Soudan

Une course contre la montre engagée pour protéger les enfants contre une maladie mortelle

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ04-0423/Nesbitt
Une agente de santé introduit dans une seringue autobloquante un vaccin anti-rougeoleux, à Nyala, dans le Sud-Darfour.

Alors qu’à présent deux millions d’enfants sont immunisés contre la rougeole, à la suite d’une campagne de vaccination massive, il n’a pas encore été possible d’atteindre 500 000 enfants supplémentaires, qui se trouvent dans l’ouest du Darfour, en raison de l’insécurité qui règne dans cette zone. La vaccination des enfants contre la rougeole revient souvent à les sauver de la mort, comme l’indique James Elder, chargé de la communication à l’UNICEF.

DARFOUR, 12 juillet 2004 – Les dix-neuf morts déplorées le mois dernier dans le camp de Kalma, dans le Sud-Darfour, montrent à quel point les enfants qui ont dû fuir leurs foyers dans cette région tourmentée sont vulnérables. Tous les enfants ont été victimes de la rougeole. Dix-neuf cérémonies funèbres. Dix-neuf mères qui portent leur petit en terre. Tout cela en 16 jours seulement.

C’est cette menace mortelle que l’UNICEF cherche à éliminer. A présent, dans le camp, plus de 10 000 enfants ont été vaccinés contre la rougeole – un taux de couverture supérieur à 98 pour cent.

La campagne anti-rougeole de l’UNICEF au Darfour, qui a ranimé un système sanitaire exsangue, a été une grande réussite. Dans le Sud-Darfour, où les chiffres sont maintenant complets et où se trouve le camp de Kalma, les résultats tendent à démontrer qu’on a atteint le but de vacciner plus de 95 pour cent des enfants âgés de neuf mois à 15 ans. Les chiffres définitifs dans le Sud-Darfour indiquent que
1 250 000 enfants ont été vaccinés contre la rougeole.

« Des campagnes contre la rougeole ont déjà été lancées au Soudan, mais elles ont toutes bénéficié d’une infrastructure de base et d’un personnel médical existant,  a dit  Cecilio Adorna, le conflit actuel et les difficultés d’accès ont compliqué la campagne nationale contre la rougeole au Darfour. Pourtant, cette campagne a constitué un succès exceptionnel. Grâce à des efforts dans tous les secteurs de la société, elle a montré ce qui peut être fait pour les enfants du Darfour lorsque le gouvernement et la communauté internationale travaillent ensemble.»

On a également donné des compléments de vitamine A à la totalité des 483.000 enfants entre six mois et cinq ans. Et, en tant que mesure préventive anti-polio, l’UNICEF a eu pour objectif de vacciner 200.000 enfants contre cette maladie. Récemment, au Darfour, la polio a causé la paralysie d’une petite fille de cinq ans, ce qui a accru les craintes d’une propagation du virus – de telle sorte qu’une vaccination anti-polio supplémentaire pourrait sauver des milliers de personnes.

Dans le monde industrialisé, la rougeole ne représente guère plus que quelques jours d’absence à l’école, alors qu’au Soudan, en raison des dures conditions qui règnent dans les camps, de la malnutrition qui empire, des fortes pluies et de la menace de paludisme, la rougeole a tué deux enfants par heure.

Les enfants d’Ahlam Sahl figurent parmi ceux – plus de deux millions – qui ont été vaccinés dans les trois districts du Darfour. Elle les a présentés à la vaccination dans le camp de Kalma – un signe positif dans ces temps inquiétants. Le mari d’Ahlam a été tué il y a quatre mois lorsque les milices Janjaweed ont attaqué leur village. Depuis lors, elle est passée d’un camp à Nyala, la capitale du Sud-Darfour, à Kalma. Les conditions n’ont jamais été faciles, mais depuis le début des pluies, la maison d’Ahlam – une hutte en paille de la taille d’un placard – est inondée. « Cela n’est pas un endroit pour vivre, » me dit-elle. « Mais j’ai accès aux soins et je suis très heureuse de vacciner mes enfants contre la rougeole. Mes deux premiers enfants sont morts de la rougeole, il y a neuf et sept ans. Cette maladie m’a suffisamment fait pleurer, mais cela ne se reproduira plus jamais. »


 

 

Audio

Ecouter l’entretien accordé par Cecilio Adorna, Représentant provisoire de l’UNICEF au Soudan

Audio Clip ([mp3]; right click to download)

Voir le vidéo reportage (en anglais)

Des enfants, au Tchad, souffrent de malnutrition

Bas débit
Voir clip vidéo (format Real Player)

Haut débit
Voir clip vidéo (format Real Player)

Lisez des extraits précédents des "nouvelles du front"

30 juillet 2004

28 juillet 2004

21 juillet 2004

16 juillet 2004

14 juillet 2004

12 juillet 2004

8 juin 2004

Recherche