En bref: République arabe syrienne

Aider à donner une meilleure éducation aux enfants syriens et iraquiens

Image de l'UNICEF
© UNICEF video/2009
déélèves à l'école Jerji Toma de Damas. Jerji Toma est l'une des 140 écoles qui ont été réhabilitées. Elle a été choisie parce qu'un grand nombre d'enfants réfugiés venant d'Irak y sont inscrits.

Par Bianca Baumler

DAMAS, République arabe syrienne, 16 juin 2009 – Miriam, 11 ans, vient de Baghdad. Elle va à l'école Jerji Toma depuis 2008. Cette année elle a constaté du changement. elle se rappelle quand elle était venue ici pour la première fois, les peintures des murs étaient craquelées et les livres de classe étaient vieux.

« Les professeurs faisaient de leur mieux, mais ils manquaient de matériel, » dit-elle.

Grâce à la Commission européenne (CE), l'UNICEF et le ministère syrien de l'Éducation, son école a changé. Elle peut jouer à l'ombre du toit massif couvrant la cour, boire de l'eau pure et fraiche des fontaines d'eau douce et apprendre dans de nouveaux livres de science.

« Tout a changé et est beau, » s'exclame Lana, neuf ans, qui va aussi dans cette école.  

Apprendre l'hygiène

L'impact du programme va plus loin que de rendre tout simplement  l'école plus agréable aux enfants. L'amélioration des toilettes, en même temps que l'on apprend aux enfants comment rester propre, leur enseigne une bonne hygiène. Ils répètent à la maison ce  qu'ils ont appris à l'école et aident ainsi à prévenir des maladies inutiles.

« C'est l'essence même de l'éducation - changer des pratiques dans le bon sens, » explique le Spécialiste de l'Éducation à l'UNICEF John Dabi.
 
Jerji Toma est l'une des 140 écoles qui ont été réhabilitées depuis octobre 2007, avec l'aide de l'Union européenne (UE). Elle a été choisie parce qu'elle accueillait un grand nombre d'enfants réfugiés venant d'Irak.

En plus de fournir du matériel scolaire, des fournitures et de l'équipement, le projet a permis de former les personnels des écoles et du ministère de l'Éducation à l'apprentissage actif et à la participation des élèves comme faisant partie intégrante de l'initiative « École amie des enfants ». 

Encore plus de réhabilitations dans l'avenir

Au cours des trois prochaines années, 76 autres écoles seront réhabilitées grâce à une aide supplémentaire de l'UE.

« Nous espérons apporter aux jeunes syriens et irakiens la chance de participer activement au développement de leur société et que leur engagement personnel se transforme en résultats tangibles, » déclare le responsable de la Coopération de la Commission européenne Angel Gutierrez.

Le 10 mai 2009, à l'école Jerji on célébrait la fin du programme par une fête scolaire pleine de couleurs.

« Prendre soin des enfants c'est prendre soin de notre avenir, » a déclaré le ministre adjoint de l'Éducation, le Dr. Suleiman al-Khatib.


 

 

Vidéo (en anglais)

Un reportage de la correspondante de l'UNICEF Chris Niles montre comment la Commission européenne et l'UNICEF modernisent les écoles en Syrie.
 VIDÉO  haut | bas

Obtenez des vidéos de
qualité professionnelle
chez The Newsmarket

Partenariat UNICEF-Union européenne

Recherche