Soudan

Un million de personnes déplacées suite aux conflits

Image de l'UNICEF
© UNICEF 2004/Chad
Réfugiés soudanais au Tchad

DARFUR, Soudan 3 mai 2004 - On estime à un million le nombre de personnes déplacées suite aux conflits dans la région du Darfour, au Soudan.  Beaucoup d’entre elles essaient de survivre dans des conditions très précaires, dans des camps de réfugiés provisoires. En dépit d’un cessez-le-feu signé au début du mois entre le Gouvernement soudanais et deux groupes rebelles, la région reste instable. Tout au long de l’année écoulée, la milice 'les Janjaweed', a pris part à des combats et des raids, pillant et incendiant les villages peuplés d’habitants d’origine africaine.

L’UNICEF travaille d’arrache-pieds, avec d’autres agences humanitaires, pour protéger les enfants qui, avec leur famille, ont été contraints d’abandonner leur foyer en n’emportant rien d’autres que les vêtements qu’ils portaient et quelques maigres possessions. Ils doivent affronter des conditions climatiques extrêmes sans couvertures ni abris adéquats. Il y a une grave pénurie de vivres, d’eau et d’installations d’assainissement.

Au début du mois de mai, l’UNICEF prévoit, avec le Gouvernement soudanais et l’Organisation mondiale de la Santé, de lancer une campagne de vaccination de tous les enfants de moins de quinze ans dans les trois Etats du Darfour.

Au cours du prochain mois, l’UNICEF prévoir de creuser de nouveaux trous de sonde pour l’eau, mais aussi de réparer trois cents pompes à main dans tout le Darfour. Avec l’approche de la saison des pluies, l’UNICEF lance également un appel pour pouvoir se procurer du matériel pour abriter les familles quand les conditions climatiques se détérioreront.

Depuis août 2003, environ 110 000 réfugiés soudanais ont franchi la frontière avec le Tchad. A la mi-avril, 26 000 d’entre eux avaient été envoyés dans cinq camps plus à l’intérieur du pays, mais 80 000 environ restent dispersés le long des 600 kilomètres de frontière. Le Haut Commissariat aux réfugiés des Nations Unies s’apprête à envoyer un total de 65 000 personnes dans des camps avant le début de la saison des pluies en juin, mais les organisations humanitaires ont du mal à joindre les autres.

Les réfugiés n’ont que des abris précaires et ne disposent que de peu de vivres et d’eau potable, voire pas du tout. Les femmes et enfants vulnérables sont dans une situation particulièrement critique, la température tombant en dessous de zéro degrés centigrades la nuit. La malnutrition s’ajoutant à de mauvaises conditions d’hygiène, la plupart des enfants réfugiés sont à la merci de n’importe quelle maladie.

Par le biais de son Opération Tchad, l’UNICEF fournit des soins médicaux et un support nutritionnel urgent, ainsi que de l’eau et des installations sanitaires et  une éducation scolaire. Il s’occupe du contrôle et de la prévention de la rougeole et fournit des compléments de vitamine A.

Des milliers de personnes sont déjà mortes de maladie ou des suites du conflit.

Voir le reportage vidéo ( en anglais format Real Player):

Bas débit
Voir Clip

Haut débit
Voir Clip

Audio (en anglais)

21 avril 2004
Paula Claycombe, chef de la communication du bureau de l'UNICEF au Soudan, parle avec Francis Mead sur le Darfour du nord
Clip Audio  [mp3]

Action de l’UNICEF au Soudan

Une campagne de vaccination anti-rougeole devrait commencer début mai pour tous les enfants de moins de quinze ans. L’UNICEF et l’OMS estiment qu’ils pourront vacciner 2,6 millions d’enfants à ce moment-là.
L’UNICEF a lancé une campagne plus particulièrement destinée à réparer 300 points d’eau qui fourniront de l’eau potable à 150 000 personnes dans les trois Etats du Darfour.
200 trous de sonde ont déjà été creusés ou réparés pour desservir plus de 100 000 personnes.
Des camions-citerne loués livrent également de l’eau de façon régulière dans plusieurs zones éloignées où les familles déplacées se sont installées ces dernières semaines.

Audio (en anglais)

« Écouter l'interview de Cyrille Niameogo, représentant de l'UNICEF au Tchad. Il s'est entretenu avec Francis Mead, de l'UNICEF. Cette interview peut être téléchargée à des fins de diffusion. »
Clip Audio [mp3]

Appel humanitaire de l'ONU (en anglais)

Lisez l'appel humanitaire de l'ONU pour le Tchad (lien externe)

L'UNICEF en action

Liens

Nouvelles du front

Des milliers d'enfants et de femmes fuient des attaques brutales au Soudan

Le Soudan en bref

Le Tchad en bref


 

 

Vidéo (en anglais)

Vidéo du Darfour filmé le 22 avril 2004.

Bas l Haut débit (format Real Player)

Audio (en anglais)

27 Avril 2004
Kathryn Irwin, chef de la communication du bureau du Comité National du Royaume Unis parle avec Francis Mead sur le Soudan.

Audio (en anglais)

21 avril 2004
Paula Claycombe, chef de la communication du bureau de l'UNICEF au Soudan, parle avec Francis Mead sur le Darfour du nord

Action de l'UNICEF au Soudan

  • Une campagne de vaccination anti-rougeole devrait commencer début mai pour tous les enfants de moins de quinze ans. L'UNICEF et l'OMS estiment qu'ils pourront vacciner 2,6 millions d'enfants à ce moment-là.
  • L'UNICEF a lancé une campagne plus particulièrement destinée à réparer 300 points d'eau qui fourniront de l'eau potable à 150 000 personnes dans les trois Etats du Darfour.
  • 200 trous de sonde ont déjà été creusés ou réparés pour desservir plus de 100 000 personnes.
  • Des camions-citerne loués livrent également de l'eau de façon régulière dans plusieurs zones éloignées où les familles déplacées se sont installées ces dernières semaines.
Recherche