Malik

DAR ES SALAAM, Tanzanie, 18 décembre 2009 - Les Nations Unies ont accentué leurs efforts de réforme pour assurer une meilleure cohérence de leur travail, plus d'efficacité et moins de bureaucratie pour tous leurs partenaires, un partage plus efficace des connaissances et des données, et une plus grande rigueur pour mesurer et rendre compte des résultats. À cette fin, en Tanzanie, les institutions des Nations Unies ont adopté une procédure nouvelle et plus efficace pour l'achat des approvisionnements qui leur sont nécessaires. 

Cette nouvelle approche augmente l'efficacité, réduit les délais de livraison et permet de réaliser des économies – ce qui est au centre même des efforts de réforme des Nations Unies.

Un pays pilote
La Tanzanie est l'un des huit pays pilotes pour la réforme des Nations Unies. On a demandé à chaque pays pilote de se focaliser sur l'amélioration de l'efficacité dans un certain domaine de la gestion.  En Tanzanie, on a chargé les organisations des Nations Unies de trouver des solutions pour les procédures d’approvisionnement et d’achat excessivement lourdes.

Les priorités d'approvisionnement
A un niveau global, les approvisionnements des Nations Unies incluent tout, des pompes à eau jusqu’aux stylos et à l'iode. L'achat d’approvisionnements coûte aux Nations Unies des milliards de dollars chaque année, et c’est la plus grosse ligne budgétaire de l'organisation.  

En Tanzanie, le groupe d'approvisionnement des institutions des Nations Unies – connu comme l'Équipe unie des achats de Tanzanie (Tanzania One Procurement Team – TOPT) – est venue réfléchir avec l'UNICEF aux solutions d'achat. L'équipe a mené des enquêtes sur le marché interorganisations au cours de 2009; elle a établi des accords conjoints à long terme avec des fournisseurs et elle a trouvé des façons de remédier aux différences de procédures d'achat entre les divers organismes des Nations Unies. 

Globalement, l'équipe estime que les nouvelles procédures adoptées ont réduit la durée de la procédure d'approvisionnement de 75 pour cent, le délai de livraison de 60 pour cent et les coûts d'environ 20 pour cent. Les enquêtes de marché conjointes ont également ouvert la voie à l'achat mondial de seaux, bidons, savon et couvertures – des articles d’une importance vitale pour les interventions des Nations Unies lors des urgences. 

Les résultats
En octobre 2009, le Groupe des Nations Unies pour le développement et le Comité de Haut Niveau sur la gestion ont publié le « Guide pour un approvisionnement harmonisé des Nations Unies au niveau des pays ». Ce guide a été fortement influencé par l'expérience tanzanienne.  

« Au sein de toutes les institutions qui travaillent dans le cadre de « Unis dans l’action », nous voyons une plus grande efficacité qui réduit les coûts de transaction et, c'est le plus important, apporte un meilleur soutien au gouvernement et à la population tanzanienne, » a déclaré le coordonateur résident de Tanzanie pour les Nations Unies, M. Albéric Kacou.

On espère que les succès réalisés par l'équipe des achats des Nations Unies à Dar es Salaam pourront être reproduits dans l'ensemble du système des Nations Unies.


 

 

Recherche