En bref: République arabe syrienne

La Directrice générale de l’UNICEF conclut une visite décisive en Syrie

Image de l'UNICEF
© UNICEF Syrie/2009/Malkawi
La Directrice générale de l’UNICEF Ann M. Veneman avec un groupe d’adolescents et de volontaires du centre syrien du Croissant Rouge/UNICEF à Jaramana, dans la banlieue de Damas, au cours d’une visite qui s’est déroulée du 25 au 30 juin 2009.

DAMAS, République  arabe syrienne, le 30 juin 2009 – La Directrice générale de l’UNICEF Ann M. Veneman a conclu une visite historique en Syrie en félicitant les partenaires syriens de son organisation pour leurs réalisations en faveur des enfants et des jeunes.

 VIDÉO : regardez maintenant

La Syrie reconnaît l’importance cruciale des investissements dans l’enfance et l’adolescence, s’est réjouie Mme Veneman. Mais il reste des défis à relever, comme de garantir une éducation de qualité, offrir des occasions aux jeunes et lutter contre l’impact de la sécheresse. »

Au cours de ce voyage, qui s’est déroulé du 25 au 30 juin et qui marque la première visite d’un Directeur général de l’UNICEF en République  arabe syrienne, Mme Veneman s’est rendue dans un certain nombre de projets qui bénéficient de l’appui de l’UNICEF et de ses partenaires, afin de mieux comprendre comment ceux-ci relèvent de tels défis.

Adaptation aux périodes de transition
Pour souligner l’importance qu’elle accorde aux soins de santé intégrés préventifs pour les familles syriennes ainsi que pour les réfugiés et leurs enfants, Mme Veneman s’est rendue dans un centre de santé publique florissant, dans le camp pour réfugiés iraquiens d’Hussainya.
 
Ce centre emploie une équipe de bénévoles féminines qui travaillent aux côtés du personnel d’une organisation non gouvernementale locale et de professionnels de la santé. Il est considéré comme un modèle à reproduire dans tout le pays. C’est ainsi qu’un centre similaire est prévu dans les gouvernorats du nord-est, où la sécheresse et la pauvreté sont les pires que connaisse la Syrie.

Le centre d’Hussainya accueille régulièrement de turbulentes réunions de mères qui permettent de faire passer des messages importants sur la santé et les soins aux enfants. Mme Veneman s’est entretenue avec les mères et a fait remarquer que ce réseau d’appui aide de telles femmes à s’adapter plus facilement aux périodes de transition qu’elles traversent au cours de leur vie.

Appui aux jeunes entrepreneurs
La visite de Mme Veneman en Syrie s’est beaucoup centrée sur les questions qui préoccupent les adolescents. Par exemple, elle s’est rapidement impliquée dans un débat plein d’exubérance entre jeunes réfugiés iraquiens, lors d’un arrêt dans un espace « ami des jeunes » tout à fait novateur à Jaramana, dans la banlieue de la capitale, Damas.

Image de l'UNICEF
© Palais présidentiel
La Directrice générale de l’UNICEF Ann M. Veneman rencontre le président syrien Bachar Al-Assad, lors de sa visite en Syrie.

La Directrice générale de l’UNICEF s’est dite impressionnée par la croissance économique évidente de la Syrie et a beaucoup insisté sur le fait que les jeunes ne peuvent rester à la traîne dans le processus de développement.  Elle a rencontré des représentants d’ONG qui soutiennent les jeunes entrepreneurs et a pu voir deux projets (un salon de beauté florissant et une supérette alimentaire) ayant bénéficié d’un microfinancement accordé aux entreprises de zones mal desservies.

Revigoré et inspiré par les enfants, les femmes et les adolescents que Mme Veneman a rencontrés au cours des derniers jours, l’UNICEF continuera à se faire le champion de tous les jeunes Syriens et à répondre à leurs besoins en matière d’éducation, de santé et de protection.


 

 

Vidéo (en anglais)

29 juin 2009 :
Un reportage de la correspondante de l'UNICEF Amy Bennett sur la visite décisive de la Directrice générale Ann M. Veneman en Syrie.
 VIDÉO  haut | bas

Obtenez des vidéos de
qualité professionnelle
chez The Newsmarket

Forum humanitaire mondial

La sécheresse était une des questions abordées pendant  La visite de Ann M. Veneman en Syrie. Au Forum humanitaire mondial à Genève juste avant son voyage, elle avait rejoint une réunion-débat sur le changement climatique, qui est de plus en plus cité comme une cause de sécheresse et de mauvaises conditions climatiques.

Regardez la vidéo
de la table ronde
« Acteurs Humanitaires »
 
(Humanitarian Actors).
(lien externe, s'ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Recherche