République-Unie de Tanzanie

Les pays d’Afrique de l’Est et d’Afrique australe se réunissent pour renforcer l’aide apportée aux enfants contre le VIH/SIDA

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Le VIH/SIDA continue à affecter gravement les enfants et les familles de l’Afrique de l’Est et de l’Afrique australe. Un congrès de haut niveau à Dar es Salam, en Tanzanie, examinera les moyens d’améliorer les mesures prises contre l’épidémie.

Par David Koch

DAR ES SALAM, Tanzanie, 26 septembre 2008 – Le SIDA continuer à faucher des jeunes vies partout en Afrique subsaharienne tout en décimant des familles, en affaiblissant l’économie et en fragilisant les communautés.  

L'équipe régionale de travail interinstitutions  pour les enfants sur le VIH et le SIDA en Afrique de l’Est et en Afrique australe (ERTII) tiendra un congrès de haut niveau qui débutera demain dans la capitale tanzanienne. Les participants examineront les progrès et les résultats obtenus jusqu’à présent afin d’élargir les mesures prises contre les problèmes rencontrés par les enfants qui souffrent du VIH et du SIDA. Ils encourageront aussi les jeunes à prendre eux-mêmes part à l’élaboration de ces mesures.   

Des représentants de gouvernements, d’associations de la société civile, d’agences de l’ONU, du Programme de comparaison internationale pour l’Afrique et d’autres organisations viendront de dix-neuf pays d’Afrique de l’Est et d’Afrique australe pour assister à ce congrès.     

Les vingt-trois organisations dont est composée l’ERTII se sont réunies pour la première fois en 2006 pour trouver un consensus autour d’une stratégie régionale en faveur des enfants victimes de la pandémie à travers des suivis de ressources, des mesures de protection sociale, de défense, de participation régionale et d’innovation sociale. Parmi les organisations membres de l’équipe figurent l’Union africaine, la Communauté de développement de l’Afrique australe, l’UNICEF, le programme de développement de l’ONU et l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture.  

La participation des enfants au premier plan

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
En Afrique de l’Est et en Afrique australe, ce sont les enfants qui subissent les conséquences de la pandémie de SIDA. Une conférence qui doit avoir lieu prochainement examinera de quelle façon la région peut mieux aider ceux qui vivent avec la maladie.

Le congrès de Dar es Salam encouragera activement les enfants et les personnes qui en ont la charge à participer aux mesures prises contre le VIH et le SIDA.

Les deux premières journées de réunions seront consacrées à une session spéciale pour les enfants. Les délégués des enfants joueront ensuite un rôle actif lors les délibérations avec les délégués adultes pendant le reste de la conférence. 

La présidente du comité directeur du congrès de l’ERTII, Noreen Huni, relève que des progrès considérables ont été réalisés en matière de lutte contre la pandémie mais que bien plus peut et doit être fait.  

« Ce congrès  a vraiment pour but de mettre en place des partenariats entre les enfants et les adultes. Nous incluons les enfants… pour influencer les politiques et les mesures à prendre, » a-t-elle expliqué.

Elargir les mesures prises au niveau national

Le congrès de l’ERTII a particulièrement pour objectifs :

• D’examiner les accomplis progrès au niveau national dans les réponses apportées aux besoins des enfants qui souffrent du VIH et du SIDA. 
• De montrer l’aspect moral et sérieux de la participation des enfants aux mesures nationales prises contre le VIH et le SIDA et de l’encourager.
• D’examiner les actions, les expériences et les stratégies régionales, nationales et locales ainsi que les conclusions qui en ont été tirées.
• D’identifier les priorités régionales et nationales pour une intervention et son suivi afin d’élargir les ripostes nationales.

Des interventions urgentes et soutenues sont nécessaires pour protéger les droits de tous les enfants souffrant du VIH et du SIDA en Afrique et au-delà. Elles sont également nécessaires pour atteindre l’objectif d’accès universel à la prévention contre le SIDA et à son traitement, particulièrement lorsqu’on revendique une place importante pour les enfants dans le programme mondial contre le VIH et le SIDA. 

« Ce congrès a en particulier pour but de bâtir un consensus dans les termes suivants : « Comment réagissons aux défis rencontrés par les enfants? » Et, à l’heure actuelle, nous devons faire davantage pour mettre en place ces mesures de manière plus coordonnée et plus concertée, » déclare Noreen Huni.


 

 

Vidéo (en anglais)

25 septembre 2008 : Le reportage du correspondant de l’UNICEF David Koch sur une conférence préparée pour aider les enfants africains vivant avec le virus VIH et le SIDA et qui doit se dérouler prochainement.
 VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Campagne contre le SIDA

  Ce site est uniquement disponible en anglais.
Recherche