Soudan

Actualité

In the Sudan, a transformed school transforms children – and their community
KASSALA, Sudan, 17 March 2014 – Malaz, 13, has been a student at Jamam basic school, outside Kassala town, the capital of Eastern Sudan’s Kassala State, since she was in the first grade.

Au Soudan, prise de position contre les mutilations génitales féminines
KASSALA, Soudan, le 7 février 2013 – Assise sur un lit de l’hôpital Saudi avec son bébé, Imtenan, Fatema explique que sa décision a été facile à prendre, malgré la force de la tradition. « Ma fille ne sera pas excisée », affirme Fatema.

Au Soudan, des programmes soutenus par l’UNICEF sauvent de la malnutrition les jeunes enfants du Darfour
NYALA, Sud Darfour, Soudan, 5 mars 2012 – Subir un nouvel examen médical n’est jamais une expérience agréable, et Yasmine, un an, n’apprécie carrément pas le sien. Elle gémit misérablement comme on la hisse dans la toile bleue de la balance et qu’on la suspend en l’air quelques secondes ; le temps pour l’infirmière de lire son poids.

Carnet de route : Au Soudan, une longue attente avant le voyage de retour au Soudan du Sud
KOSTI, Soudan, 1er février 2012 - Une poupée en loques c'est tout ce qui reste à Sabina Saisa, 18 ans, pour se rappeler de Jacqueline sa meilleure amie.

Des défis à relever pour renforcer les droits de l’enfant alors que le Sud-Soudan se prépare à l’indépendance
Djouba, Sud-Soudan, 8 juillet 2011 - Les célébrations dans les rues de Djouba ont déjà commencé. Les enfants des écoles agitent des drapeaux et banderoles aux côtés des guerriers tribaux et des soldats dans les répétitions des grandes célébrations de samedi. Alors que le Sud-Soudan se prépare à devenir la plus jeune nation du monde, la fierté et l'excitation sont visibles sur chaque visage.

À la veille de l'indépendance, le gouvernement du Sud-Soudan et l'UNICEF inaugurent un nouveau service dans l'unique hôpital pour enfants du pays
Djouba, Sud-Soudan, 8 juillet 2011 : Alors que le Sud-Soudan se prépare à l'indépendance, l'ouverture d'un nouveau service dans l'hôpital pour enfants marque une petite avancée, mais une avancée certaine, dans la lutte menée par les représentants de la santé publique de la région.

Podcast #42 : Alors que le Sud-Soudan se prépare à devenir une nation, l'éducation a un rôle critique à jouer

NEW YORK, États-Unis, 6 juillet 2011 - A la fin de cette semaine, le 9 juillet, le Sud-Soudan deviendra une nation indépendante. Les citoyens du dernier-né des pays du monde, les habitants du Sud-Soudan, affrontent des obstacles considérables et des dangers immédiats.

 

L’UNICEF fournit des services pour la survie à des milliers de personnes déplacées par les affrontements au Soudan
KHARTOUM, Soudan, 15 juin 2011 – Dix jours après le début des hostilités dans Kadugli et les environs, la petite équipe de l’UNICEF qui reste encore dans la ville commence à s’habituer à la routine matinale.

Dans un Darfour déchiré par un conflit prolongé, le programme Eau et assainissement de l’UNICEF aide à sauver des vies d’enfants
NORTH DARFUR, Sudan, 2 June 2011 – Amira says she is 15 years old buts she looks much older. In the last five months, her family has had to move three times because of on-going instability in North Darfur. Her mistrustful eyes hint at the hardships she has faced in her short life.

À quelques semaines de l'indépendance du Sud-Soudan, l'UNICEF apporte son aide aux enfants dans les zones frontalières qui connaissent des troubles
MALAKAL, Sud-Soudan, 19 mai 2011 – Le trou laissé par une balle se trouve en haut du mur blanchi à la chaux de ce qui est, autrement, une salle de conférence parfaitement normale, du genre de celle qu'on peut trouver dans un bureau de l'UNICEF n'importe où dans le monde. Mais le plâtre brisé, et son ricochet sur l'encadrement d'une carte, sur le mur opposé, rappellent avec brutalité aux membres du personnel du bureau de l'UNICEF de Malakal les défis auxquels ils sont confrontés.

L'UNICEF accélère ses opérations en faveur de la survie de l'enfant alors que le Sud-Soudan se tourne vers la reconstruction
JUBA, Southern Sudan, 12 January 2011 – It is nearly daybreak outside Juba's El Shabbah Children’s Hospital, where a group have women wait patiently to be let in. Soon after sunrise, their patience is rewarded as the hospital springs to life like a well-oiled machine.

Au Sud-Soudan, les motos-ambulances permettent de lutter contre la mortalité maternelle
YAMBIO, Sud-Soudan, 13 décembre 2010 – Moyen économique et efficace d'amener les femmes dans les hôpitaux, la nouvelle moto-ambulance E-Ranger, équipée d'un side-car avec un lit dans lequel une femme enceinte peut s'asseoir confortablement, est devenue au Sud-Soudan une véritable bouée de sauvetage.  

Au Soudan, la campagne Saleema apporte une nouvelle perspective dans le débat sur la mutilation génitale féminine
GEDARAF, Soudan, 20 août 2010 – « Je me souviens parfaitement du jour de mon excision, » dit Tahani Omar Ali, la mère d'une famille de jeunes enfants. « J'avais cinq ans et cela a été une journée pénible. Je suis restée 15 jours au lit après lesquels cela s'est cicatrisé mais j'ai souffert pour le reste de ma vie. »

Les écoles dans le Sud Soudan donnent un nouvel espoir aux enfants affectés par la guerre
JUBA, Soudan, 11 août 2010 – Mark, 19 ans, est un jeune homme d’une résistance et d’une détermination exceptionnelles. C’est aussi un ancien enfant soldat. Comme bien des milliers de jeunes de son pays, il est issu d’une famille disloquée par la guerre civile.

Le Tchad et cinq autres pays d'Afrique centrale promettent de mettre fin à l'utilisation des enfants dans les conflits armés
N’DJAMENA, Tchad, 11 juin 2010 – Lors d'une conférence régionale qui s'est déroulée ici cette semaine, le Tchad et cinq autres pays d'Afrique centrale ont signé une déclaration sur l'abolition de l'utilisation des enfants soldats. Dans une déclaration en vidéo enregistrée à l'intention des participants, le Directeur général de l'UNICEF Anthony Lake a apporté un soutien passionné à cette action.

Histoire de Tereza : je veux être pilote
JUBA, Sud Soudan, 21 août 2009 – Quand Tereza Kitale lève les yeux vers le ciel au dessus de la ville de Juba, elle y voit son avenir.

Le compte-rendu direct de Pernille Ironside sur la mission de récupération des enfants soldats perdus du Soudan
AWIEL, Soudan, 12 août 2009 – Nous arrivons dans la petite localité humide et chaude d'Awiel à bord des différents avions de l'ONU qui nous ont amenés dans cet endroit perdu et deviennent de plus en plus petits à chaque étape du voyage. Désormais, nous allons entreprendre un voyage par route de plusieurs jours qui va nous conduire à travers trois états du Sud-Soudan et à proximité des régions agitées du Sud Darfour au nord du Soudan.

L'histoire de Dorothy : au Sud-Soudan, une journaliste en herbe fait un reportage sur la prévention des maladies de la peau

JUBA, Sud-Soudan, 5 août 2009 - Après avoir grandi en Ouganda comme réfugiée du conflit interne au Soudan, Dorothy Lurit, 15 ans, est finalement retournée au Soudan l'année dernière et y avait été choquée par les habitudes de certains de ses voisins en matière d'hygiène.

L’histoire de Peter : un journaliste en herbe rend compte de l’insécurité alimentaire su Sud-Soudan
JUBA, Southern Sudan, 3 August 2009 – "My mother is hungry," says 16-year-old Peter Yel. "Food prices are too high."

L’histoire d’Alfred : un journaliste en herbe enquête sur les mariages précoces au Sud-Soudan
JUBA, Sud-Soudan, 24 juillet 2009 - En grandissant, Alfred Malish, 14 ans, a remarqué un phénomène inquiétant dans son entourage : ses condisciples féminines quittaient l'école très tôt pour se marier.

Le reportage d'un journaliste en herbe sur le problème des frais de scolarité au Sud-Soudan
JUBA, Southern Sudan, 13 July 2009 – Michael Lual is worried that this might be his last year of school. The 17-year-old is one of the top students at Juba Day School in Juba, Southern Sudan, but he is struggling to pay his school fees.

Au Tchad, les cas de transmission du VIH de la mère à l’enfant continuent
N'DJAMENA, Tchad, 17 mars 2009 – La Conférence nationale sur la prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant et les soins pédiatriques, qui s’est tenue récemment ici, dans la capitale du Tchad, a permis à des fonctionnaires du gouvernement, des agents de santé, des chefs de communauté et des chefs religieux de faire le point ensemble sur la problème persistant de la transmission du VIH de la mère à l’enfant.

Les agences de l'ONU expriment leurs préoccupations à propos de l'aide humanitaire au Soudan
NEW YORK, Etats-Unis, 9 mars 2009 – L'UNICEF et plusieurs autres agences de l'ONU sont extrêmement préoccupées de la récente décision du  gouvernement soudanais de suspendre les activités de 16 Organisations non gouvernementales (ONG) au Soudan.

L’éducation des élèves déplacés à cause du conflit au Sud-Soudan
AGOK, Soudan, 3 octobre 2008 - Deng Ring, 18 ans, fait partie des nombreux nouveaux élèves de l'école primaire de Juoljok, à Agok, au Sud-Soudan. Ils se sont enfuis récemment de chez eux, à Abyei, à 45 km au nord de Juoljok, à cause des combats qui ont repris là-bas.

Emmanuel Jal : un enfant soldat devenu grande vedette du hip hop
NEW YORK, États-Unis, 25 août 2008 –Emmanuel Jal, la vedette du hip hop acclamée partout, était enfant soldat au Soudan il y a plus de dix ans. Il a survécu pour raconter son histoire et il est devenu, à présent, un musicien international qui a un message à transmettre.

Les violences dans l’ouest du Darfour entraînent des dégâts considérables et le déplacement de milliers de personnes
NEW YORK, Etats-Unis, 13 février 2008 – L’UNICEF a effectué sa première mission au nord de l’ouest du Darfour à la suite d’un assaut des forces soudanaises.

La Directrice générale de l’UNICEF achève sa visite au Soudan sur une note d’optimisme
KHARTOUM, Soudan, 5 novembre 2007 – La Directrice générale de l’UNICEF, Ann M. Veneman, a conclu hier sa première visite au Soudan sur une note d’optimisme après avoir observé les progrès réalisés en faveur des femmes et des enfants.

Un ancien enfant soldat change les fusils contre des livres de classe au Sud-Soudan
RUMBEK, Sud-Soudan, 11 octobre 2007 – À l’âge de 15 ans, il était soldat. À 18 ans, il a négocié son fusil contre un livre de classe et il est retourné à l’école. Aujourd’hui, à 24 ans, Mayom Mabuong est dirigeant communautaire et  instituteur à l’école de Deng Nhial, l’un des rares établissements du Sud-Soudan créés spécialement pour répondre aux besoins des anciens enfants soldats.

Au Soudan, le Mouvement pour l’éducation des filles fait résonner les « Voix des enfants »
JUBA, Sud du Soudan, 15 août 2007 – Chaque mardi matin, pendant que ses jeunes frères et soeurs sont toujours en train d’enfiler leurs uniformes scolaires, Suku Jane Simon, 16 ans, grimpe sur une chaise dans les studios de Radio Sud du Soudan, ajuste une paire d’écouteurs sur ses oreilles et annonce d’une voix calme le début de sa propre émission.

Dans les campagnes, l’initiative «Va à l’école» apporte une vie meilleure aux jeunes Soudanais des exploitations bovines
MARIAL BEK, Soudan du sud, 7 août 2007 – Le progrès est rapidement arrivé au Soudan du sud. Deux ans après l’accord de paix historique qui a mis un terme à la plus longue guerre civile d’Afrique, les rues des villes sont engorgées par la circulation et les salles de classe qui, à un moment donné, manquaient d’élèves sont aujourd’hui surchargées.

Grâce à l’aide du gouvernement japonais le Sud du Soudan reconstruit ses écoles
NEW YORK, États-Unis, 17 juillet 2007 – Le Japon a apporté une contribution de 8,6 millions de dollars à l’effort entrepris dans le Sud du Soudan pour reconstruire les écoles après deux décennies de guerre civile qui ont dévasté le système scolaire de la région.

Tentant de tourner le dos au conflit, un village du Darfour-Sud se consacre à un développement axé sur l’enfance
DARFOUR-SUD, Soudan, 4 mai 2007 – Le village de Yara révèle à l’observateur un aspect surprenant du Darfour. Dans une région qu’on a décrite comme déchirée par les différends ethniques et les tensions tribales, les villageois membres de la tribu locale des Four et les familles de nomades arabes vivent côte à côte et travaillent ensemble à améliorer la situation de leur communauté.

Au Darfour, en plein chaos, le Représentant de l’UNICEF au Soudan perçoit des possibilités encourageantes
NEW YORK, Etats-Unis, 14 mars 2007 – Le Représentant de l’UNICEF au Soudan, Ted Chaiban, est récemment revenu du Darfour, une des régions du pays où il a observé directement la réalité de la vie dans les camps pour les enfants et les familles déplacées qui ne peuvent pas regagner leurs foyers à cause du conflit.

Les pompes manuelles et l’éducation apportent aux villages soudanais eau salubre et hygiène
SARAF ADEI, Soudan, 24 janvier 2007 – Dans son village de l’Etat du Sud-Kordofan, Selma, 14 ans, attend son tour pour remplir son seau d’eau à la nouvelle pompe manuelle. Pour elle, c’est l’occasion de se souvenir comment se passaient les choses avant son installation.

La crise humanitaire au Darfour : pas de solution en vue
NEW YORK, USA, 22 janvier 2007 - La violence dans la région du Darfour, à l'ouest du Soudan, se poursuit.  Des villages du nord de cette région auraient subi ce week-end d'intenses bombardements. Par ailleurs, une déclaration commune faite le 17 janvier par un groupe d'institutions humanitaires des Nations Unies, dont l'UNICEF, a replacé la crise humanitaire dans cette région sous les feux des projecteurs.

Sud du Soudan : grâce à des clubs locaux, de plus en plus de filles vont à l’école
JUBA, Sud du Soudan, 30 novembre 2006 – Comme tous les enfants de n’importe quelle partie du monde, les élèves du sud du Soudan passent la plupart de leurs matinées à étudier dans des manuels scolaires, à réciter des leçons et a essayer de se tenir tranquilles. Mais pendant deux jours récemment, 55 élèves et enseignants se sont rassemblés pour accroître la sensibilisation à l’importance de l’éducation au moyen d’un spectacle de chansons et de danses débordant d’énergie.

Dans les camps de réfugiés, nouvel afflux de femmes et enfants qui fuient les combats dans le Sud Darfour
NEW YORK, États-Unis, 16 novembre 2006 – Des milliers de femmes et d’enfants ont trouvé un abri dans un camp du Sud Darfour après avoir été forcés de  s’enfuir de chez eux par la recrudescence soudaine des combats.

Dans le sud du Soudan, les enseignants retournent à l’école
WAU, sud du Soudan, 5 octobre 2006 - Les journées commencent tôt et se finissent tard pour Clara Royo, une enseignante d'une école primaire de cette ville commerçante animée.

Les écoles du sud du Soudan envahies par les élèves qui rentrent chez eux
JUBA, sud du Soudan, 31 juillet 2006 – Alors que les vents de l’après-midi faiblissent et que la plupart des écoles se vident, les étudiants de Buluk A, la seule école publique de la ville où l’enseignement est en anglais, commencent juste à ouvrir leurs livres.

Deux filles bien décidées à rester à l’école au sud du Kordofan (Soudan)
KORDOFAN, Soudan, 11 juillet 2006 – Les filles du sud du Kordofan, au Soudan, comme beaucoup d’autres dans le monde, risquent plus d’abandonner l’école que les garçons.

Plus de 200 jeunes soudanais, des garçons et des filles, rentrent chez eux, après avoir été démobilisés par les groupes armés
JULUD, Soudan, 29 juin 2006 – Après deux années passées dans des casernes, une jeune soudanaise d’à peine 16 ans, que nous allons appeler Asha, rentre finalement chez elle.

Dans le désert du Tchad, L'UNICEF porte secours aux enfants déplacés et aide des familles à survivre
GOZ BEÏDA, Tchad, 6 juin 2006 - «Ils revenaient continuellement,  prenaient tout ce qui nous appartenait, tuaient et brûlaient nos villages, raconte Fatime, une mère tchadienne de cinq enfants.

Johann Koss, Ambassadeur itinérant de l'UNICEF, en visite dans les camps pour familles déplacées au Soudan
CAMP DE EL FATEH, Soudan, 2 mai 2006 – Johann Koss, Ambassadeur itinérant  de l'UNICEF et champion olympique de patinage de vitesse, se trouve en visite au Soudan.

Dans le sud du Soudan, 250 enfants soldats démobilisés troquent leurs armes contre des manuels scolaires
KHORFULUS, Etat de Jonglei, Soudan, 25 avril 2006 - «Nous sommes déterminés à démobiliser cette année la totalité des enfants soldats», a annoncé Benjamin Gimba, Directeur exécutif de la commission de démobilisation, de désarmement et de réintégration du sud du Soudan.

Le Représentant de l'UNICEF estime qu’il y a de nouvelles possibilités au Sud-Soudan et que le Darfour doit être aidé d’urgence
NEW YORK, ETATS-UNIS, 16 mars 2006 – Le Représentant de l'UNICEF au Soudan, Ted Chaiban, s’est rendu aujourd’hui à Washington, D.C., pour s’entretenir avec des responsables du Gouvernement américain sur la situation critique qui règne au Darfour et au Sud-Soudan.

Les écoles rouvrent quelques semaines à peine après une attaque des milices au Sud Darfour
MANAWASHI, Darfour, le 7 mars 2006 - Les enfants retournent à l’école et près de 70 pour cent des services sont de nouveau opérationnels à Mershing, Sud Darfour, quelques semaines à peine après que des milices eurent attaqué la ville et forcé 57 000 personnes à un sauve-qui-peut général.

L’UNICEF et ECHO fournissent de l’eau potable aux villageois des Monts Nouba au Soudan
MONTS NOUBA, Soudan, 21 février 2006 – Pour la population vivant dans les Monts Nouba, au Kordofan Sud, situé dans le Soudan central, il y a longtemps qu’il est difficile de se procurer de l’eau salubre en quantité suffisante. Coopérant avec ECHO, l’Office humanitaire de la communauté européenne, l’UNICEF a retourné la situation, en construisant et en réhabilitant le système d’approvisionnement en eau de la région, afin de permettre à plus de 110 000 personnes d’avoir accès à de l’eau salubre.

Face à l’épidémie, l’UNICEF envoie une aide d’urgence dans le Sud du Soudan
JUBA, Soudan, 9 février 2006 – L’UNICEF envoie une aide d’urgence à Yei, une ville située au croisement de plusieurs routes importantes. La ville est frappée par u ne épidémie qui a déjà fait 16 morts, dont deux enfants. 

Au Darfour, des pompes à main pour instaurer la paix
TAWILA, Soudan, 25 Janvier 2006 – Jusqu’à tout récemment, Naimat Ibrahim, 7 ans, n’avait pas facilement accès à une pompe à main pour rapporter de l’eau à sa famille. La pompe la plus proche était au coeur du conflit du Darfour.

Une enfance interrompue dans les camps de refugiés du Darfour
Kalma, qui est le plus vaste camp de réfugiés au Darfour, ressemble à un océan de tentes et de paillotes de terre s’étendant d’un horizon à l’autre. Plus de 70 000 personnes à l’intérieur de leur propre pays ont abouti là au cours des deux dernières années, afin d’échapper à un conflit que l’ONU a décrit comme l’une des pires crises humanitaires du monde.

Les nomades du Darfour : l’UNICEF au secours d’une population oubliée
FAGOO, Nord du Darfour, Soudan, 17 novembre 2005 – Cet automne, peu de temps après le commencement du premier trimestre de l’année scolaire, des rebelles ont cerné et incendié le pensionnat pour nomades où se trouvait Ibrahim Abdullah. De nombreux camarades d’Abdullah sont morts.

Le comité des jeunes ouvre de nouvelles perspectives aux adolescents du camp de Kalma
CAMP DE KALMA, Sud-Darfour, Soudan, 1er novembre 2005 – Kalma est le plus grand des camps qui accueillent les populations du Darfour forcées de fuir leurs villages par le conflit. Il compte plus de 150 000 personnes déplacées appartenant à différentes ethnies aux langues et aux cultures variées.

Les élèves et les enseignants soudanais s’informent sur la prévention du VIH/SIDA
KADUGLI, au Soudan, 21 octobre 2005 - Alors qu'aujourd'hui plus de deux millions d'enfants vivent avec le VIH, l'UNICEF et ses partenaires déploient d'importants efforts pour informer les jeunes Soudanais sur le SIDA.

La formation des enseignants favorise la création d’écoles adaptées aux enfants
DARFOUR, Soudan, 5 octobre 2005 – Au Darfour, les enseignants apprennent à adapter leurs salles de classe aux enfants, grâce à une formation offerte par l’UNICEF.

Sud du Soudan : les mariages précoces mettent en péril l’éducation des filles
YAMBIO, Soudan, 7 septembre 2005 - Des écolières, la tête penchée sur leurs livres, écoutent avec inquiétude les voix colériques venues de l'extérieur.

Les communautés d’accueil sous la menace de la maladie et de l’eau insalubre
KERFI, Tchad, 1er septembre 2005 –  Fatime, huit ans, se trouve dans une foule d’enfants, au bord de l’une des rivières – appelées wadis – qui connaissent une forte crue  saisonnière.

Dans le Nord Darfour, des crues subites détruisent les logements et risquent de contaminer l’eau potable
EL FASHER, région du Darfour, Soudan, 24 août 2005 – Des pluies torrentielles ont entraîné de graves inondations dans cette ville de 400 000 habitants et dans le camp voisin d’Abu Shouk, ouvert pour les réfugiés qui se sont enfuis de chez eux en raison du conflit en cours dans le Darfour. Les flots ont détruit des centaines de logements et rendu l’eau dont on dispose à El Fasher en grande partie insalubre.

La sécheresse aggrave la crise dans le sud du Darfour
LE VILLAGE DE FINNA, Darfour, 25 juillet 2005 – Dans ce petit village, une goutte de pluie vaut son pesant d’or. Mu Elnaso, une mère de cinq enfants, ne le sait que trop bien.

Au Darfour, l’art favorise la guérison des enfants
DARFOUR, Soudan, 23 juin 2005 – Le conflit en cours dans la région du Darfour, au Soudan, touche environ 1,5 million d’enfants. Un grand nombre d’entre eux ont été témoins d’atrocités, y compris de viols et de meurtres de membres de leur famille.

Un ancien combattant fait du porte-à-porte pour ramener les filles à l’école
RUMBEK, Soudan, 1er juin 2005 – Pendant six ans, Reuben Meen a combattu sur les fronts de la plus longue guerre civile africaine.

Des centres « amis des enfants » : un moyen de donner de l’espoir aux enfants du Darfour
NEW YORK, 19 mai 2005 – Alors que le conflit et la crise humanitaire dans la région soudanaise du Darfour continuent à alimenter l’actualité internationale, les enfants des familles qui se sont réfugiées dans les camps de la région voient leurs enfants disposer maintenant d’endroits sûrs où se réunir, rire et s’amuser.

Les enfants du Darfour abandonnent l’école pour aller chercher de l’eau
El Fasher, Darfour, 4 mai 2005 - Abdallah Hurry, qui enseigne à l’école primaire de Musbat, dans le nord du Darfour, perd ses élèves. La malnutrition et la guerre en sont principalement la cause. Mais depuis quelques jours, Abdallah perd ses élèves parce qu’il n’y a plus assez d’eau potable.

Une fillette de vingt mois sauvée de la malnutrition au Darfour
Darfour, Soudan, le 19 avril 2005 – L’an dernier, l’UNICEF a participé à la construction de 45 centres de réalimentation au Darfour, et le nombre de décès dus à la malnutrition a diminué. Mais la crise s’enlise, aussi les équipes médicales s’attendent-elles à une recrudescence de la malnutrition enfantine.

Darfour : la situation pourrait se détériorer encore plus
NEW YORK, 7 avril 2005 - À moins de parvenir dans les mois qui viennent à un respect de la paix sur le terrain au Darfour, la situation des femmes et des enfants devrait empirer. La crise a touché plus de deux millions de personnes.

Éviter la famine au Darfour
NEW YORK, 9 mars 2005 – Des rapports signalent que des millions de gens dans certains secteurs du Darfour et du Tchad oriental sont exposés à un manque d’eau et à une pénurie alimentaire graves. Dans cette région, la récolte de l’an dernier a été médiocre, il y a eu peu de pluies et le conflit qui dure a soumis à très rude épreuve les maigres ressources.

La scolarisation a doublé au Darfour malgré l’aggravation de la crise
DARFOUR (Soudan), 3 mars 2005 – La scolarisation au Darfour a plus que doublé au cours des six derniers mois. Les enfants de moins de 18 ans représentent plus de la moitié des personnes déplacées au Darfour et l’UNICEF estime qu’il est essentiel de leur fournir une éducation pour stabiliser leur vie.

Un héritage violent au Darfour
NEW YORK, 11 février 2005 – De nombreux enfants sont en train de naître au Darfour de mères qui ont été violées lors du conflit actuel au Soudan occidental. Un rapport récent des Nations Unies sur les crimes de guerre dans la région a souligné les agressions dont étaient victimes les femmes et les filles, certaines d’entre elles pouvant être âgées de dix ans.

Les réfugiés du Darfour sont une cause de tension au Tchad
NEW YORK, 1er février 2005 – La tension monte au Tchad oriental car les réfugiés fuyant les troubles de la région soudanaise du Darfour passent la frontière pour échapper à l’insécurité. On estime que 203 000 personnes vivent à présent au Tchad dans 11 camps surpeuplés et que ce nombre pourrait augmenter puisque la crise du Darfour se prolonge.

Au Darfour, la situation des enfants est « désespérée »
NEW YORK, 8 novembre 2004 – Le Représentant spécial des Nations Unies pour le Soudan, Jan Pronk, demande une intervention immédiate pour protéger les enfants vulnérables au Darfour. 

Les jeunes filles et les femmes terrorisées par les innombrables viols commis dans le Darfour
DARFOUR/NEW YORK, 20 octobre 2004 - L'UNICEF a reçu de nouveaux rapports selon lesquels les milices armées continuaient à violer des jeunes filles et des femmes dans le Darfour, suivant ainsi une tactique visant à terroriser et à humilier les personnes et les communautés.

La vaccination des enfants du Nord du Darfour contre la rougeole a commencé
DARFOUR/NEW YORK, 8 septembre 2004 - L'UNICEF et ses partenaires vaccinent en ce moment des milliers d'enfants dans le Nord du Darfour, dans des régions contrôlées par le Mouvement de libération du Soudan (MLS). Il s'agit de la première vaccination contre la rougeole pour un grand nombre de ces enfants.

Augmentation vertigineuse du taux de mortalité chez les enfants du Darfour
New York, le 13 septembre 2004 - Le taux de mortalité parmi les populations forcées de fuir leur foyer dans la région du Darfour est jusqu'à dix fois plus élevé que dans le reste de la population soudanaise. Des milliers d'enfants meurent chaque mois de maladies pourtant évitables et faciles à soigner. Telles sont les sombres conclusions d'une étude que l'Organisation mondiale de la Santé et le Ministère soudanais de la santé viennent de mener dans le nord et l'ouest  de la province.

Les femmes vivent dans la peur alors que les agressions continuent dans les camps
DARFOUR DU SUD, le 14 août 2004 : « Ça se produit encore », dit Omar Abrahim. «  Même ici, dans le camp de Kass, au Darfour du Sud. C'est épouvantable, et nous nous sentons si impuissants, si honteux. Nous n'avons pas d'armes pour nous défendre ou pour reprendre nos femmes, et lorsque nous osons nous aventurer hors du camp, ils nous tirent dessus ».

Des campagnes de vaccination au-delà des lignes de front
DARFOUR, 10 août 2004 – Vendredi dernier, des équipes de l’UNICEF et de l’ONU ont pris l’avion pour Asmara, la capitale de l’Erythrée, pour obtenir l’accès aux zones du Darfour sous contrôle rebelle. Objectif : organiser deux vastes campagnes de vaccination, l’une contre la rougeole, l’autre contre la polio, cette dernière fin août.

Au Darfour, l’école apporte une certaine stabilité aux enfants
CAMP DE REFUGIES DE KOUNOUNGO/NEW YORK, 30 juillet 2004 – Dans le camp de réfugiés de Kounoungo, dans l’est du Tchad, les enfants aiment aller à l’école. Là, ils oublient un temps qu’ils ont été témoins pendant des mois, dans leur pays, d’actes de violence extrême, de meurtres, d’un chaos total.

Une course contre la montre engagée pour protéger les enfants contre une maladie mortelle
Alors qu’à présent deux millions d’enfants sont immunisés contre la rougeole, à la suite d’une campagne de vaccination massive, il n’a pas encore été possible d’atteindre 500 000 enfants supplémentaires, qui se trouvent dans l’ouest du Darfour, en raison de l’insécurité qui règne dans cette zone. La vaccination des enfants contre la rougeole revient souvent à les sauver de la mort, comme l’indique James Elder, chargé de la communication à l’UNICEF.

Les enfants du Darfour souffrent de malnutrition au Tchad
TCHAD ORIENTAL, 7 juillet 2004 – L’UNICEF et les organisations partenaires ont constaté que plus de 25 pour cent des enfants réfugiés au Tchad se trouvaient dans un état de malnutrition aiguë.

Lutte pour la survie au Darfour
DARFOUR, 28 juin 2004 – En un an, 1,2 million de personnes  – dont la moitié sont des enfants – ont été déracinées au Darfour. Jusqu’en février dernier, l’accès des équipes humanitaires à la région était restreint par les autorités et le conflit a pris une tournure désastreuse, devenant ce que les Nations Unies appellent « la pire catastrophe humanitaire actuelle ».

La saison des pluies menace les enfants au Darfour et au Tchad
DARFOUR, 18 juin 2004 – La saison des pluies a démarré dans la région du Darfour, détruisant des foyers de fortune dans un camp situé au sud du Darfour et obligeant des milliers de personnes à rechercher un abri. Les précipitations devraient s’intensifier au cours des mois de juillet et août, les plus pluvieux.

Mme Bellamy arrive au sud du Darfour
La Directrice générale de l’UNICEF Mme Carol Bellamy a entamé une visite de trois jours dans la région soudanaise du Darfour afin de renforcer le soutien apporté par la communauté internationale à plus d’un million de personnes vulnérables. Elle a commencé sa visite par Nyala, capitale du sud du Darfour, puis s’est rendue dans un camp pour personnes déplacées à Kass, où elle a rencontré des familles qui ont dû abandonner leur domicile ces derniers mois.

L’UNICEF redouble d’efforts pour protéger les enfants
DARFUR, 4 juin 2002— L’UNICEF lance une grande campagne dans le but de protéger plus de deux millions d’enfants contre la rougeole, une des principales causes de décès d’enfants dans le monde en développement. Les vaccinations seront accompagnées de distribution de suppléments de vitamine A. En outre, aux confins du Tchad, quelque 100,000 enfants seront vaccinés contre la polio.

Un million de personnes déplacées suite aux conflits
DARFUR, Soudan 3 mai 2004 - On estime à un million le nombre de personnes déplacées suite aux conflits dans la région du Darfour, au Soudan.  Beaucoup d’entre elles essaient de survivre dans des conditions très précaires, dans des camps de réfugiés provisoires. En dépit d’un cessez-le-feu signé au début du mois entre le Gouvernement soudanais et deux groupes rebelles, la région reste instable.

L'UNICEF s’alarme de la vulnérabilité des enfants et des femmes déplacés
DARFOUR, 17 mai 2004 – Les personnes déplacées dans la région du Darfour au Soudan, dont  le nombre atteint le million, sont en grave danger, la proportion d’enfants souffrant de malnutrition dépassant 20 % au total et atteignant même quelquefois 80 % dans certaines régions. Les filles et les femmes sont particulièrement vulnérables. L’ONU signale que nombre d’entre elles ont été attaquées et violées alors qu’elles étaient allées chercher de l’eau et du bois. De nombreuses personnes déplacées disent qu’elles ont peur de quitter les camps où elles ont trouvé refuge.

La crise des réfugiés du Darfour s’aggrave
Des bourrasques de vent s’engouffrent dans un camp de réfugiés du Tchad construit à la hâte. Chassées du Soudan par les combats, des centaines de milliers de personnes cherchent un refuge au Tchad. Déjà, un million de personnes ont abandonné leurs foyers et leurs possessions au Darfour et vivent dans des conditions extrêmement précaires. L’UNICEF et d’autres institutions humanitaires s’efforcent de leur offrir un abri, des vivres et de l’eau.


 

 

 

 Version imprimable

Recherche