Soudan

L'UNICEF s’alarme de la vulnérabilité des enfants et des femmes déplacés

Image de l'UNICEF
© UNICEF Chad/240/Page
Au camp de réfugié de Farachana au Tchad oriental, une fille soudanaise porte du bois pour faire du feu

DARFOUR, 17 mai 2004 – Les personnes déplacées dans la région du Darfour au Soudan, dont  le nombre atteint le million, sont en grave danger, la proportion d’enfants souffrant de malnutrition dépassant 20 % au total et atteignant même quelquefois 80 % dans certaines régions. Les filles et les femmes sont particulièrement vulnérables. L’ONU signale que nombre d’entre elles ont été attaquées et violées alors qu’elles étaient allées chercher de l’eau et du bois. De nombreuses personnes déplacées disent qu’elles ont peur de quitter les camps où elles ont trouvé refuge.

Les institutions humanitaires telles que l’UNICEF s’alarment du très mauvais niveau d’hygiène dans les camps et demandent que l’on redouble d’efforts pour protéger les centaines de milliers d’enfants qui n’ont toujours pas reçu d’aide ou de services sociaux de base. Une équipe d’évaluation de l’ONU a estimé il y a peu que la sécurité était la principale préoccupation de ces personnes déplacées et a demandé au Gouvernement du Soudan d’aider les organisations humanitaires à les atteindre.

Des mois de violences inouïes ont provoqué des migrations massives et beaucoup de gens fuient leurs villages. Plus de cent mille personnes se sont réfugiées au Tchad. Les réfugiés disent qu’ils sont victimes de campagnes de nettoyage ethnique et ils accusent le Gouvernement du Soudan de se servir de la milice Janjaweed pour chasser la population africaine locale. 

L’UNICEF et ses partenaires s’efforcent d’améliorer la situation des réfugiés, dont beaucoup sont traumatisés et blessés. Des dizaines de milliers d’enfants ont été vaccinés contre la méningite dans le Nord du Darfour et une vaste campagne de vaccination cherche à immuniser 2,6 millions d’enfants contre la rougeole. Devant le manque criant d’eau salubre, l’UNICEF répare des centaines de pompes manuelles dans le Darfour et y creuse de nouveaux puits. 

L’UNICEF a également installé 164 classes temporaires pour enfants déplacés. Elles sont construites avec des matériaux disponibles sur place, du chaume entre autres. Quelque 284 mallettes pédagogiques ont été donnés à ces classes temporaires, ainsi qu’aux écoles qui existaient déjà et qui ont accueilli de nouveaux élèves suite a la crise. L’UNICEF a également donné 120 mallettes pleines d’équipement de sport et de jeu pour les enfants des camps de la région.

Il est d’autant plus urgent de prodiguer les secours que dans quelques semaines de nombreuses routes de la région seront impraticables à cause du début de la saison des pluies.


 

 

Voir le reportage vidéo (en anglais)

4 juin 2004 : crise au Soudan et au Tchad.

Bas débit
Voir clip vidéo (format Real Player)

Haut débit
Voir clip vidéo (format Real Player)

Voir le reportage vidéo (en anglais)

17 mai 2004 : vidéo sur la crise au Soudan et au Tchad.

Bas débit
Voir clip vidéo (format Real Player)

Haut débit
Voir clip vidéo (format Real Player)

Liens

La crise des réfugiés au Darfour s’aggrave
 avec vidéo

DARFOUR, Soudan 3 mai 2004 – Un million de personnes ont été déplacées par les conflits dans la région du Darfour
 avec vidéo

Recherche