Soudan

Johann Koss, Ambassadeur itinérant de l'UNICEF, en visite dans les camps pour familles déplacées au Soudan

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Durant son voyage au Soudan, Johann Koss, Ambasseur itinérant de l'UNICEF s’est rendu dans le camp d’El Fateh 3, près de Khartoum, afin d'attirer l'attention sur la situation des familles déplacées.

Par Roshan Khadivi et Sabine Dolan

CAMP DE EL FATEH, Soudan, 2 mai 2006 – Johann Koss, Ambassadeur itinérant  de l'UNICEF et champion olympique de patinage de vitesse, se trouve en visite au Soudan. Cette visite a pour but d'attirer l'attention sur la situation difficile que connaissent les enfants qui vivent dans les camps pour familles déplacées.

Quatre fois médaillé d'or aux Jeux Olympiques, le Norvégien s'est rendu au camp de El Fateh, à la périphérie de Khartoum, la capitale du Soudan.Le camp est divisé en trois secteurs, El Fateh 3 accueillant les familles les plus récemment réinstallées.

Les habitations rudimentaires qui parsèment le paysage aride du camp abritent plus de 100 000 personnes déplacées, certaines estimations portant d'ailleurs de chiffre bien au-delà. Au moins 18 000 d’entre elles sont des enfants de moins de cinq ans.

« C'est très émouvant pour moi de me trouver ici et de voir comment vivent ces enfants, a déclaré Johann Koss. Ils vivent dans un dénuement total. Il n'y a pas d'école, pas de soins médicaux et dans la communauté, il n’y a quasiment rien pour eux ».

Les familles les plus vulnérables

Des années de conflit et la sécheresse au Soudan ont obligé quelque 2 millions de personnes à se réfugier dans des camps semblables à celui d’El Fateh. Forcées de quitter leurs terres, elles sont aujourd'hui tributaires de l'aide alimentaire. Mais le manque de donateurs entrave les efforts humanitaires et les réponses apportées aux besoins des familles déplacées à l'intérieur des frontières du pays ont été inégales.

De nombreux organismes humanitaires ainsi que des organisations non gouvernementales ont dû interrompre leurs efforts à cause d'un manque de financement mais aussi en raison des pressions exercées par certains responsables locaux. L'UNICEF et ses partenaires continuent de fournir des vivres, de l’eau et des soins médicaux pour soutenir les familles déplacées du Soudan. Celles-ci font en effet partie des personnes les plus vulnérables du monde.

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Des années de conflit et la sécheresse au Soudan ont obligé quelque 2 millions de personnes à se réfugier dans des camps semblables à celui d’El Fateh., où Johann Koss a rencontré cet enfant.

«Nous devons augmenter le nombre de centres médicaux et d'agents de santé pour que tous reçoivent des soins pour des maladies facilement évitables», a déclaré Johann Koss.

«Il est l'heure d'agir»

Pendant sa visite, Joahnn Koss a rencontré des responsables de la communauté ainsi que des enfants. Beaucoup se sont inquiétés de l'incertitude pesant sur leur avenir alors que, vivant dans des zones de réinstallation, ils souffrent d'un accès limité à l'eau et aux services les plus élémentaires.

Johann Koss a également pris connaissance d'un rapport effectué conjointement par l'UNICEF et  Save the Children UK sur les questions relevant de la protection de l'enfance et des droits des enfants. Ce document dresse un tableau encore plus sombre de la situation des enfants récemment déplacés à Khartoum. 
 
« Le moment d’agir est venu, avant qu'il ne soit trop tard, a affirmé Johann Koss. Ces enfants devraient être protégés et avoir accès à une éducation décente, de meilleures conditions de vie et à de meilleures installations sanitaires. » 

 La visite de Johann Koss, qui a commencé le 30 avril, doit s'achever le 4 mai. Il est actuellement en train de visiter des points d'eau, des écoles et des centres médicaux au Sud Soudan.

Nommé Ambassadeur itinérant de l'UNICEF en 1994, Johan Koss est aussi PDG de Right to Play, un organisme humanitaire international soutenu par des athlètes qui utilise le sports pour promouvoir le développement des enfants et de la jeunesse dans les régions les plus démunies du monde.


 

 

Vidéo (en angais)

2 mai 2006 :
Le reportage de la correspondante de l'UNICEF, Sabine Dolan, sur la visite de l'Ambassadeur itinérant de l'UNICEF, Johann Koss, dans les camps pour famillles déplacées des environs de Khartoum.

bas | haut débit
(Real player)

Journalistes:
Obtenez des vidéos de qualité professionnel chez The Newsmarket

Recherche